Partagez|

Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Dim 1 Avr - 19:21


Démon & Leader Full Bloom

avatar
Démon & Leader Full Bloom

Confrérie : LEADER FULL BLOOM
Personnage sur l'avatar : Prussia (Female) - APH

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Jason Brooks.




Spoiler:
 





‘‘
Il avait sauté du toit, puis m’avait lancé, avant de ricaner, qu’il m’attendait, me rappelant dans une nuance interrogative que je voulais bien voir… son âme d’artiste. Je souris. Je crus même déceler une pointe de jalousie dans sa voix. Une jalousie pour quelque chose dont au fond de moi je savais la nature.

J’essayais d’imaginer la douleur qu’aurait pu éprouver un humain en tombant de cette hauteur. Non que dis-je… il serait sans doute déjà mort. Personne ne pourrait survivre à part si on était différent … doté d’une force équivalente à un dieu. Malgré mon petit gabarit, mes bras fins et mes formes parfaites, je n’avais pas l’air bien forte. Et pourtant, je pouvais terrasser n’importe quel humain, ceux qui m’osaient approcher d’un peu trop près, attirés par mon physique si parfait et tentateur. Ange, humain, vampire… ils étaient tous passés entre mes griffes sanglantes. Sauf une race ! Celle à laquelle j’appartenais en ce moment même : Les démons.

Il avait prit une certaine avance, me laissant alors seule sur le toit. Je m’approchai alors doucement du bord, nullement pressée par le temps qui n’osait pas appliquer ses mains immatérielles sur moi. Lorsque mes pieds furent sur le bord du toit, je soulevai mon corps d’une pression de mes pieds sur le toit qui me portait et je m’envolai dans les airs. La pesanteur reprit ensuite rapidement ses droits sur moi mais mes ailes démoniaques luttèrent contre celle-ci, glissant gracieusement sur l’air pour m’offrir une chute dont l’atterrissage serait sans danger. Je me rapprochai de plus en plus du sol et finis par atterrir sur mes deux pieds, sans avoir besoin trop fléchir les genoux, à côté de Lunor qui s’était caché derrière un arbre. Il pensait sans doute que je n’allais pas le trouver … aussi facilement.

Je le regardai longuement, puis je me retournai pour découvrir ce qu’il fixait avec attention. Des passants, seuls et innocents. Victimes idéales, je dirais. Il devait sans doute choisir, comme s’il se trouvait dans un magasin. Il me faisait patienter, mon cœur, quant à lui, commençait à battre de plus en plus fort, tellement impatient, excité de voir ce « massacre ».

« Hum … Tu vas me faire attendre encore longtemps ? »

J’avais prononcé cette phrase d’une voix douce presque innocente. Quelque chose dont je n’avais pas l’habitude de faire. Je secouai légèrement ma tête avant de reposer mes yeux sur le démon.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Dim 8 Avr - 8:12



avatar
Invité
Invité








‘‘
Il sourit, ses ailes l'attiraient pourrait-on dire, mais il ne s'attarda pas plus sur elle, se levant, il se dirigea vers un couple se promenant, silencieux.
S'assurant que Kathleen lui suit, il attend que les deux amoureux viennent s'asseoir sur un banc avant de marcher clairement dans leur direction, après un dernier sourire à la démone.

Les deux amoureux ne prêtant d'abord pas attention à l'autre couple jusqu'à ce que Lunor ne soit plus qu'à un mètre d'eux. La femme tourne le regard vers ce nouvel arrivant... Premièrement, il attrape le visage de son homme, compressant sa tête comme dans un étau tandis que la femme pousse un cri, court, car la main de Lunor vient l'attraper à la gorge, coupant court aux plaintes.

