Partagez|

(H) Blasphème à deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : (H) Blasphème à deux
Dim 21 Avr - 21:53


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
[Suite du RP de l’Église]

Elle n'avait pas tiré, elle avait volontairement décidé de le laisser vivre. Alexis avait fermé les yeux au contact du métal...Anderson la sentait déterminer, de quoi, il ne savait pas...mais elle allait agir. Alexis avait donc juste soupiré, rouvert les yeux et remit l'arme a sa place, dans les méandres de la veste d'Anderson. Le prêtre ne soupira même pas intérieurement, il se serait sacrifié volontiers pour Alexis et le fait qu’elle le laisse en vie lui prouvait au moins une chose…il comptait autant à elle et qu’elle a lui. Après cette instant de tension, Alexis profita de son geste pour se rapproché encore plus, Anderson pouvait sentir le souffle chaud de la demoiselle entremêlée au sien. Cette situation était très excitante et Anderson ne put retenir une légère rougeur sur ses joues. Alexis rompit de nouveau le contact en allant observer les alentour. Le prêtre n’aurait pas pu mieux espérer, encore un peu et il ne répondait plus de lui-même. Alexis commença alors à partir en marchant lentement, Anderson leva directement son regard pour fixer sa mini-jupe…décidément, il faisait une fixation. Le prêtre se retrouvait presque accroupit pour essayer d’avoir une meilleure vue quand la propriétaire de la dites mini-jupe l’invita à la suivre.

"Je vous suis, je n’ai pas envie de rentrer chez moi ce soir."

S’ensuivit donc une plutôt longue marche ou Anderson marchait donc côte à côte avec Alexis, le prêtre avait plusieurs fois hésité à la prendre par la main…mais il c’était ravisé à chaque tentative. Le couple pénétra donc dans l’enceinte de Shaded, malgré la surveillance du lieu c’était la première fois qu’Anderson allait pénétrer à l’intérieur du bâtiment et il décida de mémoriser chaque endroit qu’il verrait. Anderson et Alexis rentrèrent dans un bâtiment, apparemment le QG des Guilty et la charmante demoiselle le guida jusqu'à son bureau ou ils s’enfermèrent. L’endroit était très beau et la lumière tamisée qu’instaura Alexis rendait la situation encore plus romantique. Alexis proposa alors a mangé au prêtre.

"Avec plaisir, j’ai un peu faim…"

Anderson ne savait pas trop ou se mettre en attendant l’arrivée du traiteur, Alexis se tenait encore à côté du téléphone et le prêtre se permit de regarder le bureau avec plus de précision. Des tonnes de paperasses se tenaient dessus, surement des dossiers en rapport avec l’école dont Anderson n’avait pas grand-chose à faire.
Alors qu’il essayait de vaguement se concentré, Anderson remarqua que quelque chose clochait…mais oui ! L’alcool ! Il en avait bu une quantité astronomique et il commençait à refaire surface. Sur le moment, l’adrénaline lui avait permis de garder conscience, mais désormais, rien ne le séparé de son état d’ivresse. Le prêtre se tourna donc vers Alexis, son regard commençait à se faire quelque peu flou et il trouva sa conquête resplendissante malgré son regard défaillant. Anderson enleva ses lunettes et se massa alors les tempes, il devait a tout prix garder son sang-froid ou l’alcool lui ferait faire une bêtise.
Anderson décida de faire quelque pas pour se remettre les idées en place lorsqu’il trébucha sur le tapis de la façon la plus stupide qu’il soit. Son pied se prit donc dans le tissu de sol et il tomba vers l’avant en tentant désespérément de se rattraper a quelque chose. Il tituba donc vers l’avant pour finir sa course…en plaquant Alexis contre le mur. Le proximité de leurs deux corps lui monta le sang a la tête et il rougit cette fois sans restriction en tentant de dire quelque chose.


"Alexis je..."

Anderson baissa alors son regard et contempla la jeune fille. Son chemisier ouvert, ses délicieux cheveux, son regard magnifique…tout lui disait de tenter sa chance, TOUT. Il affirma alors sa prise en prenant la demoiselle dans ses puissant bras pour la regarder encore une fois dans les yeux. Anderson tenta alors de dire quelque chose d’intelligent a nouveau.

"Je...ne…"

Et puis ta gueule ! Les mots ne sont que des mots ! Agit bon de dieu ! Anderson avait toujours les yeux rivés sur ceux d’Alexis. La chaleur de l’alcool et la proximité lui firent alors don d’une bouffé de courage. Le prêtre élança ses lèvres sur celle d’Alexis, relâchant alors tous ce qu’il avait dû retenir depuis le début de leur rencontre. Ce baiser était parfait, il le désirait depuis tant de temps qu’il en savourait chaque seconde. Leurs deux corps n’avaient désormais qu’une envie, s’entremêler.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Lun 22 Avr - 14:17


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘


Il lui répondit positivement, elle composa le numéro du traiteur et approcha le téléphone de son oreille. Elle le cala entre cette dernière et l’épaule, saisissant de sa main une brochure détaillant tous les plats proposés. Elle annonça calmement et clairement la commande. Elle ne savait pas trop ce qu’Anderson trafiquait de son dos, elle se tourna alors légèrement vers lui, histoire de s’informer. Elle remarqua qu’il avait enlevé ses lunettes et qu’il semblait se masser les tempes. L’alcool, sûrement, commençait à faire son effet. En même temps avec tout ce qu’il avait bu ce soir …Alexis eut à peine le temps de remercier la jeune femme qui avait prit note à l’autre bout du fil, qu’elle raccrocha de justesse avant de se retrouver contre le mur. Le téléphone tomba au sol, près de son bureau. Elle resta immobile, le corps d’Anderson encadrait le sien de toute sa prestance, ses traits forts et imposants qui se heurtaient à la sensualité et la volupté de ses courbes féminines. Elle n’avait rien vu venir, elle l’observa silencieusement, il semblait rougir. Sa bouche se courbait alors dans la sonorité de son prénom mais après plus aucun son ne parvenait à s’en échapper. Elle sentit ses yeux glisser sur ses linéaments corporels avant de revenir au bleu des siens.

Anderson resserra ses bras autour d’elle, de toute sa puissance. Alexis sentit un frisson parcourir le long de son dos avant de se disperser. Il n’ajouta rien, enfin il tenta de poursuivre mais là encore, il ne trouva pas les mots. Ce premier contact avait été des plus exquis. Mais la suite l’était tout autant, si ce n’est même plus. Il l’embrassa, ses lèvres fondaient délicatement sur les siennes, elle fit glisser le bout de sa langue entre ces dernières. Ses mains passèrent dans le dos du prête, elle remonta ses doigts le long de sa nuque, qu’elle caressait faiblement le temps de prendre son manteau et de lui ôter. Elle le déposa sur le coté de la chaise qui n’était pas loin, elle découvrait plus en détail encore le corps d’Anderson. Recouvert de vêtements religieux, ces habits qu’elle enlèverait avec un malin plaisir ou qu’elle lui ferait enlever, elle ne savait pas encore. Elle décolla brièvement ses lèvres des siennes, lui lançant un regard qui traduisait toute son excitation. Elle ne savait vraiment pas pourquoi elle était tant attirer par cet homme, mais elle était sûre d’une chose, c’est lui qu’elle voulait. Même si elle n’aimait pas montrer son attachement et le fait d’être dépendante de quelqu’un, elle s’autorisait à être aussi proche du prête et à ne rien lui refuser, pour ce soir.

Elle enleva son chemisier, le laissant onduler sur le sol, avant d’embrasser une nouvelle fois Anderson. Allant coller sa poitrine dénudée et mise en valeur par la beauté de ses sous-vêtements, sur son torse musclé. Bien qu’encore couvert par du tissu. Elle avait l’impression de l’avoir attendu une éternité, elle savourait chaque instant, chaque minute, seconde qu’elle passait en sa compagnie. Son emprise sur lui était de plus en plus importante. Elle aurait pu le rendre fou, mais elle décida d’y aller doucement avec lui. Le laissant profiter, elle posa sa joue contre la sienne avant de lui susurrer quelques mots à l’oreille :

" J’espère que ça ne vous dérangera pas que je prenne l’initiative… "

Celle d’entreprendre de le déshabiller. Ces mains se posaient sur ses hanches puis sur son pantalon. Elle enleva sa ceinture et le bouton de son bas. Autrement, elle lui laissa le choix de lui demander de se dévêtir ou de le faire lui-même, lui laissant le privilège et la joie de la défaire de sa mini-jupe qu’il convoitait tant…



Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Lun 22 Avr - 19:27


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Alors en pleins milieux d’un fougueux baiser, Anderson ressentit cet instant de libération autant qu’il le put. La délicieuse langue d’Alexis passant entre ses lèvres, ses mains remontant le long de son dos pour lui ôter son manteau, son regard fabuleux… Le prêtre savait au fond de lui que ce serait le moment le plus beau de sa vie. Alexis déboutonna alors entièrement sa chemise, celle-ci glissant délicatement le long de son corps voluptueux, puis elle reposa ses lèvres contre celle d’Anderson. Il pouvait sentir la poitrine de sa partenaire sur son torse et des premières réactions se manifestèrent dans son intimité. Alexis relâcha sa prise et glissa délicatement le long de sa joue, Anderson ressentait chaque partie de son corps posé sur le sien avec jouissance, dieu qu’elle est belle. La douce lui susurra alors des mots a l’oreille et sa façon de parler excita le prêtre de plus belle. Anderson resta collé contre sa joue pour lui aussi lui dire ses pensées à l’oreille.

"Avec un immense plaisir...mais avant…"

Alexis entreprit alors de le dévêtir, glissant ses mains lentement le long de ses hanches, déboutonnant son pantalon et enlevant sa ceinture. Le pantalon ne tomba pas pour autant...Oh non, il y avait encore une entrave à la gravité. Il se permit alors son abus, sa fantaisie, son excès…la mini-jupe ! Il était si près du but maintenant ! Le prêtre descendit donc ses deux mains le long du dos d’Alexis, lentement pour qu’elle puisse en ressentir la caresse. Le prêtre n’en croyait toujours pas ses yeux, il était avec Alexis… Il n’allait pas couché avec quelqu’un, non, il allait faire l’amour avec quelqu’un. L’amour…

Le long voyage de ses mains sur les courbes de la jeune femme se finit quand Anderson rencontra le tissu de la jupe. D’un geste expert des mains, le prêtre détacha la mini-jupe qui glissa sur les magnifiques hanches d’Alexis, finissant sa course à ses pieds. Le prêtre replaça ses mains de façon a enlacé la jeune femme, son visage en face de sien. Après un bref sourire il lui vola un nouveau baiser, sa main droite dans le dos de sa compagne et sa mains gauche lui caressant les cheveux. Le prêtre relâcha son emprise et glissa de nouveau sa joue contre celle d’Alexis pour lui murmure encore quelque chose à l’oreille.


"Maintenant je suis tout à vous."

Anderson se laisserait maintenant totalement faire et la jeune femme semblât le comprendre. Alexis enleva un autre bouton à son Pantalon et cette fois-ci il glissa le long des jambes d’Anderson pour finir au sol. La jeune femme glissa ses mains le long du torse d’Anderson pour commencer à lui déboutonné sa chemise, chaque petit bouton en moins dévoilant son torse un peu plus. Au bout d’un moment, quand tous les boutons furent enlevé, Anderson laissa sa chemise lui glissé le long des bras. Les deux amants étaient maintenant tous les deux en sous-vêtements, Anderson ne se précipita pas sur le sien pour se dévêtir, non, c’était a Alexis de choisir quand elle le voudrait.

