Partagez|

They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Dim 23 Déc - 8:46


Humain

avatar
Humain

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Yata Misaki ~ K-project

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Niveau d'étude: Collège
Petit(e) Ami(e): Intéressée?







‘‘
J'appréciais avec une joie non feinte le doux son de mes roues abimées sur le sol des bâtiments, submergé par la tentation de laisser la batte en métal calée dans mon dos se frotter sur les mur pour créer une véritable symphonie cacophonique. Mais j'avais cru comprendre que les humains étaient loin d'avoir avantage à chercher trop les ennuis, dans un lieu ou se côtoyaient des êtres étranges, sorte de morts vivants, revenus d'entre les morts sous une autre forme, ou encore d'autre créatures que je n'avais pas encore eu l'occasion de voir de mes propres yeux.
Je comprenais d'autant mieux tout le mystère qui pouvait tourner autour de ces lieux. Des monstres pareils ne pouvaient qu'être lié à un meurtre sanglais et froid, provoquant la chute d'un corps frêle aux cheveux dorés. J'en étais persuadé maintenant, j'allais pouvoir m'amuser ici, ma vie allait sortir du lot, et cette idée laissait naître sur mes lèvres d'enfants un sourire digne des serial killer, alors que leur victime tombe enfin entre leurs mains. Le sourire d'un monstre, déformé par la cruauté et le plaisir malsain.

Ces images, entre-mêlées de sang et de cris, pénétraient mon esprit et je m'en délectais, encore et encore, alors que je passais les diverses salles. Mes lèvres s'ouvraient avec douceur, mes cordes vocales se dénouèrent avec lenteur pour entamer une de ces musique que j'aimais tant, mêlée de fausses notes dues à ma maigre expérience dans le domaine de la chanson.


Je me laissais porter, l'esprit empli de ces images malsaines, les oreilles de cette musique dont j'imaginais avec exactitude toute la partie instrumentale. J'étais bien, j'aurais pu rester ainsi des siècles durant, parcourant des couloirs incessants, laissant le vent créé par mon déplacement me frapper le visage. C'était le genre de moment que j'aimais, où je me sentais moi-même, pauvre grain de sable que j'étais dans ce monde trop grand pour moi.

Je pensais que cela pourrais durer des heures, sans que jamais rien ne m'arrête, mais il serait trop beau d'oser espérer cela. Lorsque l'on laisse autant de bruit envahir un bâtiment, il est sur que l'on finit par croiser quelqu'un. Le genre de personnes attirées par la mélodie que vous tentez de performer, ou encore ceux qui veulent vous envoyer une chaise dans le visage, détestant profondément les personnes bruyantes.
Quoi qu'il en soit une personne surgit devant mes yeux, je laissais mes roues crisser avec violence sur le sol, et m'arrêtais à quelques centimètres de l'inconnu. Je levais avec une lenteur exagérée les yeux, un sourire moqueur figé sur mes lèvres de gamin roi. Une question, une seule, résonnait dans mon esprit :

«Alors, quel genre de personne es-tu?»

Je priais en moi-même, du plus fort que je le pouvais, pour que ce soit quelqu'un de colérique. Je voulais me battre, une fois de plus. Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas eut l'occasion d'envoyer mes poings dans le faciès d'autrui. Avec le temps les bagarres deviennent comme une drogue, on en veut toujours plus, on ne peut plus s'en passer. J'en étais à ce stade, j'avais besoin de me battre chaque jour, de sentir mon sang bouillir dans mes veines sous l'effet de l'adrénaline. Je désirais plus que tout voir ces moments se répéter, ne jamais cesser. J'avais peu de chances d'avoir le dessus dans ce lieu rempli de monstres, mais le fait de gagner n'était pas important en soit.
Gagner ou perdre, cela n'avait aucun intérêt, ce qu'il comptait c'était les sensations, uniquement les sensations.


Dernière édition par Shayne Skyliar le Jeu 27 Déc - 19:13, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Jeu 27 Déc - 19:05


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘
    [Je réserve ce poste. J'aime venir embêter les Distraught ♥ Je posterai sûrement ce soir. o/ ]
    Edit Bev' (que tu pourras enlever quand tu posteras ton RPEY bien entendu :3 ) : DEPUIS QUAND ON EMBÊTE LES DISTRAUGHT ? JE ne suis pas d'accord ! Non mais è__é.
    [Tellement énorme, je laisse :D]

    Ce soir là j’étais passée voir Beverley dans ses bureaux. Loin de ma tour d’ivoire, les Distraught m’avaient cependant toujours bien reçue. Il n’était pas tard, pour tout dire je venais de finir ma journée, de rendez-vous en réunions. Et je venais conter les nouvelles à mon amie. Lui ayant avoué que ma journée fut particulièrement mauvaise. De rumeurs en confidences, j’étais un peu soulagée d’avoir pu me confier à quelqu’un. Je lui avais également précisé que les meurtres des années précédentes étaient revenus sur le tapis. Une fois de plus même s’il n’y avait plus rien à redire sur le sujet. On s’acharnerait sur la Shaded Academy pour une simple et insignifiante signature qui n’était qu’une fausse piste parmi d’autres. Non pas que cela me tourmentait, ça m’énervait, ces excusassions sans fondements. Je décidais de laisser Beverley tranquille, après tout je savais qu’elle devait avoir des choses à faire ce soir. Tout comme moi d’ailleurs, je sortais alors de son bureau et m’avançait dans le dédale des couloirs. Je connaissais suffisamment les lieux pour repartir seule, sans me perdre.

