Partagez|

Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)
Jeu 3 Mai - 11:48


Hybride : Lion

avatar
Hybride : Lion

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Makise Kurisu dans steins gate

Feuille de personnage
Age: 18
Niveau d'étude: Lycée
Petit(e) Ami(e): Célibataire et libre comme l'air







‘‘
La sonnerie du réveil me tape sur les nerfs, pourquoi aller en cours ? Ma tête tourne, je me lève et cours au toilette, mon repas de la soirée finit dans la cuvette. Eurk... Je me lave les dents énergiquement. Le cadavre de la bouteille de Vodka que j’ai bu la vieille jonche le sol. Je n’y fais pas attention. J’avais bu seule en écoutant de la musique, je crois même que je m’étais mise à danser lorsque j’étais à la moitié de la bouteille. Au trois quart, je me suis mise à chanter, faux évidement. J’avais voulu passer cette soirée seule, je voulais réfléchir, finalement avec l’alcool j’avais finis par oublier le sujet sur lequel je voulais me concentrer. Bien que j’avais déjà rencontré quelques personnes. Je n’avais pas eu l’envie de me joindre aux autres cette soirée là. Mais j’allais le faire, je déteste rester seule.

J’avais dû dormir 2 heures pourtant je me sentais éveillée, l’alcool devait surement y être pour quelque chose. Je me lavais aussi rapidement que me le permettait mon corps encore imbibé d’alcool. Un short court et une chemise me tombait sous la main, je les enfilais après plusieurs essais et quelques dégringolades. Je devais bien être la seule personne à porter des choses si courte par des temps pareils. Des nuages gris flottaient dans le ciel et ne présageaient rien de bon.

Sachant que j’avais encore trente minutes pour me préparer, je me jetais sur mon lit. Je rêvais de pouvoir rester là toute la journée, difficile les matins avec une gueule de bois. Pour mon premier jour en classe, je commençais bien. J’avais séché toute la première semaine, on ne peut pas dire que j’étais un modèle à suivre. Pendant quelques secondes, l’idée de me faire porter pâle flotta dans mon esprit. Un petit tour à l’infirmerie, un mot d’excuse et voilà, ce serait réglé.

Je me levais donc pour aller à l’infirmerie mais quelque chose heurta mon pied. Je tombais à la renverse en criant à plein poumon. Mes sens n’étant pas aiguisée à cause de l’alcool qui coulait encore dans mes veines. Je n’eu pas le réflexe de me retenir à quelque chose. Les éclats de verre me firent comprendre que j’avais marché sur la bouteille de Vodka, je criais de nouveau en sentant la douleur. Je sentis, quelques secondes après, les coupures dans ma main droite me tirailler. Le sang se répandit sur le sol, je pris un mouchoir et le posais dessus. Ma plaie me faisait souffrir, la douleur ne partait pas, au contraire elle augmentait. L’alcool qui restait dans la bouteille était à présent dans ma chair.
Ma queue de lionne sortit du bas de mon dos réagissant à la douleur de ma main. Cette petite transformation ne me faisait plus mal mais c’était plutôt dérangeant lorsqu’elle sortait, un peu comme un fourmillement. Je partait rapidement en direction de l’infirmerie. Finalement j’avais une bonne raison d’y aller. J’étais passée devant le bâtiment quelques jours auparavant. J'espérais que quelqu’un s’y trouvait, il me fallait peut être des points de suture. Depuis que j’avais posé le mouchoir dessus, je n’avais pas osé le relever. Il était imbibé de sang, des gouttes tombaient même sur le sol. On aurait pu me suivre à la trace. Je rentrais d’un pas vif dans l’infirmerie. La douleur m’avait bien réveillé. J’étais dans un hall ou plutôt une salle d’attente avec des sièges et des magasines. Deux portes me faisaient face, sur ma droite : Salle de repos. Sur ma gauche : Infirmerie. Je rapproche ma main blessée de mon nez, ça sent la Vodka. Arf, j'aurais dû la passer sous l'eau, je n'allais surement pas passer inaperçu avec cette odeur. Je frappais à la porte, peut être avec un peu trop d’entrain, j’étais pressée que la douleur cesse.

«-Il y a quelqu’un ?»