Le prêtre leva néanmoins sa main pour jouer avec sa partenaire et commencer les festivités, une simple main baladeuse qui commença a dessiné sa course dans les courbes de la jeune femme. Le frottement de la main d’Anderson semblait faire de l’effet à Alexis qui frissonna un peu. La main semblait en vouloir plus et sans prévenir sa partenaire, Anderson laissa celle-ci lui glissé lentement le long de son dos pour finir sa course sur son postérieur, palpant celui-ci au passage pour en apprécier la beauté. Anderson retira alors sa main, toujours en glissant sur la peau nues d’Alexis, ne voulant rompre le contact qu’au dernier moment.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mar 23 Avr - 14:31


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘


Finalement il avait cédé à la dévêtir de sa mini-jupe, celle-là même qui l’obsédait depuis les premières secondes de leur rencontre. Le tissu de sa jupe glissa le long de ses jambes pour finir sur ses talons. Il l’embrassa brièvement avant de passer sa main dans ses cheveux, l’autre caressait délicatement son dos. Elle le laissa faire, il alla lui murmurer quelques mots à l’oreille. La voix du prête tout comme la tournure de ses phrases la faisait frémir de désir. Elle en profita donc pour le débarrasser de son pantalon, puis de sa chemise, elle enleva les boutons un à un, découvrant sagement et encore patiemment son torse dénudé. Il ne lui restait plus que ses sous-vêtements, elle portait également les siens, en plus de son collant noir et opaque. Son corps lui donnait tellement envie, ses traits forts qui auraient pu la briser en un claquement de doigts, il l’encadrait dans ses bras musclés. De tout son aplomb, sa puissance. Ça l’excitait… Tous ses gestes, en réalité, son attitude et son comportement globalement. Il passa sa main sur ses courbes, descendant dans la courbure de son dos puis sur le rebondi de son fessier. Il s’y arrêta et attarda un instant avant de glisser sur l’ensemble de ses lignes charnelles. Les prunelles luxurieuses d’Alexis cherchaient le regard satisfait d’Anderson.

Elle déposa une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes, sa langue allant délicatement et subtilement s’entremêler avec celle d’Anderson. Elle posa une main sur son torse et l’autre dans son dos. Elle s’avança un peu et passa une jambe entre les siennes. Elle exerça une faible pression sur lui pour le guider. Chose qu’il comprit immédiatement, il recula en cadence avec ses pas. Elle le conduisait sans qu’il ne le sache, jusqu’à l’un des fauteuils qui composait un petit espace style salon dans un coin de son grand bureau. Il y avait aussi un divan et un autre fauteuil, un peu plus petit. Une petite table, non loin des étagères et autres meubles de rangements. Elle le fit s’asseoir, il s’exécuta sans rien redire. Elle resta debout, détachant doucement l’attache de son soutien-gorge qu’elle laissait tomber au sol. Elle enleva ses talons, puis son collant et la dernière barrière de tissu qui les séparait. Alexis se retrouva donc totalement nue devant Anderson. A savoir qu’elle n’était pas pudique à la base, elle n’avait donc aucun problème à s’exposer ainsi aux yeux du prête. Elle sentit d’ailleurs son regard la détailler, roulant sur ses courbes. Elle ne savait pas vraiment si son corps lui plairait autant que le sien l’attirait, mais elle ne se faisait pas trop de soucis pour ça. Elle se rapprocha de lui, l’allure toujours aussi sensuelle et malicieuse. La jeune femme replaça ses cheveux blonds, ses mèches cascadaient maintenant sur le coté gauche de son buste.

Elle se posa sur ses genoux, son corps était à nouveau à proximité du sien, tellement qu’elle pouvait ressentir les effets de l’excitation au niveau de son entrejambe. Elle garda sur ses lèvres, un fin sourire de contentement. Alexis ne savait pas encore où tout cela les mènerait et tout ce que ça pourrait engendrer mais elle ne remettrait pas en cause son attachement et son dévouement pour sa personne. Même si ça pouvait paraitre fou pour certains, pour la majorité même, Anderson n’était pas qu’une passade d’un soir. Elle se fichait des conséquences pour le moment et elle voulait juste savourer et profiter de cet instant avec lui, le temps qu’il lui accorderait. Alexis passa ses mains sur les joues d’Anderson, attirant son visage vers le sien. Ses doigts caressaient doucement son visage, pendant qu’elle emprisonnait sa bouche entre ses lèvres. Ses mains glissaient ensuite sur ses épaules. Elle stoppa le baiser pour s’adresser à lui, dans un ton sucré :

" Que diriez-vous d’enlever ceci… "

Ses mains étaient désormais à hauteur de son caleçon, elle tira déjà dessus. Même si ça serait un peu acrobatique de le retirer, elle était tout de même décidé à rester ainsi pour le moment…


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mar 23 Avr - 19:24


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Anderson avait à peine rompue le contact entre leurs deux êtres qu’Alexis lui jeta a nouveau un sublime regard de ses deux yeux bleus. Ses douces lèvres se rapprochèrent encore, mais cette fois-ci sa langue chercha à s’entremêlée à celle d’Anderson, qui lui rendit tout naturellement son baiser. Le prêtre aurait voulu resté comme cela pour encore un long moment, mais la jeune femme n’en décida pas ainsi. Alexis posa une main sur son torse et sur son dos, sa jambe venant se posé entre les siennes, faisant bien comprendre au prêtre qu’il devait reculer. Toujours soutenue par la jeune femme, Anderson commença à marcher en arriéré sans même regarder derrière lui, il faisait totalement confiance a Alexis. Après quelque pas de dos, Anderson finit sa course dans un fauteuil ou il s’assit sans rouspéter, devant lui, le plus beau spectacle possible allait commencer. Alexis commença par le plus intéressant, d’un habile geste de la main elle dégrafa son soutien-gorge qui tomba lentement devant elle, Anderson admirait d’autant plus ses courbes qu’elle était de plus en plus nue. La jeune femme continua lentement, se déchaussant de ses Talons en premier, puis vinrent le tour des collants, dévoilant un peu plus la peau d'Alexis. Anderson aurait voulu se jeter sur elle, là, tout de suite, mais il se retint, sachant que le meilleur était à venir. Il ne restait à Alexis qu’un seul sous-vêtement et l’excitation montant dans Anderson était totalement palpable. C’est alors qu’elle enleva son dernier vêtement, brisant la barrière la séparant de la nudité totale. Anderson regarda sa partenaire, de haut en bas, pour imprimer cette vision du paradis une bonne fois pour toute dans son esprit. C’était un croyant et pourtant il aurait juré voir Vénus en personne en face de lui, l’incarnation de l’amour et de la beauté.

La magnifique jeune femme commença son approche de façon sensuelle, déplaçant ses long cheveux sur le côté gauche de son buste dévoilant ainsi son cou à Anderson. Alexis se pencha légèrement et finit sa course sur les genoux d’Anderson qui se retenait encore de toutes ses forces de lui sauter dessus sur le champ. C’est alors qu’Alexis lui sourit, Dieu, il ne pourrait jamais se séparer de ce sourire. Anderson avait connue quelques aventures avant sa venue en Amérique, mais jamais il n’avait ressenti quelque chose d’aussi fort pour quelqu’un...il était prit de passion pour Alexis, une passion si forte qu’il pourrait en avoir peur. Alexis lui saisit alors le visage, le contact de ses mains sur la pilosité du visage d’Anderson lui donna un frisson, puis lui redonna un langoureux baiser, Anderson en savoura chaque seconde comme si elle était la dernière. Alexis retira lentement ses lèvres, Anderson fit tout de même un léger mouvement de la tête en avant pour la suivre, voulant garder l’empreinte de son baiser encore un peu plus longtemps. La jeune femme fit alors glissé ses mains sur ses épaules et s’adressa a Anderson, c’est vrai, il avait totalement oublié que lui était toujours vêtu d’un dernier sous-vêtement. Alexis entreprit donc de lui enlever, positionnant ses mains de façon à réussir cette acrobatie. Anderson répondit alors à sa dernière parole.


" Je vois que vous avez hâte de l'ôtez vous-même…"

Le divin caleçon finit par céder a la force d’Alexis, elle l’ôta donc du prêtre qui finit lui aussi totalement nue, son intimité se dressant pour prouver sa grande excitation. Il désirait la jeune femme, mais décida d’encore faire durer le plaisir. Anderson ne se leva pas, il préféra rester assis, Alexis quand a elle avait repris place sur ses genoux. Le prêtre commença à la couvrir de baisers, partant de son ventre et remontant lentement, d’abord entre ses seins puis jusqu’à ses lèvres. Il finit par lui donner encore un baiser, entremêlant de nouveau leurs langues dans une danse de plaisir. Le prêtre tenait sa tendre par la main droite, posé simplement sur le dos de sa tête, en contact avec ses cheveux. Anderson posa sa main libre sur le ventre d’Alexis, la caressant, tout en glissant lentement vers son intimité. La main arriva à destination et Anderson ouvrit les festivité, juste un doigt, pour mettre la jeune femme en appétit.


Dernière édition par Anderson Volkmar le Mer 24 Avr - 19:02, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mer 24 Avr - 16:27


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘


Elle saisissait son caleçon entre ses doigts, le tirant doucement vers le bas de ses jambes. Agilement, elle parvenait à lui défaire après quelques secondes d’acrobaties. Anderson était maintenant tout aussi nu qu’elle. Ce corps qui la faisait fantasmer, elle mordit légèrement la lèvre inférieure, dévoilant l’une de ses canines. Il se pencha sur ses courbes, déposant ses lèvres sur sa peau. Il partait de son bas ventre pour remonter lentement vers sa poitrine, sa bouche glissait délicieusement sur elle, elle frissonnait de ce plaisir subtil. Elle se tenait à lui alors qu’il l’embrassa une nouvelle fois, sa langue venant rencontrer la sienne. La jeune femme savourait ce baiser qu’il lui donnait, elle ressentait toute sa passion et son envie. Sa langue joua sensuellement avec la sienne, passant temps à autre entre ses lèvres. Elle reprenait légèrement son souffle en se détachant une ou deux secondes, où ses lèvres frôlaient celles du prête juste le temps d’inspirer ou d’expirer avant de recommencer à l’embrasser plus fortement. Elle sentit la main d’Anderson caresser ses courbes, elle ondula sur ses seins puis sur son ventre avant de se frayer entre ses jambes…

L’étreinte d’Anderson était à la fois forte et pourtant d’une douceur infinie pour sa personne. Il faisait encore preuve d’une certaine retenue, peut être pour contenir son envie et prolonger le plaisir autant qu’il le pourrait. Elle ne voulait pas aller trop vite non plus, pourtant… Il glissa un premier doigt dans son intimité. Elle se courba d’allégresse, le plaisir qui ne cessait d’augmenter sous la cadence de ses doigts. L’excitation était de plus en plus difficile à refreiner, il la poussait à toujours en vouloir plus. Elle arrêta de l’embrasser et concentra son regard vers lui. Ses yeux qui ne relâchait plus les siens, la beauté de ce bleu qui l’envoutait. Sa respiration était de plus en plus saccadé, en même temps que l’euphorie gagnait du terrain dans son organisme. Elle ne voulait plus qu’une chose à cet instant, le sentir en elle. Qu’il l’embrasse, la prenne sur le champ. Ses prunelles s’emplissaient de luxure, de surabondance de désir. La passion, aussi pure qu’elle soit, dans son état le plus concentré. Elle posa sa main sur celle d’Anderson, la déplaçant finalement. Il comprendrait rapidement pourquoi, elle le stoppait dans son action. Le fait était juste qu’elle n’en pouvait plus et qu’elle le désirait plus que tout à cet instant. Il ne pourrait se dérober, elle l’embrassa, collant son corps chaud contre le sien.