    C’était silencieux, j’entendais mes talons claquer le sol et résonner au loin. Je sortais de ma poche un paquet de cigarette. J’en saisissais une entre mes doigts, je savais que c’était déconseillé, pas vraiment bon pour la santé mais ça me faisait du bien à moi. Chose qui était assez rare ces derniers temps. Rapidement l’ambiance changea, du bruit parvenait jusqu’à mes oreilles. Sans trop savoir de quoi qu’il s’agissait, sans même pouvoir dire d’où ça venait, quelle en était la source. Puis une voix s’éleva, comme si une personne chantait. C’était surement le cas. Je m’en souciais peu, après tout chacun faisait bien ce qu’il voulait. Je portais la cigarette à ma bouche la calant entre mes lèvres pour l’allumer. Je rangeais mon briquet, à ce même moment j’avais la preuve de mes suppositions. Un jeune homme se dressa devant moi. L’air… Pour le moins étrange. Je m’étais aussi arrêtée pour éviter la collision. J’arquais un sourcil devant son sourire. Je regardais à droite puis à gauche, il avait largement la place de poursuivre sa route. Je me demandais pourquoi il restait planter là devant moi à me fixer de son regard singulier.

    Je le surplombais dans toute ma grandeur. Il était plus petit que moi, c’était un enfant, un garçon que je n’avais jamais vu. Quoi qu’il en soit il semblait décidé à prendre racine ici, je me décalais sur la gauche mais il me suivait des yeux et du visage. Comme s’il attendait quelque chose de moi. Mais quoi ? Je tirais une nouvelle fois sur ma cigarette tout en l’observant. Finalement je lui demandais :

    « … Un problème ? »

    [Un peu court mais je voulais pas te faire plus attendre ^^]

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Jeu 27 Déc - 19:30


Humain

avatar
Humain

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Yata Misaki ~ K-project

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Niveau d'étude: Collège
Petit(e) Ami(e): Intéressée?







‘‘
Le temps se mit à passer lentement, terriblement lentement, alors que l'inconnue ne semblait pas vouloir prononcer le moindre mot. Je pris le temps de la détailler, tristement. Une femme, c'était bien ma vaine. Je ne pouvais pas me battre contre une personne de sexe féminin, c'était tout bonnement contre mes principes. Je ne pouvais pas me résoudre à laisser mon poing heurter un visage tel que le sien, surtout qu'elle était bien loin d'être laide. En réalité elle était superbe, et ce serait ce genre de femme que je voudrais pour que ma progéniture puisse prolonger mes actes.

Mais j'étais jeune, bien trop jeune pour tenter quoi que ce soit. Elle n'était pas la seule créature de rêve que ce monde avait vu naître, et j'aurais le temps d'en croiser bien d'autres d'ici l'âge adulte atteint. Avant cela, je ne voyais aucun intérêt à avoir une petite amie ou quoi que ce soit de ce genre. Suite à cela, j'aurais pu la laisser tranquille, simplement reprendre mon chemin à la recherche d'un monstre sanguinaire contre lequel j'aurais pu me laisser aller, sur lequel j'aurais pu exprimer ma rage toute entière.

Mais sa voix résonna enfin dans ce couloir vide, et la politesse que mes parents avaient tant bien que mal tentés d'enfoncer dans mon crâne d'enfant têtu fit son œuvre. Je descendis de ma planche, la saisissant lentement pour la garder dans mes bras, comme l'on tient un enfant. Les traits de mon visages laissèrent de coté mon habituel faciès provocateur, et je laissais un sourire étirer mon visage.

« … Un problème ? »

Mon visage entrepris de se tourner vers la droite, puis vers la gauche, pour lui signifier que tout allait bien. Bien, peut-être pas, mais je n'allais pas lui reprocher d'être une femme, après tout c'était le genre de chose dont je ne pouvais pas lui tenir rigueur. J'aurais souhaité avoir eut une moins bonne éducation, et ne pas encore penser à la possibilité que pouvait représenter cette inconnue, mais j'étais ainsi. Sinon, j'aurais pu engager un combat sans raison, laisser mes muscles s'exprimer avec joie dans une danse sanglante et barbare.

Je tendais la main vers elle, avec une lenteur exagérée pour ne pas la brusquer.

- Je peux en avoir une?

Je regardais son paquet de cigarettes, ne jugeant pas que cela serait nécessaire de lui donner de plus amples explications sur l'objet de ma demande. Je secouais brièvement la tête, me rendant compte que je n'avais pas prit la peine de me présenter. Je corrigeais rapidement cette erreur.

- Je m'appele Shayne. Shayne Skyliar. Tu es?