Il reste ainsi presque trois secondes, la femme étouffant sous la poigne d'une main seule, cherchant à la retirer sans succès. Elle semble perdre connaissance, et aussitôt la lâche t-il, projetant le mâle sur le côté, puis se jetant sur lui, main sur son visage l'autre venant saisir sa gorge, et d'un coup bref, arracher ses cordes vocales dans une grosse gerbe de sang, puis, presque aussi rapidement venir planter sa main dans sa poitrine, arrachant son coeur, le compressant, l'écrabouillant.

Se retournant, il s'approche lentement vers la jeune femme, celle-ci ouvrant finalement les yeux. Il s'accroupit au dessus, un large sourire sur le visage, il cale une main sur ses lèvres, l'autre plonge dans son estomac, retirant celui-ci d'un coup sec, puis il vient y farfouiller avec les deux mains, comme si le corps de la jeune humaine n'était que du beurre fondu, arrachant les organes avec une étonnante facilité, une pointe de folie dans le regard tandis que les hurlements de la jeune femme se terminent en quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Lun 16 Avr - 18:58


Démon & Leader Full Bloom

avatar
Démon & Leader Full Bloom

Confrérie : LEADER FULL BLOOM
Personnage sur l'avatar : Prussia (Female) - APH

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Jason Brooks.




Spoiler:
 





‘‘
Je restai à côté de lui, immobile, en attendant qu’il repère ses futures victimes. Il me sourit avant de se diriger vers un couple de jeunes. Je me mis donc à le suivre lentement avant de m’arrêter brusquement, dix secondes plus tard, afin de le laisser enfin « s’amuser » avec le couple, tout en le contemplant de loin, ne souhaitant en aucun cas perturber son massacre sanguinaire.

Il s’occupa en premier de l’homme, compressant violemment sa tête sans hésitation avant d’arrêter le cri court de la jeune femme, surement traumatisée par ce début de bain de sang. Malheureuse enfant, se débattant pour sauver sa vie, elle ne connaissait pas la vraie nature de l’homme qui l’étranglait. Un homme dont la force ne pouvait être surpassée, impossible à arrêter. Il ne perdit que très peu de temps avec elle, assommée, et se rabattit vers son amoureux, saisissant la gorge de celui-ci… arrachant brutalement ses cordes vocales, puis son cœur. Rapidement, d’un geste violent, l’écrasant d’une façon ignoble et écœurante.

Je fixai longuement le corps déchiqueté, dépourvu de certains membres nécessaires à notre survie. Un être normal serait sans doute déjà en train de vomir en voyant cet immonde cadavre, le sang dégoulinant de partout. De mon côté, je restais toujours neutre, froide… comme si tout ceci était ordinaire.

Il s’attaqua de nouveau à la femme qui, après ce laps de temps, s’était enfin réveillée. Il souriait, callant une de ses mains sur ses lèvres, l’autre à l’intérieur de l’estomac avant de le retirer d’un coup sec, la douleur se faisant sans doute plus violente, plus désagréable. Son corps était devenu le « jouet » de Lunor. Il la fouillait comme s’il cherchait un objet dans un sac, arrachant agressivement tout ce qui se trouvait à l’intérieur, le jetant n’importe comment, le sang giclant comme une fontaine. La jeune femme ne dura que peu de temps, comme son homme, émettant des hurlements secs et grisants qui ne restèrent que bien longtemps.

Une monstruosité dont même Satan aurait peur. Un carnage sanglant presque inimaginable. Une image digne d’un film d’horreur. La nuit où un couple innocent, inconscient de cette froideur nocturne avait souhaité sortir se promener en amoureux sans pour autant s’attendre à vivre un cauchemar. Tuer sans remords, savourer le moindre geste apeuré de la victime, éprouver une sensation délicieuse au moindre contact du sang, voila ce que j’aimais.

Tout au long de la soirée, j’avais observé ce « spectacle » d’une façon inexpressive, comme blasée par ce qu’il faisait. Pourtant, intérieurement, j’appréciais. Mon cœur s’était emballé à plusieurs reprises aux cris contigus des humains, souffrant inévitablement.