Ma voix était un peu plus rauque qu’à mon habitude, j’avais peut être chanté un peu fort cette nuit. Je m’étais cassée la voix. Je n’entendis personne de l’autre côté, j’ouvrais tout de même la porte. Un homme assis était tourné vers la fenêtre. Ce devait surement être un homme sur le point de partir à la retraite, tous ceux que j'avais déjà vu dans les autres établissements que j'avais fréquenté étaient plutôt vieux. J'espérais de tout mon coeur qu’il n’était pas trop consciencieux dans son travail. Et oui, comme les 90% des personnes qui sont dans l’Academy, je n’avais pas lu le règlement mais je savais très bien que j’avais violé une règle. Consommation d’alcool dans l’enceinte de l’établissement et état d’ébriété. Qu’allait-il dire ? Penser ? La queue dans mon dos fouettait l’air violemment reflétant la crainte d’entendre un discourt sévère destiné à me remettre sur les rails. Ce ne serait pas la première fois. Je rajustais ma chemise, voulant paraître sous un meilleur jour, je m’efforçais de me tenir droite.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)
Mar 15 Mai - 18:57


Mythique : Disciple de La Mort

avatar
Mythique : Disciple de La Mort

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Raiden

Feuille de personnage
Age: 24
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Kathleen B. Von Sternberg









‘‘
L'avantage d'être infirmier dans un tel établissement, c'est que cela permet de rencontrer un grand nombre de gens et quand on a tendance à être facilement complice avec autrui, on créer rapidement des liens. Jason était ce genre de personne qui ne pouvait pénaliser qui que ce soit de son plein gré car il n'aimait pas se retrouver être l'arbitre de jugements que pourraient porter d'autres personnes. De ce fait, il marchait toujours dans le sens de ses patients, qu'ils soient vraiment malades ou qu'ils cherchent simplement une excuse pour sècher des cours. Cependant, pour la sureté de son poste, il s'arrangeait toujours avec ses patients afin que ceux-ci ne trahissent pas sa complicité devant la Direction. Tous ces secrets nouaient des amitiées entre le jeune infirmier et les élèves.

Un Tic par ci, un Tac par là, jusqu'à ce que la sonnerie du réveil rettentisse afin de tirer le vampire de son sommeil. Sommeil précieux mais souvent court pour lui, Jason s'appretait, comme à son habitude, à se lever après une longue soirée et donc une courte nuit. Par chance, sa nature excluait tous les effets contraignants qui résultent de soirées et qui rendent si pathétiques certains Hommes. Cependant sa nature n'excluait pas le facteur FLEMME et, comme chaque matin, le réveil était plutôt difficile. Après une deuxième sonnerie de réveil émannant de son portable cette fois ci, le vampire se leva aussitôt et se prépara au rythme de la musique qui lui servait de réveil. Il ne lui fallu donc que peu de temps pour être fin prêt à sortir de chez lui et rejoindre son poste.

Cela faisait désormais longtemps qu'il ne faisait plus partie de la maison Guilty mais celle-ci lui manquait toujours autant et chaque jour en passant devant des souvenirs de cette époque lui revenaient à l'esprit. Il avait connu un sacré nombre d'aventures chez ces grands fetards et désormais il ne pouvait plus autant déconner que lorsqu'il etait encore considéré comme étudiant. Ainsi comme chaque jour, il empressait le pas afin de vite se changer les idées et repenser qu'il ne fallait pas qu'il arrive en retard.

Ce matin là s'annoncait plutot tranquille pour ce jeune homme. Il n'avait pas eu écho d'une grosse soirée qui aurait pu lui attiré des "clients", il en profita donc pour ranger son bureau tout en s'écoutant un de ses morceaux de classique préféré. Une fois qu'il eu fini, il s'assit dans sa chaise afin de profiter de la fin de la Sonate au clair de lune de Beethoven qui etait un régale à ses oreilles.

Plongé dans ce morceaux et tourné vers la fenêtre ce ne fut qu'a la fin de ce dernier qu'il se rendit compte que quelqu'un etait derrière lui à attendre qu'il se retourne. Il resta tourné vers la fenêtre et toussota puis dit d'un ton sec.

-Hmm... Il semblerait que le sang qui coule actuellement de... ta main si je ne me trompe pas, contienne un taux d'alcool trop élevé pour que tu sois acceptée en cours dis donc, et pas besoin d'analyser le sang pour le savoir car quiconque possèdant un bon odorat pourrai te demander si la Vodka fût bonne... Mais bon cela ne me regarde pas.

L'infirmier se retourna donc vers la jeune femme puis lui sourit. Il eteignit sa radio et se leva de sa chaise afin de se rapprocher de la patiente. Il lui fit alors signe d'aller s'assoire près du placard où se trouve le nécessaire pour les soins qu'il allait lui porter. Il tendit la main vers elle et ajouta.

- Aller, fais moi voir cette vilaine coupure que je stoppe l'hémorragie et que je puisse nettoyer les tâches que tu as surement du déposer sur ton passage. Et puis ne t'inquiete pas, je ne mord pas.

Il se mit à rire doucement et lui retira le mouchoir totalement imbibé de sang afin de désinfecter et poser une compresse à la place.