Elle sentait son sexe durcit par la convoitise charnelle, ça l’excita davantage. Mais elle devait se rendre à l’évidence, ce fauteuil n’était peut être pas le meilleur endroit pour profiter d’Anderson comme il se devait. Elle craignait de devoir le restreinte et le fatiguer inutilement en voltige. Ce n’était pas son but, même si elle ne doutait pas de son endurance, ça ne la tentait pas plus que ça finalement. Alexis regarda brièvement autour d’eux, le divan qui se présentait semblait être une bonne alternative au problème. Elle se détacha d’Anderson et se releva. Elle fit quelques pas avant d’aller s’y asseoir. Elle lança un nouveau regard lubrique au prête, accompagné d’un signe de la tête qui l’invitait à venir la rejoindre. La jeune femme posa sa main à hauteur de son cou avant de la faire descendre sur l’un de ses seins puis jusqu’à sa cuisse. Alexis avait hâte qu’il se lève, qu’il vienne jusqu’à elle, pouvoir l’observer lors de cet instant dans le plus simple appareil, dans toute sa grandeur. L’imaginer la dominant la faisant frémir, il s’installa d’ailleurs à ses cotés. Reposant ses grandes mains sur ses courbes qu’il allongeait sur le divan. Anderson la surplombait, il figeait son regard dans le sien. Alexis pour le moment sous son emprise, tellement docile, ça ne lui ressemblait pas vraiment. Mais elle lui laissait prendre le dessus pour commencer. Elle verrait pour la suite.



Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mer 24 Avr - 20:23


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Anderson avait à peine mis son doigt qu’il put ressentir le plaisir intense d’Alexis. A mesure qu’il accélérait la cadence, la respiration de la jeune femme fut de plus en plus saccadée, comme si elle respirait à la mesure de ses vas et vient. Leurs lèvres étaient toujours en contact pendant cet intervalle et Anderson pouvait sentir chaque respiration d’Alexis sur son visage, rythmant ses gestes pour maitriser l’excitation de sa partenaire. C’est alors que malgré l’excitation du moment, la demoiselle rompit leurs embrassades, Anderson et Alexis se jetèrent alors l’un l’autre dans leurs regards respectifs. Comme d’habitude, le bleu de la jeune femme était indescriptible, tantôt clair et tantôt foncé, une arabesque de bleu s’offrait au Prêtre. Anderson accéléra la cadence, prenant un rythme endiablé, suite à cette brusque accélération, Alexis commença a respiré de plus en plus fort. L’excitation intense de la jeune femme pouvait se lire dans ses yeux, une petite larme de plaisir roulait sur sa joue. La main d’Alexis se déplaça alors, arrêtant le mouvement de celle d’Anderson qui s’exécuta...il était surement temps de commencer les choses sérieuse ? La jeune femme se jeta a nouveau sur lui, lui donnant un nouveau baiser. Alexis était collé à Anderson, le prêtre pouvait sentir ses délicieuses courbes contre sa peau nue et cela l’excita encore plus.

Alexis rompit à nouveau leur contact, restant tout de même appuyer sur son nouvel amant et se tournant brièvement vers le reste de la salle. Anderson se fichait un peu de l’endroit tant qu’il était avec la jeune femme, mais celle-ci semblait vouloir Anderson au maximum de ses capacités. La beauté se leva donc, fit quelque pas et finit sa course sur le divan. C’était effectivement plus confortable…le fauteuil aurait offert un challenge, mais Anderson voulait avant tout faire plaisir à Alexis. Alexis, toujours assis sur le divan, lançant un regard à Anderson et un signe de tête l’incitant a venir. Le prêtre resta tout de même assis pendant une petite seconde de plus pour admirer sa dulcinée, son geste sensuelle de la main glissant lentement sur ses courbes le fit trépider d’impatience. Anderson se leva donc, de toute sa grandeur. Il fit les quelques pas le séparant du fauteuil et resta ainsi quelque seconde, surplombant Alexis. Le prêtre se baissa alors, ressaisissant sa partenaire par les hanches de ses deux mains pour se positionner au-dessus. Anderson continuait de plonger son regard dans celui de sa partenaire. Il voulait la pénétrer la, tout de suite…mais l’instinct lui disait qu’Alexis méritait plus de tendresse, de patience.

Le prêtre lut un petit peu de surprise dans le regard de sa partenaire quand il s’exécuta. Anderson recommença comme tout à l’heure, embrassant la délicieuse poitrine de sa partenaire en premier, en profitant pour lui mordiller un peu les seins. Puis il prit le parcours inverse et il descendit lentement, embrasant son ventre petit à petit pour finalement se retrouver face à face avec son intimité. Qu’importait son impatience, seul le plaisir d’Alexis était important désormais. Anderson la pénétra donc lentement avec sa langue, effectuant divers mouvement pour la faire rugir de plaisir. De ses deux mains libres, le prêtre caressait la jeune femme avec tendresse, passant chacune de ses courbes sous ses mains. Anderson accéléra toujours le rythme pour donner à sa douce le maximum de plaisir possible, le rythme de ses respirations s’accéléra et un léger frisson se fit sentir. Anderson se retira finalement pour reprendre sa position initiale, remontant encore une fois en couvrant la jeune femme de baiser. Le prêtre replongea son regard dans celui d’Alexis et il ne put s’empêcher de lui sourire.

Il décida de passer à la vitesse supérieure, sentant que la jeune femme n’attendait plus que ça. Anderson posa donc son intimité sur celle de sa partenaire et commença à la pénétrer, d’abord lentement, par petit bout. Finalement Anderson se retrouva au fond de sa dulcinée et il décida de commencer des mouvements de vas et viens de plus en plus rapide, sa respiration s’accélérant en même temps que celle d’Alexis et le plaisir en lui attendait désormais des sommets. Décidant d’offrir plus à sa compagne, Anderson la saisit avec fermeté par les hanches pour que ses coups se fassent plus puissants. La pénétration ne fut que plus profonde, plus rapide, plus sauvage après cette action de prêtre qui continua à donner le meilleur de lui-même.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mer 24 Avr - 22:24


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘


Anderson se retrouva au dessus d’elle, son regard se jetant dans le sien. Elle resta grisé par ce bleu qui reflétait les sentiments les plus profonds du prête. Elle semblait s’y perdre à l’intérieur, décidément elle ne pourrait vraiment rien lui refuser avec des yeux aussi beaux que les siens. Son cœur chavirait à chaque fois qu’il reposait son attention sur sa personne. Elle ne pouvait pas expliquer pourquoi, ni comment il pouvait avoir autant d’effet sur elle. Alexis ne se reconnaissait plus en sa compagnie. Ce n’était pourtant pas une mauvaise chose, il lui lança un sourire auquel elle répondit. Son excitation était à son paroxysme, attendre plus longtemps aurait été une véritable torture. Il décida de la libérer de son attente et de son envie la plus forte. Elle ne le lâcha pas du regard, il rentra doucement en elle. Il faisait preuve d’une certaine tendresse, qu’on ne lui avait pas toujours accordée, qu’elle n’avait pas toujours réclamée. Mais elle apprécia cette attention et l’effet que ça lui procurait. Il la pénétra lentement, lui laissant tout le temps de savourer l’instant, de ressentir la moindre sensation de plaisir qui grandissait en elle. Elle ferma les yeux, laissant sa tête basculer sur le côté. Ses cheveux bouclaient de part et d’autre de son visage, encadrant ses joues, ses plus longues mèches tombaient sur le sol.

La cadence de ses coups de reins s’accéléra, ses vas et viens prenaient un tout autre rythme. Bien plus rapide, bien plus profond. Sa respiration se confondait dans celle d’Anderson dont le souffle se faisait de plus en plus court. Presque marqué par le calque des coups de son bassin. Les grandes mains d’Anderson se plaçaient ensuite sur ses hanches, son emprise était sûre et ferme. Assuré qu’il était de lui donner le meilleur de lui-même, de toute sa puissance, sa vigueur masculine. Ça en devenait presque sauvage, mais il y avait entre eux une sorte d’alchimie. Quelque chose d’électrique, qui faisaient ressortir les instincts les plus naturels quitte à en être presque animal. C’était bon, trop bon même peut être. Elle avait rarement ressentit quelque chose d’aussi fort et d’aussi jouissif. Elle attira Anderson vers elle, exerçant une pression avec ses mains sur ses omoplates pour l’embrasser. Une nouvelle fois ses lèvres allaient à la rencontre des siennes, et sa langue venait le taquiner. S’entremêlant longuement, ajoutant encore un peu plus de passion, elle voulait l’exciter davantage, le pousser dans ces derniers retranchements. Ses canines se jouaient de sa chair, mordillant très légèrement sa bouche, pas de quoi le blesser. Elle sentait qu’il la prenait avec encore plus de d’ardeur. C’était ce qu’elle recherchait…

Il s’enfonça longuement, de son sexe durcit par le désir. Leurs corps se fusionnaient dans une harmonie parfaitement maitrisée par l’un et l’autre, elle ne voulait se laisser aller trop vite mais il fallait avouer que le prête était doué. Combien avait-il eut d’aventures et de conquêtes avant elle pour acquérir sa dextérité, son expérience en la matière ? Ce n’était pas une question qu’elle se posait, elle n’était pas vraiment du genre à se prendre la tête sur ce genre de détails. D’ailleurs elle ne lui énoncerait pas non plus toutes ses conquêtes, avec lesquelles elle avait apprit à combler toutes les attentes, les envies, les fantasmes des hommes. Les pieds du divan grinçaient sur le paquet, la force d’Anderson le déplaçant légèrement. Mais le bruit ne semblait les déranger, le silence était déjà brisé par les inspirations et expirations saccadées des deux amants. Elle lui laissait le temps de respirer entre deux baisers. La jeune femme se redressa légèrement, sa poitrine retrouvait le torse d’Anderson, ses seins qui effleuraient la peau de son buste. Son corps ondulait suivant les mouvements du prête. Alexis se courbait quand le plaisir devenait un peu trop fort, l’adrénaline coulait en elle. Elle ne savait pas encore combien de temps elle tiendrait mais elle s’efforçait de tenir jusqu’à ce qu’il se laisse totalement aller.