[C'est pas grave, ma réponse est pas très longue non plus ^^" Merci d'avoir réponduuu ♥]
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Ven 28 Déc - 11:51


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘

    Peu de temps avait passé depuis mon accident et à part Jason qui m’avait soigné, mes supérieurs qui l’avaient remarqué mais qui passaient outre quand je niais et Beverley qui m’aidait. Personne ne m’avait vu ou tout du moins personne ne s’attardait autant sur mes courbes. Je lui faisais face en silence, tirant une nouvelle fois sur ma cigarette. Je savais qu’il ne remarquait pas mes blessures, elles étaient bien cachées. Sous mes vêtements que je choisissais avec le plus grand soin justement. Je portais une robe noire assez moulante mais avec l’avantage d’avoir des manches longues. J’avais masqué mes jambes avec un collant noir. Même si elle était assez échancrée au niveau du haut de mon buste, se jouant de mes clavicules. C’était là l’une de rare parcelle de mon corps à avoir été épargnée. Mes cheveux voilaient mon dos, ondulant longuement de mes épaules jusqu’aux creux de la chute de mes reins. Je ne lâchais pas son regard mais je fus surprise en voyant son attitude changeant. M’avait-il reconnu ? Me connaissait-il ? Je n’en étais pas sûre.

    Il descendit de sa planche, la saisissant entre ses doigts, puis dans ses bras. Il quitta son allure provocatrice pour me sourire délicatement. Avant de hocher la tête négativement pour me faire comprendre qu’il n’y avait aucun souci. Puis il tendit doucement la main vers moi, tout en me demandant s’il pouvait en avoir une. Je calculais rapidement, ce qu’il voulait c’était une cigarette. Mon paquet dépassait légèrement de la poche de mon manteau que je tenais sur l’un de mes bras. Je callais la mienne entre mes lèvres et prit le paquet avant de l’ouvrir. Pendant ce temps, il prit la sage décision de se présenter. Tout en me retournant la question. Il ne savait donc pas qui se dressait devant lui. Je lui souriais pour la première fois, je replaçais mon manteau tout en reprenant ma cigarette de mon autre main, pour pouvoir m’adresser à lui :

    « Shayne, enchantée de te rencontrer. »

    C’était vrai, je dirigeais mon paquet ouvert vers lui, l’invitant à se servir. Ce n’était pas vraiment responsable de ma part. De faire fumer un jeune garçon mais je ne me voyais pas lui refuser ce genre de chose. Et puis j’étais très mal placée pour lui faire la leçon. Cependant je poursuivais :

    « Tu peux en prendre une, à condition que tu m’accompagnes la fumer dehors. C’est interdit ici. »

    Mon sourire grandissait sur mes lèvres et avant même qu’il puisse me faire remarquer que j’étais moi-même en train d’enfreindre le règlement à cet instant précis j’ajoutais en lançant un regard à ma cigarette puis successivement à ses traits :

    « Oui enfin moi je ne compte pas, on va dire que je bénéficie d’une sorte d’immunité. Même si apparemment tu ne sais pas qui je suis. »

    Et a partir de là, j’hésitais à comment me présenter. En tant que leader Guilty ou bien de mademoiselle Williams… Ou même en tant que Pandora. Je devais plutôt aller au plus simple, ce que je faisais dans la seconde suivante :

    « Tu peux m’appeler Alexis. »

    [Mais de rien, tout le plaisir est pour moi ♥ ]


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Sam 29 Déc - 2:01


Humain

avatar
Humain

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Yata Misaki ~ K-project

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Niveau d'étude: Collège
Petit(e) Ami(e): Intéressée?







‘‘
Enchantée? Hé bien, mon histoire entre ces murs commençaient bien étrangement. Ma réputation n'avait pas eut le temps de se construire, et donc encore moins de courir de lèvres en lèvres, ainsi j'étais désormais le genre de personne que l'on était enchanté de connaître. Drôle d'ironie. Dans mes anciens collèges l'on avait tendance à me fuir comme la peste, ou encore à m'envoyer un coup au détour d'un couloir. Je savais que je n'allais pas longtemps rester dans cet état, rester l'enfant que l'on est heureux de rencontrer, mais cela me fit sourire. Pour le moment au moins je pouvais savourer, ne serais-ce quelques instants, ce genre de politesses. Je n'en raffolais pas, mais il m'était bien difficile de nier que cela ne me manquait pas par moment.

Après avoir vécu parmi la bourgeoisie, après avoir mangé dans des couverts d'or et d'argents, posé ses lèvres sur des verres de cristal, il était complexe de réussir à se passer entièrement des politesses et usages de ce monde étrange que peu pouvaient toucher des doigts. J'avais si bien baigné dedans que malgré mon dégoût général pour lui, il me manquait toujours à un moment où un autre, comme maintenant.

Je saisis de mes doigts une des cigarettes disposées dans le paquet, la remerciant d'un simple sourire. Sa remarque ne m'étonna pas vraiment, et j'acceptais de me plier au règlement pour le moment, bien qu'elle était déjà en train de l'enfreindre. Je serais l'enfant sage que mes parents auraient voulu que je devienne pour quelques minutes encore, pour me délecter encore un peu de ses politesses. Une fois que le dégoût reprendrait le dessus, je redeviendrais celui que j'étais réellement, avec mon insouciance, mon irresponsabilité et mon irrespect total d'autrui.

Son nom m'évoquait quelque chose, et je regrettais déjà de ne pas m'être renseigné plus en profondeur sur cette école. Je m'étais tellement précipité, suite aux rumeurs croustillantes dont elle était la cible, que je n'avais même pas songé à imprimer dans mon esprit vagabond les têtes et noms importants. Je posais mon skate sur le sol, doucement, non avec violence comme j'en avais l'habitude, et montais dessus pour la suivre jusque dehors. Le léger vent provoqué par mon déplacement me faisait du bien, et je retirais le bonnet qui ne quittait que rarement mon crâne pour mieux le sentir, laissant ma chevelure aux tons orangés flotter doucement au gré de mes mouvements.