Je m’approchai de lui, doucement, le reluquant de haut en bas. Il était tout en sang : ses vêtements, ses mains, tout son corps même. Je plongeai soudainement mes yeux dans les siens, tournant légèrement ma tête avant de m’accroupir en face de lui.

« Quel carnage ! Ça faisait longtemps que je n’en ai pas vu d’aussi beau tu sais ! »

Je ris, nullement dégoutée ou même effrayée par ce qu’il avait pu me montrer ce soir. J’en profitai aussi pour lui nettoyer légèrement le visage puis les mains, très amusée de le faire, comme une mère s’occupant de son enfant tombé dans une flaque de boue, un jour de pluie.

« Regarde-toi ! Tu es vraiment repoussant avec cette odeur ! »


Je ne le pensais pas sérieusement et il devait sans doute s’en rendre compte. Après tout, j’avais moi-même l’habitude de sentir ou même admirer ce liquide rougeâtre.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Mar 1 Mai - 18:38



avatar
Invité
Invité








‘‘
Le démon sourit. Cette petite voix à son oreille lui hurlait des mots, par centaines, injures, insultes, rappels et promesses.
Lunor la regardait, avec un appétit non voilé. à vrai dire, il n'avait pas respecter ses rites, et il n'avait pas pris soin de dévorer quoi que ce soit, aussi avait-il encore un petit creux...

D'un bras, il ramena la démone contre lui, serrée contre son torse, venant enfouir son nez dans son cou, y sentir son odeur, sa respiration irrégulière trahissant son agitation, son désir...

Elle avait beau se débattre, il ne sentait rien, juste ce corps frais contre le sien, elle avait beau être de son espèce, il avait l'expérience, l'habitude... Son corps été habitué à donner la mort... ne pouvait-il pas la déchirer en quelques instants ? Son corps n'était-il pas aussi fragile qu'un autre ?

-vas-y, maintenant, elle sait tout. Tu dois la tuer !

Cette voix dans sa tête le harcelait, maintenant, elle devenait plus douce...

-Une jeune gamine comme ça, combien de temps que t'en as pas bu ? Quelques litres de sangs et kilos de chaire, tu vis de ça...

Hésitant, serrant plus fort la démone contre lui, son appétit excité, il prit soin de regarder sa proie.... Il l'embrassa, ne la relachant pas.

-Bon, d'accord, violes la d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Mer 9 Mai - 20:32


Démon & Leader Full Bloom

avatar
Démon & Leader Full Bloom

Confrérie : LEADER FULL BLOOM
Personnage sur l'avatar : Prussia (Female) - APH

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Jason Brooks.




Spoiler:
 





‘‘


    Son regard avait changé, tout chez lui n’était plus comme avant. J’avais la sorte d’impression d’être sa proie. Ses yeux ne trompaient pas, son désir de me dévorer, de me croquer par petit bouts, lentement mais savourant divinement la chair putride que j’étais. Je commençais même à douter de son bon fond, mon cœur lui-même n’arrivait même plus à battre correctement. Ma respiration, quant à elle, devenait de plus en plus irrégulière, la peur montait, envahissait mon corps. Tout ceci ne me ressemblait pas, non pas du tout. Où était passée l’horrible Kathleen ? Pourquoi se cachait-elle dans des moments aussi délicats que celui-ci ? Réveille-toi, reprend du poil de la bête, tu ne dois pas avoir peur de cet homme. Après tout, ce n’est qu’un démon. La race à laquelle tu appartiens.

    Mon esprit s’était quelque peu perdu dans cet effroi indéterminable. Ce ne fut qu’à partir de ce contact que mon âme reprit un peu plus le dessus. D’une force herculéenne, il m’avait ramené d’un seul bras vers lui. Je sentis son corps brûlant, comme si ce froid glacial ne lui faisait rien du tout, comme si la température de son corps restait stable tout le temps, une température qui ne baissait jamais. Mon esprit s’embrumait de nouveau, oui encore.