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Jeu 25 Avr - 14:51


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Anderson était au comble de l’extase, ses puissants coup de rein lui donnait presque autant de de plaisir à lui qu’a sa partenaire. A mesure qu’il accélérait la cadence, il put ressentir tout le plaisir dans la jeune femme, celle-ci respirant de plus en plus fort à la mesure de leurs chevauchés. Alexis surpris encore le prêtre, une nouvelle fois, l’attirant vers elle en s’agrippant a son dos, elle le désirait près d’elle. Anderson descendit donc à la rencontre de sa compagne, saisissant ses lèvres entre les sienne. Le baiser fougueux le rendit encore plus sauvage et bientôt ses vas et vient devinrent endiablés. Le prêtre ressentit chaque petite morsure de la jeune femme, prenant même plaisir par se léger pincement sur ses lèvres. Le plaisir rendait presque Anderson fou, il n’était plus guidé que par son seul instinct, la barrière le gardant dans le monde réel se brisa pour l’envoyé dans le monde de la luxure. Le prêtre perdit donc le contrôle, s’enfonçant profondément dans sa partenaire qui frissonnait de plaisir, il dépassa ses limites, allant encore plus vite et plus fort jusqu'à faire trembler le divan. Anderson était presque bout lorsque sa douce relâcha son emprise sur ses lèvres, lui permettant de reprendre son souffle.

Alexis se releva alors, collant son buste contre celui d’Anderson. Le prêtre suivit le mouvement et les deux amants se retrouvèrent dans une nouvelle position. A chaque coup, Alexis se cambrait de plaisir et le contact de ses seins sur le torse d’Anderson le rendait encore plus incontrôlable. Le prêtre était toujours en train de pénétrer profondément sa partenaire quand il décida de s’amusé un peu. Sa main droite resta sur la hanche d’Alexis pour la soutenir tandis que sa main gauche descendait lentement le long de ses cuisses, celle-ci finit d’ailleurs son voyage à côté du membre d’Anderson et le prêtre s’en servit pour stimuler la jeune femme en la caressant lentement sur son clitoris. Alexis frissonna de plus belle, Anderson pouvait voir dans ses yeux que le seuil d’excitation était a son apogée, mais il n’avait pas fini de prendre de plaisir. Tous en continuant ses vas et viens interminables, Anderson descendit lentement son visage pour faire face à la poitrine opulente de sa partenaire.

La vision était magnifique, à mesure de ses coup de rein et des frissons de la jeune femme, les seins d’Alexis se soulevait et se rabaissait, comme s’ils étaient les métronomes de la cadence. Mais Anderson n’avait pas fait ce long trajet pour seulement admirer la vue, il approcha sa bouche et commença à gouter l’opulente poitrine de sa partenaire. Pour encore augmenté son excitation, il commence lentement a lui mordiller le téton, tous en continuant a la caressé lentement et à faire des vas et vient, la jeune femme semblait à bout, des frissons de plaisir la parcourait dans tous les sens. Anderson était heureux, non parce qu’il était avec Alexis, mais parce qu’il lui procurait du plaisir. Alors qu’Anderson sentait sa compagne arrivé à bout de force, il ralentit la cadence et se remit en position initiale, les deux mains sur les hanches d’Alexis. Le prêtre trouvait qu’il avait assez menez la danse, il était maintenant a Alexis de prendre son envol.

Le prêtre soutint sa dulcinée dans son entreprise, toujours les mains sur ses hanches. Anderson pencha, jusqu'à ce retrouvé couché. C’était maintenant Alexis qui était au-dessus et lui en dessous. La jeune femme compris immédiatement ou il voulait en venir et elle commença lentement à bouger les hanches en même temps que le prêtre qui n’avait pas stoppé son mouvement. Tout ce qu’Anderson avait à faire pour obtenir une vision du paradis, c’était ouvrir les yeux et Alexis se tenait là , au-dessus de lui, entièrement nue. Le prêtre ne peut retenir un râle de plaisir lorsque sa compagne accéléra la cadence, il pencha la tête et banda ses muscles pour retenir ses spasmes.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Ven 26 Avr - 19:28


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘


Alexis se retrouva au dessus d’Anderson, le dominant amplement de ses courbes qui commençaient à s’agiter. Son bassin ondulait lentement, ses hanches suivaient la même harmonie. Et c'est même tout son corps en général qui se mouvait. Elle plaça ses mains sur la peau d’Anderson, le bout de ses doigts posés sur son ventre comme pour prendre correctement appui. Ses mouvements étaient plutôt lents mais profonds pour commencer. Mais elle augmenta rapidement la cadence, le rythme ne cessait de s’accélérer. Elle observait de temps à autre Anderson qui semblait se crisper de plaisir. La jeune femme se concentrait d’ailleurs plus sur ses sensations à lui qu’à sa propre extase. Elle essaya de repérer ce qui lui plaisait le plus pour pouvoir le donner un maximum de plaisir. Les mains du prête étaient toujours posées sur la chute de ses reins, avec la même force qu’au début. Ces dernières remontaient de temps à autre à hauteur de ses seins, qu’il caressait avec plus ou moins de fermement. Il appuyait sur le haut de son buste, avant de relâcher longuement son emprise, ses doigts palpant sa poitrine, frôlant par moment ses tétons. Il glissait ensuite sur son ventre, puis sur ses cuisses.

Ses doigts rencontraient les mèches les plus longues de ses cheveux qui se balançaient dans son dos. Sa chevelure blonde se soulevant sur le rythme des vas et viens, de la pression qu’elle exerçait sur Anderson. Les mains d’Alexis se permettaient aussi de se balader sur le torse de son partenaire, ses ongles effleuraient délicatement sa peau, le but n’étant pas de lui laisser des marques, juste de le stimuler encore un peu plus. De provoquer en lui une excitation quasi incontrôlable. Leurs regards se croisaient, leurs prunelles se confondant dans un plaisir commun, une euphorie particulière qui traversaient le bleu de leurs yeux. Ça lui semblait presque surnaturel, elle vivait quelque chose qui lui semblait être hors du commun des mortels. Quelque chose de divin, de lointain. Chaque gestes d’Anderson étaient magiques, tous ses mouvements l’hypnotisaient et la transcendaient. Il la faisait vibrer, bien qu’il frissonnait également. Il captait toute son attention, toutes ses pensées et toute son envie. Elle espérait le captiver également, la passion la dévorait. Elle ne savait vraiment pas si elle arriverait à tenir aussi longtemps que lui. Elle frémissait à son contact. C’était de plus en plus important et surtout, difficile à contenir. Elle se retenait et s’empêchait de se laisser trop aller, la notion du temps lui échappait totalement…

Ce n’était pas une mauvaise chose, mais elle ne voulait pas que ça paraisse trop court au gout d’Anderson. A quel niveau de jouissance était-il arrivé ? Pourrait-il encore se refreiner ? Elle décida de changer de position, une nouvelle fois. Peut être que cela ferait durer le plaisir, un peu plus longtemps. Elle se détacha d’Anderson, lui dont les traits se redressaient. Il était assis sur le divan. Elle s’installa sur ses genoux, comme précédant, elle lui vola un baiser au passage. Ses lèvres sur bouche, sa langue venant s’entremêler rapidement à la sienne. Elle se tourna, se déplaçant sur lui. La jeune femme était dos à lui, elle poussa ses cheveux sur le coté et lui lança un regard par dessus son épaule. Il comprit rapidement le message. Elle guida son sexe avec sa main de façon à ce qu’il la repénétre. Il s’introduisait lentement en elle, elle l’aidait avec sa main puis en bougeant sinueusement ses hanches. Elle gémissait, ses canines emprisonnaient ses propres lèvres et retenaient ses cris. Sa respiration était prête à son rompre, elle haletait. Elle se cambrait sous chacun de ses coups. Anderson tenait son épaule d’une main, l’autre toujours sur l’une de ses hanches, pour lui donner plus d’impact dans ses coups. Il revenait parfois sur ses seins, allant aussi sur le haut de ses fesses, la position lui donnant cette accessibilité. Ça avait l’air de lui convenir mais il pouvait aussi choisir de rechanger de position quand il le souhaiterait.

Elle plaqua son dos sur son torse, il l’a dominait d’une tête, mais elle n’avait qu’à incliner le visage vers le haut pour pouvoir l’embrasser. Elle écarta les jambes, et desserra ses cuisses, ça donnait une toute autre dimension aux vas et viens. Le parfum d’Anderson se fondait dans son souffle, Alexis en était dingue, elle ne l’oublierait jamais. Elle alla chercher ses grandes mains, les posant sur son ventre, la jeune femme entremêla ses doigts entre les siens. Elle sentait qu’elle commençait à faiblir, le plus dur maintenant était de ne céder au paroxysme du plaisir. Ne pas jouir trop vite, tenter d’y arriver en même temps qu’Anderson, maintenir cette étincelle à profusion…


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Ven 26 Avr - 22:03


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Alexis se tenait donc au-dessus d’Anderson et elle chevauchait son amant avec plaisir, celui-ci ne semblait pas être laissé pour compte d’ailleurs. La demoiselle commença lentement, prenant appui sur le torse de son compagnon du bout de ses deux mains, et elle accéléra. A mesure qu’Alexis procurait du plaisir a Anderson, celui-ci avait de plus en plus de mal à se retenir et bientôt il se cambrait de plaisir à chaque vas et vient. La sueur sur son corps et celui d’Alexis ne l’excita que plus, il aimait l’odeur de la jeune femme juste au-dessus d’elle. Anderson était en extase, mais il ne voulait pas laisser Alexis sans rien de plus que lui en elle. De ses deux mains il remonta le long des courbes de sa partenaire, appréciant le doux contact de sa peau, pour venir caresser sa voluptueuse poitrine. Le prêtre y prenait encore plus de plaisir qu’Alexis, le contact de ses doux seins entre ses mains était d’une incommensurable extase et il se retira finalement, retombant les mains sur les cuisses de la jeune femme ou il reprit position. Anderson ne voulait pas perdre ses moyens trop vite, le plaisir de sa partenaire était bien plus important que son propre plaisir à ses yeux. Alors que ses mains étaient dans le creux des reins d’Alexis, le prêtre ressenti le contact de ses long cheveux plombs au bout de ses doigts, ceux-ci se balançait à la mesure des vas et vient de la jeune femme et il venait effleurer les mains d’Anderson a chaque coup. Les deux amants semblaient a bout lorsque la demoiselle décida d’innover, pour le plus grand plaisir de Anderson qui allait adorer la suite des évènements.

Alexis arrêta donc ses mouvements, les deux amants en profitèrent pour reprendre leurs souffles respectifs. Le prêtre se rassit sur le divan, trop fatigué et gorgé de plaisir pour prendre une décision rationnelle. Alexis fut la plus entreprenante, la jeune femme revint sur les genoux de son partenaire pour lui voler un autre baiser que le Prêtre lui rendit. Le gout des lèvres d’Alexis fit frissonner Anderson d’extase, plus que de l’attirance, c’était de l’amour qu’il éprouvait. C’est alors qu’Anderson fut surpris de la suite des évènements, Alexis pivotait sur ses genoux pour se retrouver dos a lui. Le prêtre compris immédiatement ou voulait en venir sa compagne…c’était sa position favorite. Alexis déplaça ses cheveux sur le côté et lança un regard langoureux à Anderson par-dessus son épaule. Ce simple regard venait de donner au Prêtre un regain d’énergie, il voulait faire plaisir à sa compagne et il tiendrait ! Alexis se saisit du membre d’Anderson et le positionna parfaitement, puis, elle commença à bouger les hanches, d’abord lentement puis avec énergie. Le prêtre pouvait entendre sa dulcinée gémir de plaisir et il se promit de la rendre encore plus folle.