- Peut-être aurais-je du me renseigner un peu plus sur les personnes influentes ici.


Je laissais un petite rire passer mes lèvres, avant de reposer mon regard, qui jusqu'alors fixait le vide, sur elle. Je ne m'attardais pas plus que cela sur ses formes, comme je l'ai déjà dit plus tôt cela était bien trop tôt pour moi. Sa poitrine ne m'intéressait pas, juste son visage m'apportais une forme de joie, la joie que l'on peut éprouver lorsque l'on observe un beau tableau. Le bonheur d'observer une jolie chose, rien de plus que cela.

- Je penserais à me mettre à jour prochainement, c'est le genre de connaissances qu'il est utile d'avoir... Mais pour l'instant oublions le rôle que tu peux avoir.

Je glissais une de mes mains dans ma poche, laissant mon phrasé contraster d'avantage avec mon apparence. Ma posture était celle d'un voyou, tout mon poids se laissait aller vers l'avant, courbant mon dos d'une manière plus que disgracieuse.

- Je pense qu'il serait plus intéressant de passer ces quelques minutes ensembles, avec Alexis, et non avec un statut qui imposerait de suite une sorte de limite. Je n'ai qu'à moitié le cœur à respecter les usages, cela m'épuiserait trop d'avoir à marquer plus de respect que je ne le fais déjà. Tu me dira ce que tu es lorsque nous nous séparerons, d'accord?

Je lui souris de plus belle. Je ne mentais pas, je ne mentais pas si souvent que cela en réalité. Je manipulais la vérité, je tournais mes phrases de manière à leur donner des doubles sens, mais j'inventais rarement de toutes pièces une histoire quelconque. J'avais beau apprécier ces politesses que nous nous échangions, je ne voulais pas voir un mur se poser entre nous, un mur rempli d'obligations. Si elle était importante ici, je devrais être respectueux au moins, mais cela uniquement si j'avais une connaissance complète de son statut. En attendant, nous étions deux personnes normales, traversant les couloirs dans l'espoir de se remplir doucement les poumons d'une fumée nocive qui finirait sans doute par nous tuer.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Sam 29 Déc - 12:31


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘

    Je commençais à marcher sans même me soucier s’il me suivrait réellement ou non. Quelque chose me poussait à croire qu’il viendrait avec moi. Je m’avançais doucement, mes talons reprenaient leur symphonie sans pour autant être totalement dérangeant. Et bien le bruit des roues de sa planche accompagnait leur résonnance. Je me dirigeais vers la sortie en regardant les couloirs que nous parcourions. Avec cette prestance qui m’était propre et mon aura qui s’engouffrait dans l’obscurité des dédales. J’espérais ne pas l’effrayer mais apparemment il n’avait pas peur. Non il avait accepté de m’accompagner sans crainte. Mes yeux roulaient vers sa personne, mes prunelles s’attardaient sur les traits de son visage de jeune homme. C’est vrai qu’il ne devait pas être très vieux. Je ne pouvais lui donner d’âge car je n’étais pas vraiment douée pour ce genre de chose, mais je savais qu’un bon nombre d’année devait nous séparer. Je continuais de l’observer, lui et sa chevelure qu’il dévoilait alors.

    Je n’avais pas pressé le pas mais j’avais reporté mon attention sur le chemin que nous étions en train de prendre. Il fit une remarque avant de laisser s’échapper un rire léger. Je souriais également, en réalité rien ne l’obligeait à connaitre mon existence, ni même mon rôle en sein de la Shaded Academy. Mais il aurait peut être du, cela pourrait lui éviter les mauvaises surprises. On ne pouvait pas lui en vouloir, je déduisais qu’il était arrivé il y a peu. Beverley ne m’avait pas fais vent de sa personne et je ne l’avais encore jamais croisé jusqu’à ce soir que ça soit en chair ou à travers un dossier. Je me demandais si nous nous reverrions après cette nuit. Mon sourire ne s’était pas encore estompé. Shayne reprenait la parole, comme quoi il se saurait se renseigner. Je n’en doutais pas et cela m’amusa. Mais la fin de sa phrase me surprenait. Je tournais la tête vers lui, il laissa sa main glisser dans sa poche. Il m’apportait des explications après quelques secondes de pause. Je tirais sur ma cigarette, soufflant la fumée qui se dessinait dans le hall tout en l’écoutant attentivement.