- C'est la première fois que je te vois ici, tu es nouvelle ?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)
Sam 19 Mai - 18:02


Hybride : Lion

avatar
Hybride : Lion

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Makise Kurisu dans steins gate

Feuille de personnage
Age: 18
Niveau d'étude: Lycée
Petit(e) Ami(e): Célibataire et libre comme l'air







‘‘
Étant assez intimidé, je n’avais pas osé le déranger durant le morceau qui passait dans l’infirmerie. Beethoven... C’était l’un de ces morceaux les plus connus, du moins, celui là, je le connaissais. Chaque note résonnait dans ma tête. Pendant tout le morceau, j’eu le temps de ressentir toute la douleur qui émanait de ma coupure, j’avais envie de mordre quelque chose comme pour enlever ce tiraillement. L’attente fut une véritable torture sous une musique qui me paru faire ressortir d’autant plus ma souffrance.
La répétition dans la musique renforçait ma nervosité, qui était cette personne qui écoutait ce genre de musique ? Lorsque les notes s’arrêtèrent pour laisser place au silence, mon coeur s’affola. Les choses sérieuses allaient commencer.

-Hmm... Il semblerait que le sang qui coule actuellement de... ta main si je ne me trompe pas, contienne un taux d'alcool trop élevé pour que tu sois acceptée en cours dis donc, et pas besoin d'analyser le sang pour le savoir car quiconque possédant un bon odorat pourrai te demander si la Vodka fût bonne... Mais bon cela ne me regarde pas.

Son ton sec me fit avaler ma salive. Mais ses paroles m’intriguèrent. Comment pouvait-il savoir que du sang coulait de ma main ? Une personne normalement constitué aurait dû se retourner pour avoir ce genre d’information. De même que le fait que l’alcool qui faisait partie intégrante de mon sang. Comment pouvait-il le savoir ? J’aurais très bien pu tomber sur la bouteille sans en avoir bu. L’odeur d’alcool aurait été la même. Et je n’étais pas en état d’aller en cour mais comment pouvait savoir tout cela sans s’être retourner. Mon coeur fit des bonds dans ma poitrine. Qui était-il ? Ou plutôt qu’était-il ?
Ce n’était surement pas un humain et mon instinct animal me dictait qu’il n’était pas hybride. Le directeur aurait-il eu la bonne idée de prendre un Vampire comme infirmier ? Il pouvait tout aussi bien être un Démon ou un Ange. Je ne savais pas quelles étaient les capacités de ces races.

Mon coeur eu un raté lorsqu’il se retourna, il était bien plus jeune que ce que je n’aurais pensé. Il paraissait avoir mon âge. Comment pouvait-il être l’infirmier de l’academy ? Avait-il falsifié ses papiers pour avoir ce poste ?
J’étais si étonnée que ma bouche s’était ouverte sans que je m’en rende compte. Je la refermais pour ne pas paraître impoli. J’étais peut être encore surement saoule mais la politesse m’avait toujours paru la moindre des choses. C’était un jeune homme plutôt grand. Son sourire était beau, un de ceux qu’on aime regarder. Pas un de ces sourires forcés qui nous pousse a nous demander ce que pense la personne. Mes réflexes n’étant pas plus aiguisés que tout à l’heure, je ne réagis à son signe qu’après quelques secondes. Je me déplaçais lentement à présent. Technique que j’avais pris pour ne pas que l’on remarque que je ne marchais pas droit. Le soulagement m’envahi lorsque je m’assis, j’étais sûre de ne pas tomber plus bas. Sa voix reprit le cour de ses paroles dès que je fus assise.

- Aller, fais moi voir cette vilaine coupure que je stoppe l'hémorragie et que je puisse nettoyer les tâches que tu as surement dû déposer sur ton passage. Et puis ne t'inquiète pas, je ne mord pas.

Il rit quelque peu à sa dernière remarque, moi je restais de marbre sous la concentration. Essayant de rester dans la conversation tout en réfléchissant. Je n'arrivais pas à deviner sa race. Après les paroles de l'infirmier, j’exclu la possibilité qu’il puisse être un Ange. Mon hésitation tournait entre une nature de Vampire et le fait qu’il soit un Démon. Enfin, l’un ou l’autre, occuper ce genre de poste est si étrange. Pourquoi faisait-il cela ? En tant que vampire cela ne lui donnait-il pas des envies furieuses de se servir une dose de sang (plus ou moins frais d’ailleurs) des élèves. Et en tant que démon la folie meurtrière ne lui ferait-il pas commettre l’irréparable sur quelqu’un de l’academy. Je secouais la tête, je ne voulais pas penser à cela, à vrai dire, j’avais un peu peur de sa véritable nature. Je n’étais qu’une proie facile qu’il soit vampire ou démon. Mais il semblait si professionnel dans ses gestes et décontracté que je finissais par me détendre moi même. Il m’avait déjà retiré le mouchoir qui faisait office de pansement.

C'est la première fois que je te vois ici, tu es nouvelle ?