Anderson décida donc de reprendre les rênes, déplaçant ses mains avec habilité sur le dos de la jeune femme. La première vint de positionner sur son épaule et la seconde sur sa hanche. Ainsi, le prêtre pourrait faire des vas et vient plus puissants pour faire rugir sa partenaire de plaisir. Alexis semblait trembler intérieurement, le prêtre semblait lui procurer plus de plaisir que ce qu’elle n’en avait jamais connus. L’inverse était également vrai, jamais le prêtre n’avait été si proche de l’extase. A mesure de sa chevauchée, le prêtre déplaça ses mains. Il caressait sa partenaire autant qu’il le pouvait, passant sur ses seins à plusieurs reprises, appréciant la délicate courbe de son postérieur, la simple courbure de son dos. Alors que le plaisir semblait prendre une emprise certaine sur Anderson qui était sur le point de craquer, sa dulcinée le surpris encore, retardant l’échéance. Alexis se releva, venant plaqué son dos sur le torse d’Anderson qui ne cessa pas ses vas et vient, son corps venant tapé sur les fesses de sa compagne. La jeune femme prit les mains de son compagnon et leurs doigts se réunirent sur le ventre d’Alexis.

Le prêtre sentait sa compagne au bord du plaisir et il décida de ne plus se retenir non plus, laissant les instincts les plus bestiaux en lui se déchainés. Alors qu’Alexis était toujours appuyé sur le buste du prêtre, celui-ci commença à descendre lentement. Au bout d’un moment, Alexis se retrouva à genoux, c’était exactement ce qu’il voulait. Ainsi positionner, le prêtre posta toute sa carrure au-dessus de sa compagne, donnant des coups de plus en plus vite et de plus en plus fort. Le comble du plaisir n’était pas loin, mais Anderson en voulait plus ! Il se releva lentement, laissant sa partenaire à genoux devant lui et il agrippa les deux bras de la jeune femme pour s’aider dans sa pénétration. Les coups étaient encore plus puissants que précédemment et Alexis semblait beaucoup apprécier ce qui encouragea le prêtre a continué jusqu’au bout. La jeune femme se resserra alors et...

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Lun 29 Avr - 17:03


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘


La position changea à nouveau, Anderson continua ses coups de reins, son bassin claquait contre elle. Elle le sentait en elle plus que jamais. Elle ferma les yeux et se laissa dominer par le prête, pour cette fois-ci. Ses vas et viens étaient toujours, voir même plus puissants mais elle sentait qu’il faiblissait, qu’il craquerait bientôt. Alexis aussi… Elle n’en pouvait plus pour tout dire, plus rien ne la retenait. Son souffle était désormais trop court pour qu’elle puisse le modérer et garder le contrôle. Elle haletait et gémissait. Sans jamais crier, elle était démonstrative mais pas à ce point là. Mais ce n’était pas la question, elle se cambra à nouveau, le plaisir l’envahissait. Gagnant du terrain, la passion l’emportait sur sa raison. Le temps semblait s’être totalement arrêter pour les laisser profiter au maximum de cet instant. Juste pour eux. Elle espérait sincèrement que ça ne serait pas la dernière fois qu’elle verrait Anderson. Elle le laisserait cependant libre, libre de faire sa propre vie de son coté. Elle ne se voyait pas encore l’enchainer à elle. La jeune femme ne pourrait pas le garder en cage, malheureusement pour elle, s’attacher ainsi à ce Chevalier de la Sainte Inquisition allait lui attirer de nombreux problèmes. Mais elle serait là pour lui, quand il le désirait. Il n’aurait qu’à venir jusqu’à elle…

Lui, qui la prenait en ce moment même sur le sol de son bureau. Il venait, et finissait par jouir. Elle le sentit. Elle n’aurait pas pu expliquer pourquoi ni comment, mais ça déclencha en elle ce qui lui manquait pour avoir un orgasme également. Il donna un dernier coup, elle détacha l’un de ses bras de l’emprise de sa main et elle le mit au sol. Elle posa sa tête dessus et savoura comme il se devait. Alors qu’il s’enlevait, elle se redressa et plaqua une nouvelle fois son dos contre son torse. Ces mains passaient alors sur la nuque du prête avant que ses doigts aillent se perdre dans sa chevelure blonde. Anderson déposa un bref baiser sur le creux de son cou et son épaule. Elle se décolla ensuite de lui, toujours sur les genoux. Elle se retourna vers lui, doucement. Alexis le gratifia d’un long baiser, plus délicat certes, mais tout aussi passionné que les précédents. Elle retrouva également les beaux yeux bleus du prête. Elle s’y perdit, elle aurait pu se noyer devant tellement ils l’hypnotisaient. Elle en profita aussi pour reprendre sa respiration, celle-là même redevenait correcte. Son rythme cardiaque s’apaisait dans un même temps. Mais elle gardait cette sensation de plénitude et de bien être qu’Anderson lui avait donné. Bien que l’euphorie du moment soit retombée et qu’elle se sentait un peu fatiguée…



Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Lun 29 Avr - 19:26


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Anderson se relâcha finalement, explosant d’un plaisir contenue depuis trop longtemps. Juste devant lui, Alexis se relâchait également, elle venait de se détacher de sa main pour pouvoir s’appuyer au sol. Cela avait été exceptionnel, plus jamais Anderson ne pourrait se passer d’Alexis et il espérait que l’inverse soit également vrai. Le prêtre se retira, laissant un temps de répit à sa nouvelle compagne. Cela l’avait également épuisé et il eut du mal à reprendre son souffle. Le corps de la jeune femme vibrant de plaisir devant lui, l’excitait encore et il aurait voulu que l’instant dure plus longtemps. Alexis se releva, récolant son dos sur le ventre d’Anderson. Le contact de sa peau fit frémir le prêtre, il adorait être près d’elle, rien que sa présence était un réconfort. Les mains d’Alexis se posèrent sur la nuque d’Anderson et dans ses cheveux, il profitait de la proximité de sa dulcinée pour s’imprégner de son odeur, ne voulant jamais l’oublier une seule seconde. Anderson en profita une dernière fois, déposant un baiser dans la nuque d’Alexis avant qu’elle ne s’éloigne à nouveau. La demoiselle se retourna, toujours à genoux et elle l’embrassa une nouvelle fois, le baiser était encore passionné, mais Anderson ressentit de la douceur dans celui-ci. Alexis plongeait également son regard dans celui du prêtre…ses yeux, qu’ils étaient beaux ! Lorsque le baiser fut finit, Anderson ne détacha pas son regard d’Alexis, il lui prit la main, lentement, toujours à genoux avec elle.

"Alexis..."

Le prêtre attira sa compagne, l’enlaçant encore une fois dans une étreinte. Ses formes se collaient au corps de prêtre qui en apprécia le contact. Il ne voulait pas la laisser partir ! Jamais il ne pourrait l’oublier, s’en séparer…la trahir. Cette pensée le rendait fou ! Et s’il ne la revoyait jamais ? Quand aurait-il l’occasion de lui exprimer son ressentit ? Anderson approcha sa bouche de l’oreille d’Alexis, voulant celer son destin, lui révélant finalement à haute voix ce qu’il ressentait.

"Je t'aime..."

Il ne put s’empêcher de lui dire, voulant démontrer son affection par ses mots, se marquant au fer rouge pour appartenir à Alexis. Le prêtre replaça son visage en face de celui de la belle et il lui sourit avant de l’embrasser de nouveau. Qu’importe si la jeune demoiselle ne ressentait pas la même chose, plus jamais il n’aimera quelqu’un d’autre, plus jamais il n’appartiendrait à une autre femme. Alexis lui avait tapé dans l’œil dès le début, mais ce n’était pas que physique, il ressentait vraiment quelque chose. Le prêtre relâcha son baiser, mais il resta ainsi, collé à la jeune femme, appréciant son contact autant que possible, attendant sa réaction a la déclaration.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Lun 29 Avr - 21:09


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘


Il lui avoua l’inavouable, son cœur se serra étrangement dans sa poitrine. Les lèvres du prête s’animaient dans ces sentiments profonds. Il était sincère, et ça la frappait avec une telle violence… Il l’aimait. Elle, Rimma Pandora Kagan… Elle, dont il ne connaissait rien. Ni son passé, ni son futur. Lui qui ignorait tout de sa personne jusqu’à son véritable prénom, son vrai nom, son identité. Qu’adviendrait-il d’eux quand il saurait toute la vérité ? Celle qui blesse… Comment pourrait-elle lui dire, lui expliquer ? Alexis resserra encore un peu plus sur son emprise sur lui, dans ses bras qui l’entouraient. Comment lui raconter qu’elle est l’héritière d’un titre vampirique dont la noblesse n’est plus à prouver par son sang. A lui, un chevalier de la Sainte Inquisition, élever pour traquer et tuer les monstres. Son regard se perdait dans le vide, elle ne voulait pas le faire souffrir, mais elle savait que cela serait inévitable… Devrait-elle se séparer de lui à jamais pour le préserver ? Pour le sauver de sa personne et de la douleur qu’elle lui causerait, dès maintenant. Devrait-elle juste se tenir à ses côtés, parfois dans l’ombre, à l’épauler et le protéger quand il le faudrait. Rester à une place et l’attendre. Ça ne lui ressemblait pas, et pourtant elle en était capable pour lui.

Mais combien de temps pourrait-elle tenir ? Elle hésitait, elle ne pouvait pas tout lui relever comme ça et maintenant. Se séparer de lui dès à présent et aussi brutalement était sûrement la meilleure chose à faire… Mais elle n’y arrivait pas, devant son sourire. Elle en était incapable. Alexis détourna le regard, mais il l’embrassa. Elle se sentait fondre, elle craquait totalement pour Anderson, elle était folle de lui. Elle profita de ce baiser pour se laisser porter par cette sensation de bonheur, par l’impression d’être combler, elle aurait pu tout oublier sur le champ au contact de sa bouche contre la sienne, corps à corps. La jeune femme se déchirait de l’intérieur mais elle gardait tout pour elle, le prête ne devait se rendre compte de rien. Elle ne voulait pas éveiller ses soupçons ou même l’inquiéter. Quand il se détacha un peu d’elle, elle lui rendit son sourire, très finement dessiné sur ses lèvres, elle chercha son regard sans trop savoir pourquoi, peut être parce qu’il l’apaisait.