    J’essayai encore et toujours de m’enfuir de son étreinte afin d’éviter qu’il sache qu’intérieurement je n’étais plus moi-même, que je n’arrivais pas à contenir ma crainte. Des efforts presque inutiles je dirais, il était bien trop puissant, plus costaud. Je devais me faire à l’idée, la fuite n’était pas la solution à mon problème. Malgré ça, je ressentais tout de même un réel plaisir d’être dans ses bras. Comme si je l’avais toujours souhaité, rêvé. Étrange n’est-ce-pas ?

    Un baiser, un autre. Le deuxième de la soirée après celui du toit. Malgré les apparences, je n’étais pas aussi idiote que j’en avais l’air. Tout ceci sentait inévitablement le viol. Je n’eus que ce stupide réflexe de lui mordre les lèvres afin qu’il les décolle des miennes. Une réaction digne d’une fille qui était irréfutablement coincée et qui n’avait sans doute aucune de chance de retourner chez elle saine et sauve.

    Pourtant, il n’allait pas gagner grand-chose en me violant. Il n’allait que goûter à une femme dépucelée par une soirée qui s’était mal terminée. Rien d’autre. Mais pourquoi s’en prenait-il à ma personne ? Qu’avais-je fait pour être considérée comme un objet ? Pourquoi lui avais-je accordé ma confiance ? Stupide, j’ai été stupide !

    Je n’arrivais pas non plus à atteindre mon couteau, mon corps était si collée au sien qu’il m’était impossible de bouger mes bras correctement. Inconsciemment, j’approchai subitement mes lèvres de son oreille avant de lui souffler d’un ton sec, presque agressif :

    « Lâche-moi … pourriture. »

    Effectivement c’était bel et bien une saleté. Il ne méritait pas mon respect. Mon état, quant à lui, était redevenu stable, enfin plus au moins. Griffure, morsure… je ne laissais plus rien au hasard. Il devait souffrir.

    « Je te hais. »

    Sur ces mots, je profitai d’être étroitement serrée dans ses bras, pour me dresser sur la pointe des pieds, afin de pouvoir approcher mes lèvres de son cou. La rage déchirant, noircissant mon cœur, la colère née du fait de m’être fait berner par ce manipulateur décuplant mes forces, ma bouche atteignit son cou. Je posai alors délicatement mes lèvres sur sa peau, puis resserrai doucement la mâchoire pour poser mes dents dessus… je forçai ensuite comme une damnée pour fermer la mâchoire sur sa chair. Mes dents s’enfoncèrent alors dedans dans le bruit horrible du déchirement d’une étoffe de soie, tandis que mes ongles, plutôt longs, plongeaient aussi profondément qu’impitoyablement dans sa chair… Cette fois c’était son sang qu’il coulait.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Mer 9 Mai - 20:52



avatar
Invité
Invité








‘‘
Le démon sentit une douleur dans le coup, d'autres ailleurs... mais il était lui même quelque peu ailleurs...
La serrant contre lui, il prit à peine compte de la morsure, penchant sa tête à son oreille, s'ouvrant d'autant plus le cou, faisant jaillir du sang, il lui soufflait à l'oreille, la gardant serrée contre lui.

Kath... Que fais tu ? N'es tu pas bien là ? dans mes bras ?

Il relâche légèrement son étreinte, sans tenter de l'arrêter dans son entreprise de le mordre.

Ou bien m'en veux tu de ne pas t'avoir laisser ta part de réjouissance dans ce massacre ?

Ses deux mains n'étaient plus placées de façon à l'empêcher de s'enfuir, mais à l'enlacer, une main dans son bas dos, une autre vers le haut.

Je saurai me faire pardonner cette erreur Kath... Il reste beaucoup de frêles humains à vider de leur sang... Mais arrête de me mordre.

Remontant enfin une main à son crâne pour la dégager de son cou, il vient poser son front contre le sien, un petit sourire aux lèvres.