À ce moment là, je voyais très nettement ma blessure, une sale blessure, quelques petits bouts de verres trainaient par ci, par là dans ma chair. Mais surtout une entaille que je trouvais trop profonde à mon goût transperçait presque toute ma paume. Ma vision se troubla et je ne voyais plus qu’une tache rouge sur ma main. Me sentant tomber sur le côté, je me rattrapais tant bien que mal de mon autre main. Elle fini posé sur l’épaule de l’infirmier. Je la retirais dès que je me sentis mieux et m’excusais en feintant la bonne santé. Mes yeux regardaient vers la fenêtre avant de s’arrêter sur mon interlocuteur. J’aime regarder les personnes lorsque je leur parle. Je sentais ma queue de lionne battre l’air au rythme de mon coeur qui avait reprit son calme.

-Oui, je suis arrivée il y a peu. Je ne me suis pas encore totalement familiarisée avec les lieues mais j’avais repéré l’infirmerie. Je dis ça parce que je suis bien du genre à me faire ce genre de chose.

J’avais dit cela en bougeant mes doigts de ma main ensanglanté. Un filet de sang sortit de la plaie et atterrit tout droit sur la blouse de l’infirmier. Je baissais les yeux sur la tâche.

-Oups... Désolé.

J’esquissais un sourire d’excuse en regardant les traits qui dessinaient le visage de l’infirmier. Dans ses yeux, je ne voyais pas d’envie sanglante comme je me le serais imaginé, il semblait calme et maitre de lui même. Je prenais plus d’assurance en le voyant confiant.

-Je m’appelle Olive Ganatir, je suis une hybride comme vous pouvez le voir (en réponse à cette affirmation ma queue tapa contre le placard des soins, je la pris et la plaquais à côté de ma cuisse avec ma main valide). Je ne la contrôle pas, à croire que cette queue ne fait pas partie de moi.

Le fait de le vouvoyer me faisait très étrange. Il semblait si jeune. J’avais très envie de lui demander son âge mais je m’en abstint. Je grimaçais en regardant ma blessure.

-Pas très jolie... Enfin j’imagine que vous avez déjà vu pire ici ?

Je me rendais compte de l’ampleur de mes paroles lorsqu’elles sortirent de ma bouche. S’il était un démon ou un vampire, c’était sûr et certain qu’il avait vu bien pire.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)
Mar 22 Mai - 20:38


Mythique : Disciple de La Mort

avatar
Mythique : Disciple de La Mort

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Raiden

Feuille de personnage
Age: 24
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Kathleen B. Von Sternberg









‘‘
Cette blessure n'etait pas très jolie et devait être sûrement une des plus sérieuses que Jason avait pu voir depuis qu'il avait pris ses fonctions au poste d'infirmier. La plupart de ses patients étaient le plus souvent "malades" ou "blessés" afin de ne pas se rendre en cours, ou bien, ils etaient trop saoul ou fatigués suite à des soirées longues et bien arrosées. Ce type de blessure un peu plus sérieux n'etait que très rare bien que l'alcool et la fatigue entraient encore dans les facteurs de cette visite. Le creux de la main de cette jeune fille etait désormais exposé à l'air mais il fallait que le vampire procède rapidement aux soins qu'il devait lui appliquer. Alors qu'il tenait la main de la patiente entre les siennes, cette dernière perdit l'équilibre et se rattrapa avec son autre main sur l'épaule de l'infirmier qui fut supris de ce geste. Il jeta un oeil sur le visage de sa patiente qui semblait aller mieux mais qui avait l'air un peu égarée jusqu'a ce qu'elle croise son regard. Le vampire remarqua une légère décontraction de la jeune femme qui avait perdu de sa nervosité, surement due à sa blessure, qu'elle présentait lors de son entrée dans la pièce. Elle répondit alors calmement à l'infirmier.

-Oui, je suis arrivée il y a peu. Je ne me suis pas encore totalement familiarisée avec les lieues mais j’avais repéré l’infirmerie. Je dis ça parce que je suis bien du genre à me faire ce genre de chose.

Cette décontraction sembla faire oublier à la jeune femme que la plaie qui se trouvait au creux de sa main n'etait pas encore recouverte.Elle en eu donc, surement par habitude, remuée les doigts en même temps que s'être exprimée, ce qui eu pour effet de propulser un léger filet de sang sur la blouse de l'infirmier que ce dernier trouvait extêmement moche par ailleurs.

-Oups... Désolé.

Jason resta indifférent à ce petit incident et pu constater que celà fit sourire la jeune étudiante. Il garda dès lors un léger sourire en coin car elle semblait relativiser la chose et celà le faisait rire au fond de lui même. Le comportement de cette dernière lui semblait en bonne évolution et il s'en réjouissait car il aimait mettre en confiance ses patients ainsi que n'importe quelle autre personne avec qui il venait à parler.