" Vous m’aimez ? "

C’est tout ce qu’elle avait pu lui prononcer. Une simple question, elle posa sa tête sur son épaule et elle maintenait ses courbes contre ses traits. Elle ne voulait pas se détacher de lui, pour rien au monde. Elle ferma les yeux, respirant son parfum qui se confondait de l’air de son bureau. Elle ajouta doucement :

" Vous ne savez rien de moi, n’avez-vous pas peur de ça ? De l’inconnu et de ce que je pourrais être ? Pouvez-vous assumer vos sentiments pour moi ? Vous vous doutez que je cache quelque chose, n’est ce pas ? "

Elle resta ainsi pour le moment, elle était bien et elle s’arrêta un court instant dans sa confidence, avant de reprendre :

" Je ne supporterai pas de vous décevoir ou même de vous voir souffrir, si c’est par ma faute et de ma main. Mais je sais déjà que ça arriva, dans combien de temps, ça je l’ignore…"


Elle marqua une nouvelle pause. Ces sentiments pour lui, elle ne les ignorait pas. Mais, elle inspira fortement. Elle se redressa et plongea ces yeux bleus dans les siens. Comme si elle voulait voir au plus profond de son être, de ce qu’il était vraiment. Mais elle n’y arrivait pas, un voile la bloquait instantanément. Elle l’aimait, ça la troublait. Alexis tourna la tête sur le côté, et lâcha ses quelques mots :

" Je t’aime aussi Anderson, mais je ne suis pas la personne qu’il te faut, malheureusement. "

Alexis avait décidé de le tutoyer pour le coup, sûrement pour marquer ces mots. Avec plus d’importance, plus d’impact encore. Elle devrait le laisser, que choisirait-il ? Resterait-il à ses côtés en ayant en main certaines cartes, celle de savoir qu'elle lui cachait ouvertement quelque chose ? L’abandonnerait-il ?


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Lun 29 Avr - 22:12


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
A peine Anderson eux il finit d’embrasser sa douce qu’Alexis lui rendit son sourire. Elle semblait aussi heureuse que lui, mais le prêtre sentait que l’apparence était trompeuse…en vérité, elle semblait plutôt songeuse intérieurement, cherchant le réconfort dans son regard. Alexis semblait plus poser la question de façon étonné et Anderson lui répondit sans attendre.

"Oui, je vous aime."

Alexis posa sa tête sur l’épaule d’Anderson, le prêtre respire le parfum de ses cheveux, s’imprégnant encore de cette délicieuse odeur, parfum de paradis. Il ne voulait pas en entendre plus, de peur de savoir qu’elle ne voulait pas de lui. Toujours collée l’un a l’autre, Anderson écouta le récit de la jeune femme, comprenant chaque mots, en pesant le sens et la raison. Le prêtre répondit tout d’abord à son interrogation sur son secret, cherchant bien ses mots pour ne pas la faire fuir.

"Votre secret, je sais qu'il existe et je crains sa révélation presque autant que vous mais..."

C’est alors qu’Anderson s’interrogea lui-même…et si Alexis était un vampire ? Un démon était reconnaissable par la paire d’aile dans son dos et Anderson avait fort bien examiné celui de la jeune femme…Cela ferait d’Anderson un traitre d’une tout autre envergure ! Il avait épargné un témoin, certes…mais là il s’agirait de blasphème ! Le Vatican pratiquerai une Excommunication et il serait traité comme les monstres…la traque commencerait et même lui n’y échapperai pas. Anderson le savait, il avait dû lui-même procédé à la poursuite d’un blasphémateur…tombé sous l’emprise lubrique d’une démone. Mais…pouvait-il allez contre son sentiment ? Sa peur serait-elle plus forte que son amour ? Le prêtre respira à nouveau le parfum d’Alexis, cherchant un peu de réconfort dans son arome. Anderson soupesa chacun de ses mots, il dirait la verité.

"Oui j’ai peur…peur de ce que vous pouvez être, peur de ce que vous n’êtes peut être même pas, mais je prends le risque...cette peur je la surmonterai pour vous. Peu importe si cela dure peu de temps…chaque instant avec vous est un don."

Le prêtre sentit la tête d’Alexis, confortablement blottit sur son épaule, se relever lentement. Il suivit son geste et ils plongèrent mutuellement leurs regard l’un dans l’autre, cherchant à identifier les sentiments profonds. Ce fut Alexis qui prit la parole la première. Le prêtre l’écouta tout du long et la joie le transperça…elle l’aimait ! Leurs sentiments étaient réciproques ! Anderson retint son excitation, ne voulant pas faire trop peur à sa compagne…il aurait pu sauter de joie dans l’instant. Le reste de la phrase d’Alexis le troubla et il s’embrassa d’y répondre.

"On n'a pas toujours ce qu'il nous faut, on a ce que l'on mérite...Et je t’aime, peu importe la souffrance que cela m'apportera. Je ne sais même pas si je te mérite…"

Anderson avait pris sa décision et il s’y tiendrait. Le Vatican pensait-il pouvoir le briser ? Qu’il vienne ! Il continuerait son œuvre, chassant au nom de Dieu, mais il ne serait plus un Inquisiteur…il serait un chevalier errant, portant secours au gens en toute indépendance.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Lun 29 Avr - 23:43


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘


Anderson était d’une force incroyable, il acceptait tout ce qu’elle lui disait, prêt à souffrir pour rester à ses côtés. Elle reporta son regard sur lui, ne se détournant plus de ses traits qu’elle appréciait tant. Elle jugea bon de lui avouer quelques petits détails, sur elle. Peut être qu’il serait un peu rassuré, il en avait besoin, ils en avaient besoin. Alexis passa une de ses mains sur la joue du prête, caressant délicatement sa peau, elle l’observa longuement, ses prunelles glissant sur lui. Il avait quand même peur et il redoutait cet instant où il allait découvrir la vérité. Elle avait un petit pincement au cœur, mais ce n’était qu’un détail. A partir d’aujourd’hui, elle se devait de noyer encore un peu sa nature démoniaque. Elle devait réussir à l’étouffer pour Anderson, pour l’amour qu’il lui portait et celui qu’elle lui donnait. Ça allait être difficile, étant donné que ces derniers temps elle avait eu tendance à se laisser porter par ces instincts naturellement vampiriques. Son aura allait en prendre un coup. Le mal grandissait pourtant en elle, comme une fleur qui s’épanouissait longuement dans la beauté de son être.

Elle devait stopper la prolifération de ce poison, avant qu’il ne l’infecte définitivement. Comment ? Elle ne le savait pas encore, mais éviter de laisser mourir, et aller contre cette fatalité lui semblait déjà être un bon point. Depuis son accident, elle se laissait un peu vivre au grès d’envies superficielles, parfois mauvaises pour elle-même. Trop même. Anderson la remettait sans même le savoir sur un chemin plus droit.

" Rassures-toi, je suis encore humaine pour le moment. Mais j’ai beaucoup d’ennuis en ce moment…"

Il se doutait forcement, en même temps il l’avait protégé dans le bar. Il avait bien remarqué qu’on en avait après elle. Qu’on cherchait à la tuer. Elle avait un peu peur pour lui, surtout en ce qui concernait son poste de Chevalier. Le savoir Chevalier, elle frissonnait légèrement, ça l’existait encore un peu n’empêche. Mais elle ne voulait pas lui resauter dessus après si peu de temps, elle ne voulait pas le faire fuir. Et puis ils leur restaient encore une partie de la nuit. Un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres, à cette pensée, tous ses tourments se dispersaient. Pour le moment, elle voulait juste profiter de la présence d’Anderson. Le temps qu’il pourrait lui accorder. Elle se releva alors et l’invita à faire de même. Chose qu’il fit. Elle se déplaça dans son bureau et alla jusqu’à une porte un peu dissimulée, histoire de ne pas trop attirer les regards les plus indiscrets. Elle l’ouvrit doucement, puis lança à Anderson.

" Aller, on va pas rester là toute la nuit, je vais te faire visiter. "

Il s’avança alors vers elle. Tous les deux rentraient alors dans les appartements privés d’Alexis. C’était une très grande chambre, il y avait bien sur un coin lit : avec un très grand lit. Il y avait aussi un petit bureau et même un autre petit salon. Tout était décoré avec goût, il y avait vraiment du charme qui se dégageait de cet endroit. C’était dans un style entre le baroque avec des touches de modernités. Dans des couleurs clairs, sombres et relevés de quelques notes plus foncées. Il y avait également un énorme dressing qui se dévoilant devant les yeux d’Anderson qui marchait dans la pièce. On trouvait aussi une salle d’eau, cachée derrière une autre porte. Elle ferma derrière elle, et elle le laissa sagement et silencieusement découvrir les lieux. Elle se plaça à coté de lui, la lumière était déjà allumée dans la même ambiance que dans son bureau et les rideaux tirés. Elle lui demanda alors :

" Tu veux peut être te doucher ou bien prendre un bain, ou même te reposer ?"




Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mar 30 Avr - 11:39


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Anderson ressentit la compassion d’Alexis, leurs regards n’avaient pas encore réussit à décrocher l’un de l’autre. La jeune femme passa délicatement sa main sur la joue d’Anderson, le caressant lentement. Leur lien se brisa et Alexis regarda le prêtre dans son ensemble. Anderson en profita pour faire de même, malgré la sueur, sa douce n’avait rien perdue de sa beauté. Sa magnifique chevelure d’or n’avait pas pris un seul dommage ! C’est alors qu’Alexis annonça ses pensées…Des soucis ? C’est vrai que le vampire en avant après elle…mais Anderson ne ‘attendait pas à l’utilisation d’un mot en particulier.

"Beaucoup? Je tuerai tous ceux qui oseront te faire du mal !"

Alexis lui sourit et elle se releva, l’invitant a faire de même. Sans rouspéter, Anderson s’exécuta, trop content de pouvoir admirer les courbes d’Alexis en mouvement. Voilà maintenant qu’elle se dirigeait vers une sorte de porte cachée…intéressant, les bâtiments des confréries avaient donc des chambres secrètes ! Anderson se promit de visiter les autres complexes, un tel atout stratégique n’était pas négligeable ! Durant sa pensée, Anderson c’était arrêter devant la porte et Alexis se retourna pour l’inviter à entrer.

Ce n’était pas qu’une simple pièce caché qu’abritait cette porte, mais tout un appartement…une sorte de jardin secret. Toutes la pièce semblait être en harmonie, chaque ton et chaque couleur complétant les autres. Anderson se permit un petit regard sur l’endroit, remarquant les différentes fonctions des lieux et surtout l’imposant dressing de la jeune femme. Alexis referma la porte quand Anderson fut entièrement rentré et elle se plaça a côté de lui tout en lui proposant plusieurs choses. Le prêtre ne voulait pas dormir, préférant profiter entièrement de cette nuit avec sa douce et la douche ne semblait pas être très confortable…ce serait donc…


"J'adorerai prendre un bain avec toi."

Alexis pénétra donc dans la salle de bain, prenant Anderson par la main pour qu’il la suive. Cette pièce était à l’autre de l’appartement, en harmonie. C’est à croire que la jeune femme avait un don pour les aménagements intérieurs. Alexis s’approcha de la baignoire et l’eau chaude commença a couler dedans. Anderson n’avait strictement aucune idée de ce qu’elle m’était dans le bain, il n’en avait pas pris très souvent et lui se contentait d’eau chaude. Toujours dévêtue, les deux amants se plongèrent dans l’eau chaude, le contact humide ravis Anderson qui était couvert de sueur. Le prêtre se retrouvait en face d’Alexis et il la regarda encore une fois, voulant toujours garder son image.

C’est alors qu’Anderson se rendit compte de quelque chose, il ne connaît rien d’Alexis certes…mais l’inverse était aussi vrai. Il n’avait plus rien pour retenir ses secrets désormais et si la jeune femme voulait toujours le connaître il lâcherai la plupart de ses souvenirs sans remords.