    Je comprenais sa démarche mais qu’il ne se fasse pas trop d’illusion quant à mon statut. Je n’étais pas non plus un professeur. Si j’avais de l’influence et du pouvoir, je n’étais pas pour autant inaccessible et fermée sur les principes et la politesse des formules à employer devant moi. Mes lèvres se courbaient de nouveau dans un sourire sincère. Si c’était ce qu’il désirait, je respecterais son vœu. Son comportement pourrait-il changer une nouvelle fois ? Je sentais quelque chose en lui, de différent que chez les autres garçons de son age peut être par l’allure, par l’attitude profonde qu’on pouvait discerner jusque dans son regard. Etait-il curieux de savoir ? Je n’en étais pas certaine. Mais je me contentais de lui répondre doucement :

    « C’est d’accord. »

    C’était simple mais clair, je me détachais de ses courbes pour juger du chemin qu’il nous restait à parcourir. Tellement peu. Nous étions passés dans le grand hall de sa confrérie. J’allais vers la porte, l’ouvrant délicatement. Je le laissais passer en premier, question de pratique et je refermais derrière nous. L’endroit était calme, silencieux pour ne pas désert. C’était comme ça chez les Distraught mais cela ne me gênait bien au contraire. En ce moment c’était même très agréable. Je songeais à venir y faire une cure. Je me posais sur l’une de rambardes, comme un petit muret. J’y déposais mon manteau sur le coté, non loin de moi. Je sortais mon briquet de l’une de mes poches en lançant à Shayne :

    « Du feu ? »

    Je ne savais pas s’il en aurait besoin mais moi sûrement, ce n’était donc pas vain de l’avoir sortit de son écrin. Je le contemplais, prenant une énième latte sur ma cigarette, qui était bien consommée mais qui pouvait encore être un peu consumée.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Ven 4 Jan - 3:52


Humain

avatar
Humain

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Yata Misaki ~ K-project

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Niveau d'étude: Collège
Petit(e) Ami(e): Intéressée?







‘‘
Elle ne parlait pas beaucoup, et le silence avait tendance à vite s'installer alors que nous marchions côte à côte, mais aussi étrange que cela puisse paraître ce silence profond qu'elle laissait se créer ne me dérangeait pas. Elle avait un aura assez paisible, qui me détendait avec aisance. En réalité j'aurais simplement pu rester des heures ainsi, sans prononcer le moindre mot, roulant à ses cotés avec calme. C'était une pause dans ma vie mouvementée, et je ne crachais pas dessus. Au final depuis que j'avais commencé à m'intéresser à cette école je ne m'étais pas offert de moment de calme, ce genre d'instants comme celui que je vivais en ce moment. J'avais couru partout, tantôt pour remplir des papiers dont l'intérêt m'échappe, tantôt pour persuader mes parents que ce collège est fait pour moi.

Lorsqu'elle ouvrit, laissant un bruit sourd envahis l'espace qui nous entourait, je sentis le vent s'engouffrer avec violence. Je posais mon bonnet sur mes cheveux, glissant avec une lenteur presque surnaturelle vers l'extérieur. Un sourire déforma avec douceur mes traits, et mes bras se tendirent vers le ciel, dans un de ces mouvements paisible et dénué de toute vitesse que j'aimais effectuer lors de ce genre de rencontre. Mes yeux se fermèrent un instant, pour que je puisse profiter pleinement de cet instant, ce moment où le vent fonce sur vous, avec cette violence et cette douceur dont seul lui est capable. J'aimais ce genre de chose, j'avais l'impression de vivre, tout bêtement.

Alexis me ramena sur terre alors qu'elle prit la parole, et je tournais la tête vers elle, les yeux mis-clos, tels ceux d'une personne à peine réveillée d'un agréable rêve. Je me contentais d'un petit hochement de tête pour lui signaler que je n'avais pas de feu. Je m'approchais d'elle pour qu'elle n'ait pas à me lancer, pas que je manquais de confiance mais... En réalité si, il me faut l'avouer, j'avais peur qu'elle ne me l'envoie en plein faciès. Une fois l'objet saisit j'allumais ma cigarette, tirant une première bouffée libératrice. Je soufflais la fumée dans un soupire de bonheur, laissant mes yeux balayer le ciel sous lequel j'allais désormais passer le plus clair de mon temps.

- Si mes parents me voyaient....

J'esquissais un faible sourire, puis un haussement d'épaule en jetant un vif coup d'oeil à la cigarette.

- Si on oublie le fait que je fume, je suis persuadé qu'ils seraient fières de moi. Enfin, cela ne durera pas longtemps.

Je lui parlais sans le faire, disons que sans m'en rendre compte j'avais plutôt pensé à voix haute. Quand mon cerveau comprit ce qu'il venait de se passer je me frottais le crâne, soudain prit d'un rire nerveux. J'esquivais rapidement le regard de la demoiselle, les joues légèrement rougies. Je détestais ce genre de choses, exposer ce que je pensais aux autres, cela me mettait mal à l'aise. Je baissais la tête, avant de la redresser une fois de plus vers le ciel déjà étoilé.

- J'espère qu'au moins je trouverais ce que je suis venu chercher...

Je serrais les poings d'un coup avant de m'envoyer une droite dans mon propre visage, pour me punir d'avoir deux fois de suite accompli la même stupide erreur. Je serrais les dents, laissant un léger filet de sang couler le long de mon menton.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Lun 7 Jan - 13:22


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘

    Je lui tendais le briquet qu’il avait maintenant saisit et entre ses doigts. Il alluma sa cigarette, libérant une fumée dense dans un soupire de soulagement et de satisfaction. Je tirais une nouvelle fois sur la mienne, emprisonnant la fumée dans mes poumons avant d’en expirer les substances plus ou moins nocives dans l’air froid qui nous entourait. J’étais tranquille, en paix avec le reste du monde à ce moment là. Ça allait bien, enfin plutôt mieux. Je regrattais un peu de devoir fumer pour sentir ce sentiment me parcourir. Je regardais ma cigarette, toujours avec une petite attention sur l’adolescent. Je n’avais pas commencé aussi tôt. Et j’avoue que je me demandais pourquoi, et comment avait-il été poussé à se mettre à fumer si jeune. Plus grand-chose m’étonnait mais quand même je restais tout de même étrangement curieuse. Il ouvrit une première fois la bouche, énonçant ses parents. Ainsi donc, ce petit avait toujours ses aïeuls. C’était une bonne chose, ou peut-être pas, avait-il fuit ? Je ne savais pas trop, j’avais juste une certitude, il était bel et bien humain. De ce fait, il n’avait peut-être pas été contraint de partir. Il l’avait sûrement fait de son plein grès. Shayne avait du caractère, il était brut mais avec une once de finesse qu’il était difficile de lui distinguer c’est vrai.