Ne vas pas me dire que cette soirée n'a pas éveillé en toi un appétit tout différent de celui de se remplir le ventre du sang de simples mortels, mmh ?

Plongeant son regard de givre dans le sien, il maintient son sourire, cessant de la retenir, laissant le sang couler dans son cou.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Mar 15 Mai - 20:14


Démon & Leader Full Bloom

avatar
Démon & Leader Full Bloom

Confrérie : LEADER FULL BLOOM
Personnage sur l'avatar : Prussia (Female) - APH

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Jason Brooks.




Spoiler:
 





‘‘

  • Son corps, si proche du mien. Son odeur, sa respiration, son cou imprégné de sang. Je ressentais tout. Je ne me serais jamais imaginé qu’un jour, un membre du personnel puisse m’enlacer aussi facilement et d’une façon plus agréable qu’elle puisse l’être en temps normal. Je le cachais au fond de moi, cette sensation que je n’avais plus ressentie depuis fort longtemps, cette sensation de bonheur, de douceur. Je me mis à regretter subitement la violente morsure que je lui avais infligée. Pourtant, je restais toujours méfiante, à l’affut du moindre geste brusque de sa part. En effet, son ancienne réaction m’avait rendue quelque peu perplexe au point de revoir la confiance que je portais en lui. Son manque de parole soudaine, ses yeux désireux … cette façon étrange de m’embrasser, de me ligoter dans ses bras n’avaient rien de normal, de gentil. Maintenant, après cette horrible morsure, je le trouvais plus doux, plus calme. Il était comme revenu à son état d’origine. J’avais même eu l’impression de voir pendant un certain temps, deux personnes différentes, possédant malgré eux les mêmes atouts physiques.

    Plus rassurée que tout à l’heure, j’hésitais tout de même à retirer mes « crocs » de sa chair. Une certaine méfiance qui ne souhaitait pas s’envoler, qui restait enfouie en moi. Sans doute pour me protéger d’un éventuel coup bas de sa part.

    Il m’avait offert un beau « spectacle » et je ne regrettais pas du tout d’avoir passé le reste de la soirée avec lui. Je rêvais même de revoir cette nuit se répéter de nouveau, oui encore. La lune elle-même, avait pu admirer cette coulée de sang phénoménale du haut de son piédestal bleuté. Ils étaient tous spectateurs, étoiles et j’en passe. Quant à moi, je pourrais même dire que j’avais été l’invitée d’honneur. Le massacre avait commencé non loin de mes yeux, à quelques mètres de mon corps. J’avais même senti quelques gouttes de sang frôler mes joues durant ce rapide déchiquetage humain. Une vision d’horreur digne des plus horribles films d’épouvantes. La fiction devenait la réalité. Il m’était donc impossible de lui en vouloir, nous avions deux rôles différents après tout, il était l’acteur principal et moi, juste une simple observatrice très admirative devant une telle réussite et beauté visuelle. Je n’avais donc aucune raison de le gêner dans son travail, interférer juste pour mon petit plaisir personnel.

    Il voulait que je le lâche, que j’arrête de le mordre. Pourtant, je n’en avais ni l’attention ni même l’envie. Même s’il ne disait rien, je savais qu’il souffrait légèrement de cette morsure. C’est pour cela qu’il ne prit même pas la peine d’attendre plus longtemps. Il attrapa subitement mon crâne, d’une seule main avant de coller mon front contre le sien avec un sublime sourire aux lèvres. Ses yeux, ses magnifiques yeux bleuâtres, que je n’avais jamais vraiment pu admirer d’aussi prêt. Ils m’envoutaient terriblement ! Je n’arrivais même plus à m’y défaire, à dévier mes yeux. Que m’arrivait-il ?

    « Un appétit hors du commun …
    Quelque chose qu’on ne partage pas avec n’importe qui.»