"Je me rend compte que l’on ne connait presque rien l’un de l’autre…veux-tu en savoir plus sur moi ?"
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Jeu 18 Juil - 22:12


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘

Elle avait saisit ses doigts entre les siens et elle l’entrainait doucement dans la salle d’eau. Sa démarche était toujours assurée et marquée de sensualité.
Pourtant, elle le fit passer en premier, l’invitant à entrer dans l’eau chaude, chose qu’il fit rapidement. Anderson s’exécuta sans un mot, elle le suivit en silence, attrapant un élastique au passage. Alexis attacha brièvement ses longs et beaux cheveux, une queue de cheval haute. Ses mèches tombaient dans son cou et ondulaient jusqu’à l’eau et sa vapeur. Elle ferma un court instant les yeux, elle aimait particulièrement ce moment et les bains en général. Anderson lui faisait face, elle lui lança un regard avant de poser son coude sur l’un des contours de sa baignoire. Elle posa ensuite son visage sur sa main. Son poignet lui servant d’appui, la tête tournée d’un coté, son regard se perdait dans le vide. Oui, Alexis était une femme complexe, qui laissait par moment transparaitre ses émotions les plus sombres. Passant d’un sourire à une mélancolie extrême et inéluctable. La jeune femme était tourmentée, elle recherchait comment elle pourrait le guider, lui avouer la vérité, lui montrer sa véritable nature, lui murmurer son véritable prénom. L’idée même qu’il puisse lui susurrer la faisait frissonner.

Etrangement et à ce même instant elle sentait son aura démoniaque grandir en elle. Elle se força à la refreiner, son visage se crispa légèrement et ses muscles se contractaient inexorablement. Alexis réussissait à contrôler sa respiration mais elle ne savait pas si elle allait tomber en crise ou pas. Heureusement la voix d’Anderson l’interpella. Elle rouvrit les yeux et elle reportait son attention sur l’homme qu’elle aimait. Elle lui adressa un léger sourire et hocha positivement la tête. Son regard se figea à hauteur des yeux du prête, elle prit à son tour la parole :

" C'est vrai, et oui j’aimerais beaucoup. Cependant, je comprends que tu ne puisses pas tout me dire, après tout avec tout ce que je te cache… Mais…"

Elle inspira un peu d’air durant quelques secondes, marquant une pause, elle reprit ensuite :

" Si tu as des questions, je suis prête à essayer d’y répondre, je ne pourrai pas commencer à te parler de moi, si facilement et naturellement, il faut absolument que tu me donnes une direction, histoire de me lancer. Tu comprends ? "

Alexis se rapprocha de lui, elle posa ses mains sur ses cuisses pourtant dissimilées dans l’eau. Son visage allait à la rencontre du sien et ses lèvres qui se fondaient sur sa bouche. Elle l’embrassa, Anderson répondrait plus tard à ses questions, ils avaient tout leur temps et auraient le temps de discuter. Le contact de sa chair commençait à lui manquer. Sa langue se joua de ses lèvres avant de s’entrelacer à la sienne, longuement. Un baiser ardent, fougueux, juste pour l’inciter à nouveau mais pas de suite. Elle se décolla finalement de lui, légèrement et doucement. Ses traits à proximité des siens, leurs lèvres se frôlaient encore et elle s’amusait à mélanger son souffle au sien. Ses prunelles se levaient vers les iris d’Anderson, l’avait-elle surprit ? Cela lui plairait…

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Jeu 25 Juil - 12:43


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
A peine les deux amants avaient-ils pris position dans la baignoire, qu’Alexis se saisit d’un élastique pour attacher ses longs cheveux. Le prêtre aimait déjà la chevelure d’Alexis, mais celle-ci lui donnait un autre style qu’il appréciait particulièrement, de plus, il adorait voir la nuque des femmes. Sans un mot, la jeune femme ferma les yeux, se prélassant dans le bain chaud, laissant a Anderson l’occasion de l’admiré dans les moindres détails, celui-ci laissait son regard glissé à loisir sur les majestueuses courbes de sa partenaire. Alexis posa le coude sur le rebord de la baignoire, appuyant sa tête sur sa main, se perdant dans des pensées profondes. A mesure que le temps passait, Alexis se contractait et cela inquiétait Anderson, que se passait-il dans l’esprit de la jeune femme ? Anderson dit alors sa remarque précédente, sortant Alexis d’une pensée complexe. La jeune femme lui sourit en hochant la tête, ses cheveux suivant le rythme.

Alexis lui répondit, expliquant qu’elle comprenait que le prêtre eux ses secrets alors qu’elle avait les siens. Anderson hochait légèrement la tête pour approuver la jeune femme, certain de ses secrets étaient trop lourd a porté et il refusait de laisser Alexis en supporter le poids. La jeune femme inspira lentement avant de poursuivre, lui expliquant alors qu’elle voulait lui parlait d’elle, mais qu’il devrait lui montré la porte, ce serait à elle de la franchir. C’est alors que le Prêtre n’eux même pas le temps de répondre que sa compagne se rapprocha de lui, posant les mains sur ses cuisses, glissant lentement sur l’eau pour rejoindre Anderson. La jeune femme se rapprochait de plus en plus, lui livrant finalement un long et langoureux baisser. Anderson frissonna à son contact, cela ne faisait pas plus d’un petit moment, mais la chair d’Alexis lui manquait déjà. A mesure que le baiser continuait, Alexis s’éloignait petit à petit, jusqu'à rompre le contact. Elle restait néanmoins assez proche, mélangeant leurs souffles et regardant Anderson dans les yeux. Dans le regard d’Anderson se mêlaient plaisir et surprise, il ne s’attendait pas à ce qu’Alexis revienne a lui aussi vite…et il appréciait cette surprise. Le mouvement de recul de la jeune femme fut stopper lorsqu’Anderson l’enlaça dans ses puissants bras, lui souriant sans la quitté du regard.


"Tu ne pensais pas repartir si vite?"

Le prêtre rapprochait ses lèvres d’Alexis, l’embrassant cette fois simplement sur le front et la serrant contre lui, maintenant qu’elle était venue, il ne voulait plus la lâcher. Anderson réfléchit alors, respirant le doux parfum des cheveux de sa compagne…qu’est ce qu’il pourrait bien lui dire sur ca vie qui ne la mettrait pas en danger ? Trop en savoir sur le Vatican, c’était s’exposé à son courroux, Anderson était bien placer pour le savoir. Le prêtre pris donc la parole.

"Je ne cacherai que les secrets que tu n'as pas à supporter, il est parfois dur de tous savoir."

Il lui fallait maintenant choisir quelque chose d’Alexis, qu’elle moment de sa vie aurait de l’importance à ses yeux ? Le prêtre n’en savait strictement rien, toute la vie de la jeune femme avait de l’importance à ses yeux.

"Il m'est difficile de savoir quoi te demander, j'ai envie de tout savoir de toi..."

Mais il lui fallait choisir et comme il ne savait pas trop quoi faire, il se contentera du début, c’est plus simple. Anderson relâcha son emprise sur Alexis, laissant libre la jeune femme de s’éloigner sur l’autre coin de la baignoire ou de reste ici avec lui. Sans même attendre sa réaction, il lui posa la question.

"Et si on commençais par ton enfance?"
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mar 30 Juil - 20:15


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘
Alexis laissa son regard ondulé sur Anderson, elle lui tournait alors le dos. Son dos qu’elle plaça doucement contre son torse, s’appuyant délicatement contre lui. Elle posa sa tête entre son cou et son épaule, l’une de ses mains allait jouer dans la chevelure blonde du prête. Ses doigts se baladant lentement entre ses mèches. Elle était bien ainsi, dans cette position, elle ferma les yeux et écouta attentivement les mots d’Anderson. Sa respiration marquait l’eau de quelques méandres, c’est tout son buste qui se mouvait quand elle inspirait et expirait. Il ne savait pas vraiment par où commencer, elle non plus. Mais il trouva une alternative, qui la frappa par sa logique. Son enfance… Elle haussa faiblement les épaules, elle ne refusait pas le dialogue. Elle lui apporterait une réponse, c’est sûr. C’était certain mais elle se devait d’effacer quelques détails, ce n’était pas lui mentir. Elle se redressa un peu, le regard au loin, un peu perdu. Chose qu’il ne remarquerait pas. La jeune femme croisa les bras à hauteur de sa poitrine, elle se donnait un peu de temps mais elle ne parvenait pas à réfléchir, elle ne pouvait pas tout calculer, surtout avec d’Anderson…

" J’ai grandi en Europe, avec mon père. Ma famille y vit toujours d’ailleurs. Je n’ai pas eu une enfance malheureuse je crois. Même si je n’ai pas connue ma mère. Personne n’a jamais voulu me dire qui elle était. Je pense qu’elle s’appelait Pandora, mais je n’en suis même pas sûre. C’est peut être mieux comme ça. Elle devait avoir ses raisons… "

Elle leva légèrement la tête vers le haut, même si ses yeux ne pouvaient pas observer les cieux, c’est clairement vers eux qu’elle se tournait. Comme si elle cherchait cette présence qui lui était familière et qui semblait la pousser dans les bras d’Anderson. Sans avoir de craintes, sans se soucier du futur et de leurs problèmes, leurs différences. Accepterait-il tout cela… Elle avait envie de tout lui dire, ça lui brulait les lèvres mais elle ne pouvait pas, elle l’embrassa une nouvelle fois, ça calma ses envies de révélations. Elle se devait de le protéger de tout cela. Elle relança la conversation :

" Et toi Anderson ?
Je me demandais…Est-ce que tu as toujours connu l’église même à ton plus jeune âge ? Je te l’ai déjà dis mais avant je n’avais vraiment jamais mis les pieds dans une église, je ne pensais pas en sortir vivante et aussi bien accompagnée… Je ne regrette pas. Pourtant, j’ai quand même peur pour toi…


Quoi qu’il arriverait, elle ne laisserait jamais le Vatican agir sur lui en toute impunité. Elle ne savait pas encore si elle devait le détourner du droit chemin ou le laisser en veillant sur lui dans son ombre. On ne pouvait pas dire qu’elle portait le Vatican et ses convictions dans son cœur, bien en contraire, elle les considérait comme des ennemis. Sa nature démoniaque accentuait sûrement ce ressentiment. D’ailleurs cette dernière se manifestait à nouveau, se teintant dans son aura doucement, elle s’assombrissait. Elle ne savait pas pourquoi elle refaisait surface par instant, peut être pour ne pas qu’elle oublie ce qu’elle était vraiment et ce qu’elle deviendrait sous peu. Alexis ignorait quand ce sursis prendrait fin, malheureusement. La jeune femme l’enlaça sans attendre de réactions ou de réponses de sa part. Elle ajouta simplement :

" Je serais toujours là, quand tu le voudras et quand tu en auras besoin. ""

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mar 30 Juil - 22:23


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Alexis ne repartit pas, elle se blottit délicatement contre Anderson, posant son dos sur son torse et reposant sa tête entre son épaules et son cou. A mesure qu’Anderson parlait, Alexis passait sa main dans ses cheveux, entremêlant ses doigts dans quelques courtes mèches blondes. Le prêtre trouvait la situation reposante et il aurait pu s’endormir ainsi, Alexis contre avec le doux clapotis de l’eau comme berceuse. La jeune femme ferma les yeux, se blottissant encore plus contre Anderson. Le corps d’Alexis se mouvait a la mesure de ses respirations, l’eau bougeait en même temps qu’elle dans une sorte d’harmonie. C’est alors qu’Anderson posa sa question ce qui sembla réveiller la jeune femme.  Alexis haussa les épaules et elle se redressa un peu, lâchant la chevelure d’Anderson pour croiser les bras. Elle lui racontant ce qu’il voulait savoir, Alexis venait donc d’Europe ou elle était fille unique, son père l’ayant élevé tous seul, faute de connaître sa mère. La jeune femme leva les yeux au ciel, cherchant comme une réponse avant de se retourner pour embrasser une nouvelle fois Anderson, le prêtre lui rendit son baiser, passionné. Alexis repris alors la parole, lui expliquant qu’elle avait peur pour lui et qu’elle s’interrogeait également sur son enfance. Alors qu’Anderson s’apprêtait à répondre, Alexis se retourna et elle l’enlaça, sa généreuse poitrine se collant sur son torse. Anderson la pris également dans ses bras avant de lui répondre en lui murmurant dans l’oreille.