    Il parla, encore, alors que je me murais dans le silence. Pour tout dire, je l’écoutais, simplement. Il ria nerveusement, me sortant de ma contemplation. Je tournais le regard vers lui, la cigarette au coin des lèvres. Il sembla gêné et détourna même les yeux. Baissant un peu la tête comme pour se reconcentrer dans ses propos. Sa phrase suivante me laissa plus perplexe, mais j’étais vraiment intriguée. D’un mouvement des épaules, tout mon corps se tournait vers lui, toute mon attention était focalisée sur ses mots. La suite me laissait d’autant plus surprise et dubitative. Je sautais de mon muret et j’allais vers lui en ajoutant :

    « Est-ce que ça va ? »

    J’avais vu bien de choses mais un jeune garçon qui s’envoie une droite sans raison apparente, ça, c’était une grande première. La vue de son sang me provoquait, je prenais une respiration, ce n’était pas le moment de se laisser aller à des divagations monstrueuses. Les ongles de ma main gauche se plantèrent dans la peau de ma paume même si je lui cachais à cet instant. Le moment suivant je lui collais un mouchoir à la commissure de sa bouche en poursuivant :

    « Ne fais pas couler ton sang inutilement, tu ne sais pas ce que tu pourrais attirer. »

    J’avais presque fini ma cigarette, il m’en faudrait peut être une deuxième finalement, je l’observais mais j’hésitais encore à lui poser une question. Qu’était-il venu chercher…


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Mar 8 Jan - 21:02


Humain

avatar
Humain

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Yata Misaki ~ K-project

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Niveau d'étude: Collège
Petit(e) Ami(e): Intéressée?







‘‘
Lorsque le mouchoir se posa sur mes lèvres j'eus ce sentiment étrange de déjà vu. Je ne pu retenir un léger sourire, presque imperceptible, alors que je continuais le travail qu'elle avait commencé, effaçant avec une habitude certaine le sang qui coulait le long de mon visage. Je me souvenais de toutes ces fois où les infirmières de l'écoles avaient fait comme elle, tout en tentant de calmer mes parents, agités dans le couloir. Je ne saurais dire le nombre de fois que cette scène s'était répétée, encore et encore, pour finalement faire comprendre a mes parents que leurs cris étaient inutiles. Quelques mois après le début de ma crise d'adolescence ils avaient cessés de venir, plus personne ne me faisait la morale, on se contentait de me donner des remarques.

Je voyageais ainsi d'école en école, de renvois en renvois, sans me soucier de la situation. Je n'avais aucune raison de rester dans ces lieux, ça ne m'apportais rien qui me donnait l'impression de vivre réellement. Ici, je sentais que ce serait différent. J'avais un pré-sentiment agréable, qui m'encourageait à devenir un élève régulier. Sa dernière phrase ne fit que confirmer ce que je pensais bel et bien. Un sourire, large cette fois, apparu sur mon visage, alors que je glissais son mouchoir dans ma poche, de toute manière taché comme il l'était qu'en ferait-elle?

- Ou alors je le sais et le désire...

Je plongeais mon regard dans le sien, laissant mon faciès changer rapidement. De l'enfant respectueux aux manières de brutes que j'avais laissé se présenter depuis que nous nous étions croisés, je devenais celui que j'étais réellement, au delà des réminiscence de mon éducation. Mon regard se faisait provoquant, mon sourire moqueur, et mon corps criait tout entier qu'il voulait de l'action. Dans sa posture, dans la contraction de mes muscles d'enfants, j'appelais a moi toutes ces choses pour lesquelles j'avais porté mon choix sur cette école. Je voulais voir ce que d'autres n'osaient imaginer, je voulais connaître les détails de cette nuit sordide que s'était inscrite dans les mémoires, je voulais enfin avoir ce sentiment agréable de vivre. Quoi de mieux pour se sentir en vie que de constater que l'on pourrait perdre celle-ci? Pour l'instant, je ne voyais rien de mieux que cette technique infantile et presque suicidaire.

- Pourquoi un enfant tel que moi viendrait-il dans cette école, crois-tu?