-Je m’appelle Olive Ganatir, je suis une hybride comme vous pouvez le voir. [Sa queue tapa contre le placard qui contenait les divers produits médicaux nécessaire aux travaux de l'infirmier.] Je ne la contrôle pas, à croire que cette queue ne fait pas partie de moi.

Le fait de se faire vouvoyer perturbait le jeune infirmier car, lui, qui ne vieillissait plus depuis peu d'années, n'avait quitté la maison des Guilty que depuis peu. Il ne s'etait pas encore familiarisé avec ce statut qui lui donnait une certaine authorité sur les élèves de l'etablissement qui etaient, il y'a encore peu de temps, ses camarades. La jeune femme jeta un oeil a sa blessure avant de reprendre la parole.

-Pas très jolie... Enfin j’imagine que vous avez déjà vu pire ici ?

Le vampire sourit et lui tapotte l'épaule d'une main tout en tenant de son autre main le poignet de sa patiente. Il saisi ensuite une compresse qu'il imbiba de désinfectant et la plaqua sur la paume de la prénommée Olive avant de lui répondre.

- Moi j'ai vu pire c'est sûr et je suppose que toi aussi sinon tu ne serais pas venu juste à l'infirmerie.

Il continua de nettoyer la plaie en tapottant doucement dessus puis disposa des straps le long de la coupure afin de resserrer la plaie. Il lui fit tout de même un bandage autour de la main bien voyant afin qu'elle n'oublie pas le fait qu'elle soit blessée et que tout ne lui sera pas permis. Il lui fit alors signe de s'assoir à son bureau avant d'aller s'y installer et commencer à remplir les papiers. Pendant qu'il s'occupait de la paprasse il posa quelques questions à sa patiente.

- Parle moi donc de toi ainsi que de comment tu as pu te faire cette vilaine coupure.

Il garda alors un grand sourire tout en replongeant la tête dans ses papiers et attendant sa réponse.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)
Jeu 7 Juin - 16:08


Hybride : Lion

avatar
Hybride : Lion

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Makise Kurisu dans steins gate

Feuille de personnage
Age: 18
Niveau d'étude: Lycée
Petit(e) Ami(e): Célibataire et libre comme l'air







‘‘
L’infirmier s’appliquait dans ce qu’il faisait. Je réprimais un frisson lorsque la compresse imbibé de désinfectant toucha ma paume. Je m’évertuais mentalement à me dire que ce serait bientôt fini. Mais il me sortit de mes pensées rapidement.

-Moi j'ai vu pire c'est sûr et je suppose que toi aussi sinon tu ne serais pas venu juste à l'infirmerie.

D’autres pensées s’insinuèrent dans ma tête, celles d’avant me convenaient bien mieux. J’étais en soirée, cela ne faisait que peu de temps que je m’étais transformée pour la première fois. Mon comportement était bien plus agressif à cette époque. Je rageais intérieurement contre moi, contre cette satanée queue qui ne me laissais pas un moment de répit. Et c’est à cause de moi que tout a commencé. Je m’étais disputée avec un inconnu dans la rue («Nan, je te passerais pas de cigarette, tu m’a pris pour qui !»). Un de mes amis est arrivé à la rescousse, étant bagarreur, il n’a pas cherché à comprendre. Il a foncé tête baissé. C’était sans compté sur l’inconnu, c’est un couteau à la main qui l’a accueilli. Le sang n’a pas giclé comme je me l’étais toujours imaginé. Pour parfaire sa blessure l’inconnu lui a mit un deuxième coups. J’ai hurlé mais personne n’est venu. L’inconnu s’est enfui. Et je me suis retrouvée seule avec mon ami dans les bras ruisselant de sang. Je l’ai allongé par terre. J’ai soulevé son tee shirt pour voir l’ampleur des dégâts. Deux trous, deux perforations avaient déchiré sa peau et ressorti sa chair. J’ai fermé les yeux sous l’horreur. J’ai appuyé fermement mes mains sur ses plaies, sentant la chaleur de son sang imbibé mes vêtements.
J’avais fermé les yeux aussi dans la réalité, j’étais comme sous l’emprise de mes souvenirs macabres. Je me forçais à les rouvrir en sentant les doigts de l’infirmier s’appliquer à me poser un bandage. J’avais surement dû perdre de la couleur sur mon visage. L’envie de vomir ne passa qu’après plusieurs inspirations. L’alcool n’arrangeait pas les choses, je n’avais pas l’habitude d’être si sensible à mes souvenirs. L’infirmier avait raison, ma blessure semblait une petite coupure face à ce que j’avais pu voir.

-Oui, on peut dire ça.

Je regardais l’infirmier, je désirais penser à autre chose. Il m’invita à m’asseoir face à son bureau. Marchant lentement jusqu’à la chaise, je m’asseyais dessus en regardant ma main ou plutôt le bandage qui l’entourait. Papiers en mains et sourire aux lèvres, il reprit la parole.