"Moi aussi je serai toujours là pour toi…"

Le prêtre lui passa la main dans les cheveux, ressentant chaque bouclette sur la tête d’Alexis à travers ses doigt, la jeune femme avait décidément une chevelure magnifique. C’est alors qu’Anderson tenta de se concentrer pour se rappeler de son enfance, à mesure qu’il tentait d’aller plus loin dans ses souvenirs, quelque chose semblait l’empêcher d’en apprendre plus. Seule une image revenait, la croix en or dans sa chambre, encastré sur le mur, le surplombant de sa magnificence, l’homme cloué dessus le jugeant de haut, comme un père punissant son fils. Anderson fronça les sourcils à force de se concentrer, son action lui donnait mal à la tête et il se massa les temps avec sa main droite. Heureusement pour lui, Alexis lui montrait le dos et elle ne remarquerait pas son état, il ne voulait pas l’inquiété. Le prêtre pris la parole, tentant de paraître le plus calme possible.

"J’ai beaucoup de mal à me souvenir de mon enfance..."

Anderson se concentra de nouveau, tentant de remonter moins loin dans sa mémoire, peut-être que ses autres souvenirs ne lui ferait pas aussi mal, il ne pouvait pas avoir tout oublié tous de même. C’est alors que lui vint une seconde image, un simple journal ou il y avait marqué une date. Le contenue du papier était flou, montrant que le souvenir n’étais pas complet. Anderson avait 14 ans a cette époque et il était déjà exceptionnellement grand pour son âge…il était encore au Vatican. A mesure que ses souvenirs remontait, le prêtre semblait trouver cela étrange…il se voyait faire les même gestes, les même actions, mais il n’était plus au Vatican, c’est comme si deux endroit diffèrent se superposaient l’un, l’autre dans ses souvenirs. Anderson repris donc la parole, son mal de crâne passant petit à petit.

"Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours vécu au Vatican et pourtant j’ai parfois des visions d’autres endroits…c’est très étrange."

Anderson se trouva de nouveau face à la croix en or, elle semblait Presque garder ses souvenirs d’enfance, le mettant en garde contre quelque chose qu’il ne devait pas savoir. La respiration du prêtre s’accéléra à mesure qu’il se concentrait de plus en plus et Alexis ne tarda pas à se retourner pour voir ce qu’il se passait. Anderson tenta vainement de prendre la parole pour la rassurer.

"Je…"

La croix en or sembla le frapper violemment, l’obligeant à relâcher son étreinte sur Alexis pour se tenir les tempes. Il voulait en savoir plus, mais il ne voulait pas faire peur à Alexis, Anderson relâcha donc sa concentration, se retournant plutôt vers des souvenirs plus proches. Le prêtre repris la parole en souriant, se voulant rassurant.

"Ce n’est que vers mon adolescence que des choses me reviennent, mon entrainement surtout, je ne suis sorti des bâtiment du Pape que quand j’ai atteint la majorité…la lumière du soleil me brulait les yeux au début, mais je m’y suis habitué."

Anderson n’avait presque plus mal à tête lorsqu’il enlaça de nouveau Alexis. Un peu gêné de son maigre butin, il sourit faiblement à Alexis avant de conclure en l’interrogeant lui aussi sur certain point, pourquoi avait-elle quitter sa famille ?.

"Je suis désolé d’être flou, je voudrais pouvoir te dire plus…et toi, tu veux bien me dire pourquoi tu n’es pas encore avec ta famille ? En toutes logique, tu devrais encore être en Europe, non ?"
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Mar 30 Juil - 23:29


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘
Sans vraiment lui montrer, Alexis détaillait Anderson. A chacun de ses mots, son regard se figeait sur les expressions du prête. Etrangement, quelque chose semblait le déranger. Etait-ce son aura qui se heurtait à sa volonté divine. Eux, qui étaient tellement opposés, lui fils et protégé de Dieu. Elle, vampire originel. Pourtant autre chose la frappa, il ne semblait pas se souvenir de quoi que ça soit. C’est vrai qu’on ne se souvient jamais parfaitement de toute son enfance, mais on en a toujours de fragments, des images, des détails…Qui sont importants, qui nous marquent. Hors Anderson semblait plonger dans l’obscurité la plus totale. Elle avait envie de le tirer de là, la souffrance se lisait sur son visage, de la frustration également. Lui qui aurait être bercé dans la lumière lui contait tout le contraire, ses gestes le trahissaient. Ce ne fut absolument pas le cas de la jeune femme. Elle n’avait jamais manqué de rien, elle se voyait enfant, courir le sourire aux lèvres dans de grands hectares, l’herbe verte, le ciel bleu, le soleil... Jamais seule, toujours entourée et protégée. La plupart de ses souvenirs étaient étincelants de joie, surtout lorsqu’elle était petite. Elle se rappelait d’une couronne en fleurs qu’elle avait fait elle-même et qu’elle avait porté des jours durant, amusant la plupart des membres de sa famille de sa douce candeur. De toute son innocence, de toute sa pureté qui se briserait un jour, ils le savaient. Elle se rendait compte de cette chance, d’avoir pu grandir en pleine nature et d’avoir une telle proximité avec, un lien qu’elle avait tissé et conservé jusqu’à présent.

Anderson l’intriguait autant qu’il pouvait l’inquiéter. Elle ne prendrait pas peur mais elle essayait plutôt de savoir pourquoi. Il alla jusqu’à se détacher brusquement d’elle pour se tenir les tempes. Ses yeux bleus se maintenaient à sa hauteur, elle ne se froisserait pas pour si peu mais tout de même. Il tenta de la rassurer par quelques mots. Alexis passa sa main sa joue. Qu’elle caressa avec une douceur infinie, de toute son affection. Elle lui demanda en le regardant dans les yeux :

"Anderson, est-ce que tout va bien ? "

Elle voulait s’assurer que ça allait, qu’il avait reprit ses esprits. Anderson la reprenait alors dans ses bras, son emprise se resserrait sur elle. Le prête recentra le sujet de la conversation sur sa personne. Et ce qui lui demanda ne l’arrangea pas… Elle posa ses mains sur ses épaules, tout en observant le reste de son corps, elle poursuivait :

"Hm… Pas vraiment, j’aurais pu venir aux USA pour mes études après tout. Beaucoup de gens le font. "

Décidément, elle ne pouvait pas lui mentir…

" Mais en effet, ce n’est pas ça qui m’a poussé à quitter l’Europe. J’étais déjà en danger là-bas… On m’a exilée ici pour me protéger et me maintenir en vie. "

On… On, ça se résumait en vérité et uniquement à son père, bien que sa mère l’avait peut être un peu aidé sans même qu’elle le sache. Elle n’allait pas trop vite dans ses explications. Malheureusement elle se rendait compte qu’elle ne pourrait pas tout demander à Anderson, avait-il oublié pourquoi il s’était tourné vers Dieu ? Pourquoi avait-il grandit au Vatican ? Elle avait beaucoup de questions, mais avaient-ils toutes les réponses ? Alexis n’en était même pas sûre… Elle lui lança un léger sourire en ajoutant :

" Je pense qu’on aurait pu se rencontrer même si j’étais restée en Europe avec les miens. "

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux
Lun 5 Aoû - 20:25


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Anderson était comme plongée dans un puits sans fond, titiller par sa curiosité et blesser par son incapacité à ce souvenir. C’était un cercle vicieux, plus il voulait savoir, plus il plongeait, plus il plongeait sans rien trouver, plus il voulait savoir. Jamais Anderson n’aurait réussi à se sortir de sa torpeur tout seul, c’est le doux contact de la main d’Alexis sur sa joue qui le réveilla brusquement. Le prêtre n’avait pas à avoir peur des ténèbres, Alexis était là pour lui, désormais, il n’était plus seul. Il enlaçait donc de nouveau la jeune femme, se rassurant en sa présence. C’est alors qu’Anderson s’interrogea sur la venue d’Alexis en Amérique, ce qui ne semblait pas grandement l’arrangé. La jeune femme posa les mains sur ses épaules, tous en l’observant avant de répondre. La réponse n’était pas complète, elle ne le serait probablement jamais, mais Anderson s’en fichait, Alexis lui confiait déjà des secrets que nulles autres ne connaissaient, c’était suffisant a ses yeux. C’est alors qu’Alexis lui sourit, lui disant que malgré un passé diffèrent, ils se seraient quand même rencontré. Anderson respira calmement, son mal de tête était enfin passé. Toujours enlacé avec Alexis, il lui sourit à son tour, prenant la parole pour la rassuré un petit peu.

"Oui, ne t’inquiète pas pour moi, juste un petite mal de crane. Ca vas déjà beaucoup mieux !"

Le prêtre leva la main, caressant alors lui aussi la joue d’Alexis à son tour, sa peau était extrêmement douce et il sentit la jeune femme frémir a son contact. Anderson s’avança légèrement, déposant un petit baiser sur les lèvres d’Alexis, très court, juste assez pour lui donner envie de rester encore plus longtemps. Anderson réfléchit alors, aurait-il vraiment rencontré Alexis un jour ou l’autre si elle n’était pas venue en Amérique ? Anderson ne savait pas trop, le passé d’Alexis était encore un peu flou à ses yeux. Si Alexis gardait son passé secret, il y avait une raison et cette raison l’aurait surement poussé à la rencontré…et même ainsi, il ne lui aurait pas fait de mal, il était tombé sous le charme dès le premier regard. Le prêtre sourit encore à sa compagne, heureux de savoir au fond de lui que le destin les réunirait à chaque fois.

"C'est probable, je n’aurai eu de cesse de te trouver sinon !"

Le prêtre s’approcha d’Alexis, l’enlaça plus près, déposant sa tête sur son épaule et respirant le parfum de ses cheveux. Il approcha sa bouche de l’oreille de la jeune femme, susurrant les dernières paroles a son oreilles dans un murmures, comme s’il s’agissait d’un secret.

"Au final, je suis heureux de t'avoir ici, avec moi."

Le prêtre resta ainsi, enlacé avec sa partenaire, laissant presque croire qu’ils étaient collé l’un l’autre.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: (H) Blasphème à deux



Contenu sponsorisé









‘‘
Revenir en haut Aller en bas

(H) Blasphème à deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Pour elle, il nous faudra être deux. [Première rép' à Blasphème puis libre sur demande]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shaded Academy :: Les Batiments des Confréries :: Batiment Guilty-