    J’enroulais mes bras autour de son cou, délicatement. Mes lèvres quant à elles frôlaient les siennes, voulant inévitablement l’embrasser, le croquer. Je ne savais pas pourquoi cette envie soudaine de le dévorer à pleine dent m’était venue à l’esprit. Je ressentis aussi, quelque chose qui fît battre mon cœur à une vitesse impressionnante, presque douloureuse pour quelqu’un qui savait la plupart du temps rester d’un état totalement neutre. La tentation dépassait la conscience elle-même, je n’y pouvais rien. J’y avais même longuement réfléchit à ce sujet, je me disais que les démons pouvait résister au désir, à l’envie qu’elle soit légère ou extrême. Il suffisait seulement d’être plus tenace, se forcer à penser à autre chose, que la réputation qu’on possédait en ce moment même n’était que foutaise. Pourtant, en me voyant dans cet état je ne pouvais plus croire que l’image que les autres races se faisaient de nous était un énorme mensonge …

    Je soufflais, collant par la suite mes lèvres sur les siennes pour l’embrasser fougueusement, longuement avant de reprendre la parole d’une voix plutôt mielleuse :

    « J’espère que tu m’en veux pas pour la morsure de tout à l’heure … »

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Jeu 24 Mai - 17:15



avatar
Invité
Invité








‘‘
Le démon s'empressa d'unir de nouveau ses lèvres aux siennes, pressé, affamé, serrant son corps contre le sien, la sentant, ses mains venant caresser son dos.

Mais... Je ne suis pas n'importe qui, après tout...

Brûlant, le démon restait lucide, mais ne cachait en rien son désir flambant pour Kathleen, ses mains se faisant baladeuses, désireuses de toucher sa peau à elle.

Je ne t'en veux pas... Mais j'ai... terriblement faim...

Un autre baiser vint interrompre ses propos, il glissait ses mains sous ses vêtements, chaudes et habiles.

Et je te sens... toi aussi... Tu as faim, autant que moi... Et il n'y a pas de raisons pour qu'on s’affame mutuellement

Le démon venait souffler ces mots à son oreille, passant un petit coup de langue. La petite voix dans sa tête se taisait, elle le laissait faire, son désir de sang s'estompant au profit d'autres bien différents.

Offres toi à moi... Kathleen...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Dim 10 Juin - 16:06


Démon & Leader Full Bloom

avatar
Démon & Leader Full Bloom

Confrérie : LEADER FULL BLOOM
Personnage sur l'avatar : Prussia (Female) - APH

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Jason Brooks.




Spoiler:
 





‘‘
Pourquoi me retient-il ainsi ? Pourquoi les battements de mon cœur s’amplifient au moindre son de sa voix, au moindre contact avec son corps ? Pourquoi cette envie irrésistible de le dévorer m’est venue à l’esprit ? Je ne sais plus où j’en suis, il me perturbe. Je le désire au point de vouloir, sans rechigner, m’offrir corps et âme, encore et pour toujours. Mon regard ne cachait rien, désireux, je le voulais. Pourtant, quelque chose me disait de me méfier de lui, de son envie pour mon être. C’était un homme, moi une femme. Depuis ma tendre enfance, je considérais le sexe masculin comme de stupide et de profiteur. Pourquoi serait-il l’exception qui dérive la règle ? Je veux comprendre …
  • « Hmm … Lunor … Je … »

D’agressive à docile je n’arrivais plus à me comprendre. Serait-il la cause de tout ceci ? Après tout, depuis notre première rencontre, je ressentais une sensation étrange, à chaque de ses regards, à sa voix masculine et imposante et aux moindres sourires qu’il m’offrait. Un effet que moi-même je ne pouvais expliquer.