- Parle moi donc de toi ainsi que de comment tu as pu te faire cette vilaine coupure.

-Sur moi, il y a pas grand chose à savoir. Je suis une Guilty depuis peu, hybride depuis environ 6 mois. Je m’y suis faite, enfin on se fait à tout quant on est obligé. Mais je me préfère comme ça.

Je souriais en disant cela, j’étais sincère. J’étais entière depuis ce moment, même si je ne me contrôlais pas encore parfaitement. Ça me convenait bien mieux. Il y avait peut être plus de chose à dire à mon sujet mais je ne me confiais que rarement à vrai dire. Je regardais mes mains après mes paroles, un de mes ongles était devenu une griffe. Comment ? Hum... L’alcool surement. Ou peut être que ce n’était qu’une hallucination. Je remontais ma main vers la lumière. Non, la griffe était toujours là. Secouant la main, la griffe se planta dans ma chemise et la trancha au niveau du ventre. Je regardais la griffe furieuse, fronçant les sourcils j’essayais de me concentrer pour qu’elle parte. Rien à faire. Je reposais ma main sur ma chemise tranchée. Une de plus à recoudre, au moins celle là n’était pas en lambeaux. Je relevais la tête vers mon interlocuteur.

-Oh hum... Pour expliquer ça....

Je lui montrais ma main.

- Mon pied a rencontré une bouteille de vodka et je suis tombée sur les débris de la bouteille. Enfin je crois qu’une version plus «light» sur le papier serait peut être mieux. Je voudrais pas passer pour quelqu’un qui boit à tout va. Enfin je crois que c’est un peu loupé pour toi. Euh vous...

Je le regardais troublé, je n'arrivais pas à m'y faire. Il semblait aussi jeune que moi. Réfléchir au vouvoiement lorsque l'on ne l'utilise jamais et que l'on ai imbibé d'alcool, c'est dur.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)
Mar 12 Juin - 20:07


Mythique : Disciple de La Mort

avatar
Mythique : Disciple de La Mort

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Raiden

Feuille de personnage
Age: 24
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Kathleen B. Von Sternberg









‘‘
L'infirmier avait bien deviné que sa patiente devait en avoir vu des pires et le ton de sa réponse n'avait fait que le lui confirmer lorsqu'elle lui répondit :

-Oui, on peut dire ça.

Tout être non humain doit en avoir connu des pires que celle qu'il avait sous les yeux. Du moins... tout être humain d'origine, ayant subit une mutation non souhaitée. Sa seconde réponse suivant une autre question du vampire, ravi ce dernier. Il s'avere qu'elle appartenait à la confrérie dont il avait fait partie peu de temps auparavant. Les Guilty... Ca lui rappelait des souvenirs plus ou moins agréables mais pour la pluparts bons. Il en avait vu des soirées là bas... de sacrées soirées même. Autre nouvelle pour lui, enfin... qui ne faisait que confirmer ce qu'il avait pu deviner, sa patiente etait une Hybride. Il commencait à y en avoir de plus en plus à arriver ces temps ci à l'academie mais c'est bien la première qui pointe son nez à l'infirmerie. Elle semblait tout à fait assumer son statut de créature surhumaine mais elle n'en dit pas beaucoup plus... Jason comprit aussitôt que malgré sa personnalité extravertie elle restait réservée. Cependant le fait d'assumer son statut n'assurait pas une maitrise complete de sa mutation et la jeune femme le prouva au vampire par une maladresse flagrante qui la vit se déchirer elle même sa chemise en essayant de rentrer une de ses griffes. Elle regarda de nouveau le jeune homme et ce justifia en montrant sa main.

- Mon pied a rencontré une bouteille de vodka et je suis tombée sur les débris de la bouteille. Enfin je crois qu’une version plus «light» sur le papier serait peut être mieux. Je voudrais pas passer pour quelqu’un qui boit à tout va. Enfin je crois que c’est un peu loupé pour toi. Euh vous...

Cette histoire conféra un grand sourire au vampire qui ne pu s'empêcher de le retenir. Sa demande de bien vouloir l'aider quand à l'administration afin de ne pas avoir d'ennuis lui fit décrocher un très léger rire qui vint s'accentuer lorsque la jeune femme émit un lapsus que Jason rencontrait souvent. Son âge etait, apparement, choquant pour les autres qui ne le lui disait jamais mais le laissait apparaître clairement. Il posa les mains sur la table et fixa sa patiente avec un grand sourire.

- A ton avis, j'ai quel âge ? Fais gaffe à ta réponse, je pourrai me vexer.