J'attendais sa réponse, je voulais savoir quelles étaient ses capacités d'analyses. Est-ce qu'elle pourrait percevoir dans mes yeux cette partie d'âme malsaine et idiote? Idiote, oui, j'étais idiot, car qui choisirait décemment un établissement dont le nom est symbole d'horreur et de crime. Un crime, un seul, mais cette petite fille qui fut porteuse de tant d'ignominie était bien assez pour dissuader qui que ce soit de porter son choix sur cette école. Je n'étais pas sensé, et je ne tenais pas assez à ma vie, voilà pourquoi moi j'avais décidé de venir ici afin de traîner dans cette histoire. Je voulais m'en imprégner, y être mêlé tout entier. Je cherchais le danger.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Mer 9 Jan - 15:33


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘

    Je faisais volte-face en entendant ses mots. Puis je n’arrivais pas à retenir un rire légèrement nerveux. Non, j'en doutais, savais-tu vraiment Shayne... Pas sûre, même si cela que tu désire. Cependant je n’allais pas encore le contredire, j’haussais juste un sourcil devant autant d’aplomb. Et surtout je l’observais, sagement, en silence. Tout son être changea d’attitude, comme un peu plut tôt auparavant, mais cette fois-ci il s’enfonçait dans une provocation pour le moins surprenante. Presque dans la moquerie, si j’avais été moins âgée et aguerrie je serais rentré dans son petit jeu. Lui donnant certainement la satisfaction d’être à son niveau et à réclamer la surenchère. Pourtant je trouvais que ce coté lui allait bien, ce jeune homme était malgré tout, une personne sincère, originale mais transparente dans sa franchise. J’appréciais ça, je ne pouvais pas lui retirer. Même si une partie de moi me criait d’essayer de le changer. De le faire grandir, voir même de l’adoucir. Je n’en faisais rien, pour le moment, je gardais cette idée sous le coude, bien au chaud sans pour autant lui en faire part. Je ne le connaissais pas assez. Mais je ne savais pas encore si je lui ferais une place dans une partie de jeu. Peut-être que nous nous reverrons jamais mais j’avais quand même espoir qu’il vienne me trouver un jour. Pourquoi ? Pour me dire s’il avait trouvé ce qu’il cherchait par exemple. Ou même pour solliciter mon aide.

    Ce qu’il cherchait, ce n’était peut-être pas ce qu’il lui fallait mais je le laissais faire. Après tout, je ne savais rien de sa quête. Mais je ne demandais qu’à la connaître, histoire de me divertir un peu. Je tirais sur ma cigarette, le surplombant toujours de toute ma personne, mon regard figé à hauteur du sien. Allait-il faiblir ? Je souriais, tout en maintenant mon attention. Imprévisible qu’il était, que ferait-il ensuite ? Il me lança une sorte de défi dans cette phrase, ses mots résonnaient longuement dans tout mon esprit. Voulait-il me tester ? J’en étais quasiment certaine même si je n’en voyais pas trop l’intérêt pour le coup. Il ne me restait plus qu’à trouver une réponse à sa petite devinette.

    « C’est une bonne question, où normalement ça serait à toi d’y apporter une réponse mais puisque tu y tiens, je peux essayer de deviner. »

    Je me rapprochais de lui, tout en réfléchissant. Je faisais le point sur ce qu’il avait pu dire, si quelque chose avait pu le trahir. Je m’attardais sur chacun de ses mots. Il ne fallu pas longtemps pour que le verdict tombe, je me penchais un peu vers lui en ajoutant :

    « Je dirais : la curiosité. »

    Si j’arrivais à desceller une once d’une quelque conque chose dans son regard, c’était bien la curiosité. Après c’était un enfant, les enfants sont curieux par nature. Je reste simple, c’était précis et pourtant la curiosité laissait du leste et du flou autour de ma réponse. C’était bien sur le but, limite à double tranchant. Après de quoi était-il curieux ? Mes facultés humaines avaient besoin d’un peu plus de temps pour trouver. Je ne voulais pas utiliser d’autre capacité. Mais j’avais déjà ça de bon, j’allais bientôt découvrir s’il me demanderait de détailler, ou s’il allait m’en parler de son plein grés…


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Sam 12 Jan - 4:56


Humain

avatar
Humain

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Yata Misaki ~ K-project

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Niveau d'étude: Collège
Petit(e) Ami(e): Intéressée?







‘‘
J''attendais sa réponse avec une forme d'impatience, j'étais curieux de savoir l'hypothèse qu'elle allait émettre, et je ne pu me retenir de rire lorsque son verdict arriva. La curiosité, hein? C'était une réponse facile, bien que vraie, mais limitée et incomplète. J'hésitais à lui donner les éléments qu'elle n'avait pas cités, ou a les lui demander pour faire durer un peu cela. Je tirais doucement sur la cigarette, la tenant entre mes doigts comme le ferait un gangster de films clichés américains. J'étais ce genre de cliché, même si mes manières étaient généralement étrangères à ce milieu. Je crachais la fumée dans l'air, l'observant un moment se diriger vers le ciel, avant de se dissiper pour lâcher toutes ses toxines sur une plus large zone.

J'en revenais à elle, me mettant à jouer du pied avec mon skate. Je ne me montais pas dessus, je me contentais de le faire sauter, tourner, en bref je m'amusais en réfléchissant à ce que j'allais bien pouvoir lui dire. J'hésitais encore, je ne savais pas quel comportement serait le plus intéressant. Finalement je pris ma décision, et donc la parole dans un même élan.

- C'est une réponse correcte, bien qu'incomplète, mais cela suffira sans doute pour le moment.

Je cessais mon petit jeu, tirant une nouvelle fois sur le tube de nicotine. Un petit sourire étira le coin de mes lèvres, alors que je plantais mon regard dans le sien avec une certaine violence, laissant toute la provocation qui pouvait être la mienne transparaître dans ce miroir de mon âme.