Un zeste de conscience restait encore en moi, m’empêchant ainsi de me lancer tête baissée. Elle me disait de refuser, tout le reste quant à lui, voulait se faire plaisir. Tout ceci me rendait complètement dingue, je ne savais plus où donner de la tête. Pourtant, malgré moi, je voulais que cet homme m’appartienne, je le sentais, au plus profond de mon âme …

Le désir, le péché de tout être humain. L’envie inconsommable, indéterminable qui nous rendait, pour la plupart accro. Il passait toujours en premier, tel est coutume chez nous, les démons. Je ne devais plus réfléchir, le laisser s’emparer, fusionner avec mon corps, le laisser le savourer petit bout par petit bout. Qu’importe si cela dure qu’une soirée, qu’il m’oublie, qu’il ignore ma misérable existence par la suite. Je le nierai comme je l’avais fait pour la majorité de mes conquêtes mais alors … malgré ces pensées, pourquoi ce petit pincement au cœur si soudain, cette douleur qui m’envahissait, qui me bouffait de l’intérieur restait encore enfouie en moi ? Je n’avais pas ma place à ses côtés. Trop jeune, trop vulgaire pour un type de son genre. Je n’avais nulle raison de l’intéresser. Je ne devais pas me faire d’illusion. Il se servait de moi.

Mon physique y jouait encore. Un métabolisme parfait, courbes et formes presque irréelles, une déhanché digne d’une femme provocatrice Une attirance presque immédiate, je donnais envie. Mais mon caractère rebutait plus d’un, ils me fuyaient, crachaient dans mon dos. Lunor lui, avait l’air de le supporter. C’était surement la raison qui me poussait à l’apprécier, même plus.
  • « Je suis tout à toi … »

M’offrir à lui aussi facilement, comme une vulgaire péripatéticienne. Séduisante mais pas séduite, voila ce que j’étais logiquement. Tomber dans ses bras d’une telle vitesse, sans réfléchir aux futures conséquences de cette relation d’une nuit, je ne me faisais pas d’illusion, il ne s’intéressait qu’a mon physique. Comme la plupart des hommes que j’ai pu côtoyer. Etais-je stupide ? Je n’avais que 16 ans après tout. Un âge, que je n’arrivais pas à assumer parfois. Physiquement plus mature que la normale, je pouvais me permettre de mentir sur ce point-là. On ne m’avait jamais appris à être honnête. Je ne voyais pas la raison qui me pousserait à être comme ma sœur. Gentille et serviable. L’adorable elle-même.

Ses mains toujours enfouies à l’intérieur de mes vêtements, je vins faire de même. Il en profitait, je devais donc aussi réagir. Plus grand que moi, je pouvais admirer son corps sans problème, le toucher à ma guise. Peu respectueuse, une de mes mains ne pu s’empêcher de s’introduire à l’intérieur de son bas se faufilant lentement ne voulant pas le brusquer aussi vite. L’autre quant à elle venait caresser son visage, blanc comme neige, délicatement, tel que l’aurait fait une femme devant son amant, d’une gentillesse presque impensable. Qu’étais-je en train de faire ? Je ne me contrôlais plus …

Après un dernier long baiser, je venais lui murmurer à l’oreille, d’une douceur surprenante :
  • « Ne me laisse pas partir ce soir … »

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Jeu 12 Juil - 4:20



avatar
Invité
Invité








‘‘
« Je suis tout à toi … »

Il n'en fallait pas plus au démon pour le pousser à l'action, caressant ce corps enviable par bien des aspects, le couvrant de brulants baisers qui ne demandaient qu'à se prolonger, ses lèvres se scellant aux siennes à de nombreuses reprises avec un désir irraisonné. La déposant à terre, passant par dessus elle, la dénudant un peu plus entre chaque baiser, chaque caresse, mettant de côté la pudeur et la gêne éventuel des corps proches.

-Je ne te laisserai pas partir.

Il lui ouvre son haut, venant glisser une langue chaude et humide sur sa peau pâle, plongeant ses yeux de glace brûlante dans les siens, communiquant à son corps la chaleur qui le hante et le fait souffrir d'un désir brulant.

Je ne te laisserai plus partir.