Il lui fit un léger clin d'oeil et se gratta l'arrière du crâne. C'etait un de ses jeux préférés que de s'amuser des personnes avec qui il parlait, pas au point de les offenser, il s'amusait surtout de leurs réactions qu'il arrivait souvent à faire varier selon ses volontés. Peut-être etait-il provocateur ou manipulateur au fond de lui même mais sûrement pas mal intentionné. Si il l'avait vraiment été cela aurait fait longtemps que ce poste lui aurait permis de se faire quelques repas faciles ainsi que de flirter avec nombre de patientes. Il avait toujours en tête les soirées qu'il avait passé chez les Guilty et repensait surtout à son arrivée où il fût directement prit sous l'aîle d'Alexis G. Williams qui lui avait quasiment tout appris sur la manière de vivre chez ces fêtards... Un drôle d'enseignement mais un enseignement digne des plus grands privilègiés vu le monument qu'elle représentait dans cette confrérie. Il revient au faits importants et présents.

-Hmm... Pour ce qui est de l'administration ne te fais pas de souçi... J'ai été Guilty moi aussi. Je sais ce que c'est que de vivre parmis eux.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)
Dim 1 Juil - 22:39


Hybride : Lion

avatar
Hybride : Lion

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Makise Kurisu dans steins gate

Feuille de personnage
Age: 18
Niveau d'étude: Lycée
Petit(e) Ami(e): Célibataire et libre comme l'air







‘‘
- A ton avis, j'ai quel âge ? Fais gaffe à ta réponse, je pourrai me vexer.

À sa question et ses mimiques, je souris, il semblait naturel, au fond de moi je me disais qu’il ne se prenait pas la tête. Il ne semblait pas troublé par mon cafouillage mais plutôt amusé, j’en déduisis que ce n’était pas la première fois que cela lui arrivait.

- À vrai dire, si je t’avais... ah saleté de vouvoiement.

Je me coupais moi même et pestais.

- Je lâche l’affaire.

C’était loupé d’avance, le vouvoiement ça n’avait jamais été mon truc surtout avec un interlocuteur si jeune. Et puis il semblait cool, quoi de plus normal que de le tutoyer et puis quel soulagement, libération ! Plus besoin de réfléchir pour parler. Pour le peu que j’arrivais à réfléchir, mon esprit était bien trop embrouillé, l’alcool n’arrangeait rien. Je reprenais ma phrase là où je l’avais laissé.

- Si je t’avais vu dans un cours à côté de moi, je n’aurais pas été surprise. Je dirais environ mon âge peut être un peu plus… Vingt ans. Je suis proche de la vérité ? Pas vexé ?

Je lui fis un sourire en coin. J’étais très curieuse de savoir son âge. Mes yeux devaient pétiller d’impatience. Il ne devait surement pas avoir l'âge que je lui donnais, comment aurait-il pu être infirmier ? Un sur-doué qui a sauté je ne sais combien de classe pour pouvoir travailler à ce poste, non, ce n'était pas très plausible.

-Hmm... Pour ce qui est de l'administration ne te fais pas de souci... J'ai été Guilty moi aussi. Je sais ce que c'est que de vivre parmi eux.

- C’est vraiment sympa de ta part parce que l’administration, je crois pas qu’il rigole avec ça.

Il était vraiment quelqu'un de gentil. J’avais violé quelques règles de l’académie, cela ne semblait pas le perturber. J’échappais une exclamation en entendant ces dernières phrases. Je comprenais mieux pourquoi le respect du règlement n’était pas trop grave pour lui, du moins pour l’alcool. Un ancien Guilty, whaou ! J’avais l’impression d’être toute petite à côté de lui, il semblait en connaitre beaucoup sur le sujet. Je n’étais qu’une nouvelle arrivante, je ne connaissais pas encore tous les membres de la confrérie. Mais pour ce qui est d’arroser des soirées et de faire la folle, je m’y connaissais. Que de soirées mouvementés et mémorables, j'avais connu et que j'allais connaitre surement dans cette académie. Je secouais la tête comme pour m'enlever cette idée de la tête, j'arrêtais mon mouvement en me sentant partir du côté où je penchais la tête. Mes mains s'agrippèrent à la chaise, je voulais être sûre de ne pas dégringoler d'un seul coup. L'alcool me réussissait pas, je me promettais de ne plus boire autant, tout en sachant que j'aurais oublié cette promesse le soir même. Je revenais à la réalité et le regardais dans les yeux, une nouvelle lueur d'allégresse devait luire dans les miens.

- Guilty aussi ! Tu as dû en voir des soirées !

Je m’exclamais enthousiaste et tirais la langue joueuse. La joie de voir quelqu’un qui en plus de me soigner, connaissait bien l’univers dans lequel je me trouvais, devait se lire sur mon visage.

-Dommage que tu n'en fasse plus partit... Je suis sûre qu'une soirée en ta compagnie ça devait quelque chose que l'on n'oublie pas comme ça.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)
Mer 1 Aoû - 17:45


Mythique : Disciple de La Mort

avatar
Mythique : Disciple de La Mort

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Raiden

Feuille de personnage
Age: 24
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Kathleen B. Von Sternberg









‘‘
- À vrai dire, si je t’avais... ah saleté de vouvoiement.