- La raison qui m'a poussé à venir ici est une histoire glauque, que l'on a déjà commencé à taire. Une enfant baignée dans le sang, et quelques lettres rougeoyantes sur un mur sale.

Je laissais mon corps de redresser, dépliant ma colonne vertébrale dans un craquement horrible. Je laissais le poids de mon corps basculant vers l'arrière, en même temps que mon centre de gravité, ce qui me donnait une posture étrange et tout autant négligée que la précédente.

- Lorsque cette histoire est arrivée a mes oreilles j'ai su que je devais venir ici. Peut-être que je ne trouverais rien à son sujet, mais c'était prometteur pour que je puisse m'amuser un petit peu.

Il ne s'agissait pas de trouver son assassin, encore moins de rendre justice à cet enfant, non c'était plus fou que cela. Je voulais vivre avec de possibles assassins, pour que chaque jour j'ai ce sentiment que ma vie était en danger. L'enquête ne servirait qu'à me faire remarquer et attirer les regards méfiants. De plus j'avais compris qu'ici les humains n'étaient pas les maîtres à bord, et cela m'attirait d'autant plus. Je voulais voir ces choses, et surtout avoir à me battre contre elle, je voulais me mesurer a des choses plus puissantes que moi par nature.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]
Mar 15 Jan - 13:40


Humain & Leader Guilty

avatar
Humain & Leader Guilty

Confrérie : LEADER GUILTY

Feuille de personnage
Age: 25 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Anderson Volkmar




Spoiler:
 





‘‘

    Un point partout, c’est vrai que j’avais bien répondu mais il n’avait pas tord ce n’était pas complet et précis comme réponse. Je soupirais doucement, la fatigue surement commençait à se jouer de mes nerfs. Son regarda me harponna, pire encore il me frappait d’une violence incroyablement manifestée. Encore de la provocation ? Je ne voyais pas encore où il voulait en venir malheureusement pour lui, mes prunelles ne se laisseraient pas si facilement transpercées. Mais j’étais sûre que ce n’était pas l’effet qu’il recherchait, à lever ce voile que j’avais dans les yeux. Non il voulait juste attirer ma personne à son écoute. Je respectais sa volonté et j’écoutais ce qu’il avait à me dire, tout en finissant ma cigarette du bout de mes lèvres inertes de parole. Il m’avoua ce qui l’avait poussé à venir à la Shaded Academy, dans le détail cette fois-ci ou presque. Bon, j’hésitais, comment réagir ? Les propositions se fracassaient en moi, sans que je ne laisse rien paraitre, je ne pouvais pas me le permettre. Je continuais de le regarder sagement en attendant de prendre ma décision.

    J’aurais pu, j’aurais peut être même voulu lui donner une bonne leçon, lui faire la peur de sa vie. Lui mettre une bonne claque ou bien le plaquer contre un mur et… Je soupirais, ce n’était surement pas la bonne solution en agissant ainsi, j’allais amplifier son intérêt pour cette histoire. Non, ce n’était vraiment pas une bonne idée et puis je ne pouvais pas me laisser aller à ses pulsions sur un jeune enfant. Ça ne me ressemblait pas, pourtant ça commençait à m’effleurer de plus en plus avec le temps. C’était une affaire que je devais régler seule et pour le moment je ne devais pas montrer ce genre de faiblesses. Je laissais un rire m’échapper, peut être qu’il serait plus surpris de cette réaction, je m’adressais à lui dans un ton toujours diverti :

    « Parce que tu crois que la Shaded Academy est liée à cette affaire ? »

    Semer le doute, je n’avais pas la prétention de détruire son espoir et ses ambitions, juste lui mettre un coup de pression sur ses réelles motivations, pourquoi le décourager même si je n’y croyais pas trop, je n’allais pas aller dans son sens non plus. Je haussais les épaules en ajoutant :

    « Peut être que tu ne trouveras rien en effet, ou alors tu tomberas peut être sur des personnes ayant des informations sur le sujet mais pouvant briser tes illusions à tout instant. »

    Allait-il comprendre que je faisais partie de ses personnes ? A lui d’en décider, peut être que je pourrais l’emmener sur des fausses pistes. Ce n’était pas très bien de s’en amuser ainsi. Je soufflais une dernière fois de la fumée en me demandant s’il avait connaissance de l’existence des vampires, des anges, des démons et compagnie. J’avais conscience que de plus en plus d’humains étaient au courant et je trouvais que ce n’était pas forcement une bonne chose. Les occupants de la Shaded Academy révélaient trop facilement leurs natures aux uns puis aux autres. Je craignais que cela puisse nuire à l’équilibre que nous avions rechercher et réussis à maintenir, enfin pour le moment….


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]



Contenu sponsorisé









‘‘
Revenir en haut Aller en bas

They see me rollin ~ [pv : Alexis P. Williams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» APRES LE CHOLERA,LE SIDA , ARISTIDE,PREVAL,ALEXIS YON LOT GWO MIZE POU LE PEP
» M. Eddy-Jackson Alexis proteste contre le partenariat entre l’AJH et la MINUSTAH
» Le premier ministre Alexis improvise un plan contre la vie chère...
» DISCOURS DU PREMIER MINISTRE JACQUES-EDOUARD ALEXIS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shaded Academy :: Les Batiments des Confréries :: Batiment Distraught-