Il remonte, vient l'embrasser, son corps collé au sien.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]
Jeu 1 Nov - 22:14


Démon & Leader Full Bloom

avatar
Démon & Leader Full Bloom

Confrérie : LEADER FULL BLOOM
Personnage sur l'avatar : Prussia (Female) - APH

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): Jason Brooks.







‘‘
“BLOOD ON THE DANCE FLOOR”
Ruelle bétonnée, froide, désagréable au contact. Lumière peu présente, calme presque insoutenable. Malgré notre race commune, je ne voyais pas la raison ou les raisons qui le pousseraient à s’intéresser à une délinquante de mon genre. Des baisers, des caresses qui me paraissaient si sincère, des doutes qui m’incitaient à penser que je n’étais que l’objet de ses désirs. Enveloppée sous cette douce chaleur presque libératrice, mes délicates lèvres ne pussent s’empêcher d’esquisser un gracieux sourire. Durant un court instant, on aurait pu penser que j’étais comblée d’être à ses cotés. -Ce genre d’expression ne devrait même pas apparaitre sur mon visage- Stupidité ! Mensonge ! Insulte ! Cette chaleur qui s’installait petit à petit ; au fur et à mesure du temps, ne soulageait que ce corps qui était enrobé d’une couche de glace. Ce froid ne souhaitait pas s’en aller ; m’accorder de temps à autre un moment de répit. Non, rien du tout. Comme les chasseurs, il ne souhaitait pas lâcher prise. Il ne désirait pas changer de proie.

C’était à partir de ce moment-là que je pris enfin conscience du poids de mes mots. Submergée par mes sentiments, j’avais crié haut et fort ce que je voulais éviter à tout prix. M’offrir à lui. Certes, ce petit cœur qui battait à un rythme plus rapide que le sien ne pouvait que signifier que de la peur ou encore de l’amour. Mais aucun d’eux ne pouvait me correspondre. La peur me fuit, me redoute. L’amour de son côté, n’avait jamais connu la moindre existence en mon âme. Un sentiment éphémère absurde.

J’étais bel et bien prise au piège, plus de retour en arrière possible. Me couvrant de brulants baisers, il en profitait pour me dénuder, toujours un peu plus. Je jouais le jeu et je fis de même. Il avait l’air très détendu, plus à l’aise. Dans un meilleur état que le mien en tout cas. Comment faisait-il pour rester aussi serein ? Malgré qu’on soit tous les deux dans un endroit peu fréquentable, il était toujours possible que deux ou trois passants nous remarque. Mais connaissant cet homme -qui n’était d’autre que mon cher et tendre directeur-, il ne se gênera pas pour ce débarrasser d’eux. Aucune once de pitié. Nul doute, ce démon était impitoyable.

Demain sera un nouveau jour et tout comme lui, je devais profiter de cette soirée. Me vider l’esprit, du moins pour quelques heures. Mes lèvres se collant aux siennes d’innombrables de fois ; des baisers passionnés ; langoureux ; fougueux qui ne cessaient de se prolonger. Des douces caresses parcourant le haut de son corps ; ses joues ; sa longue chevelure, des caresses tout aussi sensuelles les unes que les autres. Un désir qui s’intensifie, s’accroît au moindre de nos faits et gestes.
  • « Un démon reste un démon, je ne sais pas si je dois totalement te faire confiance.
    Je ne voudrais pas subir le même sort que ces humains … »

Je lui souris de nouveau, un sourire tout à fait adorable en apparence mais qui semblait tout de même posséder un grain de sournoiserie.
  • « … Mais pour l’instant, profitons. »

Je me léchai lentement les lèvres, l’imbibant ainsi d’une légère et discrète couche de salive ; tout en laissant mes yeux rubis plonger dans ses magnifiques yeux azurés. Mes mains baladeuses tant qu’à elles, continuèrent ses caresses au niveau de son bas. Sans pour autant exprimer la moindre gène.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]



Contenu sponsorisé









‘‘
Revenir en haut Aller en bas

Blood on the Dancefloor [PV : Lunor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Corbeille :: Archive > RP-