Comme c'est drôle de voir quelqu'un du même âge, a peu près, que moi, me vouvoyer et c'est tout aussi drôle de constater que ces personnes ont généralement du mal à le faire étant donné le peu de différence d'âge qui nous sépare. C'est ainsi que je me mis à rire de la façon dont Olive se tuait à la tâche, qui pour sûre l'était, de me vouvoyer. Loin de moi l'idée de me moquer mais la scène était tout de même plus que comique.

- Je lâche l’affaire.

Je crois bien qu'elle en avait en ras le bol et que ces formalités lui tapaient vraiment sur les nerfs.Etant Guilty, je suis persuadé que ceci devait d'ailleurs être la dernière des choses qui lui importait. Il me tardait tout de même de connaître sa réponse en grand impatient que je suis même si je fais le maximum pour le cacher. Peu importe la façon dont elle s'exprime auprès de moi, du moment que le respect est mutuel, le vouvoyement ou tutoyement n'est qu'un détail qui ne compte même pas dans l'intérêt d'une discussion telle que celle-ci.

- Si je t’avais vu dans un cours à côté de moi, je n’aurais pas été surprise. Je dirais environ mon âge peut être un peu plus… Vingt ans. Je suis proche de la vérité ? Pas vexé ?

Je souris puis me jouant un peu de elle je secoua la tête négativement en prenant un air sérieux tout en la fixant.

- Et bien... il est vrai que je ne dois pas faire mes 37 ans mais de là à m'en donner que 20... C'est que je dois vraiment bien être conservé.

Je termina ma phrase en rigolant légèrement puis en me reprenant.

- Nan, à vrai dire t'y étais presque. J'en ai que 19 enfaite mais je préfère ne pas le dire à tout le monde même si beaucoup des anciens me connaissent de quand j'étais chez les Guilty, je préfère éviter que les nouveaux le sâche, de sorte à ce que les rumeurs fusent un peu moins, mais bon... les Guilty font l'exception... y'aura toujours un peu de préférence de ma part pour cette confrérie.

Alors que je lui avais annoncé le fait que je m'occuperai de l'administration et le fait que j'eu aussi été Guilty avant d'occuper ce poste, elle devint tout à coup beaucoup plus décontractée que auparavant. Ceci pouvait se comprendre aussi car c'est pas souvent que l'on doit tomber sur un infirmier qui s'avère lui aussi toujours en guère contre l'administration. Qu'est-ce que je n'aime pas cela... toutes ces formalités qui foutent en l'air tout les projets que tu as car il manque toujours un petit quelque chose... Le jour où je ne pourrai vraiment plus voir la secretaire, je crois bien que je piègerai le colis... Ni vu ni connu. Elle reprit alors la parole après avoir subi un léger déséquilibre du à sa forte consommation de la veille.

- Guilty aussi ! Tu as dû en voir des soirées !

A en voir l'expression sur son visage, je devais certainement lui paraître pour un vétéran de guerre comme on aurait pu le dire dans la confrérie étant donné les soirées auquelles j'avais pu participer. Mais je pense que la personne à qui il fallait dire cela et qui n'a malheureusement pas montré signe de vie depuis un moment, c'est bien mon ancienne marraine qui m'avait été désigné à mon arrivée et qui est aussi la leader de la confrérie.

-Dommage que tu n'en fasse plus partit... Je suis sûre qu'une soirée en ta compagnie ça devait quelque chose que l'on n'oublie pas comme ça.

Il est vrai que ce temps là me manque, mais on ne peut éternellement faire la fête en permanence. Il y'a forcément un moment où les finances ne suivent plus, ou un moment où il est temps de s'intégrer dans la société. Cependant je ne dirais pas non à un petit retour au source étant donné que les soirées sont ouvertes au anciens et au gens invités par un membre de la Maison.

-A vrai dire, je ne dirai pas non à un petit retour aux sources.

Je lui souris alors puis précisa un point important

-Cependant... Il vaut mieux que ce soit un vendredi soir car au moins je n'aurai pas à justifier de mon absence à mon bureau le lendemain matin si tu vois ce que je veux dire.

Je conclua cette phrase par un petit clin d'oeil accompagné d'un léger rire.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)



Contenu sponsorisé









‘‘
Revenir en haut Aller en bas

Dégâts d'alcools ... infirmerie, oh oui ! (Pv Jason James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Non, pas l'infirmerie ! [PV Lili ^^] [FINI]
» 04.Pastiche d'Alcools d'Apollinaire par Maxime Brooks
» L'infirmerie
» L'infirmerie du palais ...
» Vive l'infirmerie et ses bons petits matelas douillets... [PV. Shiroi]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Corbeille :: Archive > RP-