Partagez|

It's close to midnight (pv June)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : It's close to midnight (pv June)
Mer 15 Juin - 23:38


Vampire

avatar
Vampire

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Saitô Hajime - Hakuôki

Feuille de personnage
Age: 17
Niveau d'étude: Lycée
Petit(e) Ami(e): Karmilla ♥







‘‘
Le jeune homme brun ne s’était jamais rendu au lac qui était l’un des éléments de l’environnement de la Shaded Academy. N’osant toujours pas se mesurer au jour, préférant errer dans les environs pendant l’obscurité scintillante de la nuit une fois de plus, afin de se sentir à l’aise, accompagné, détendu… chez lui… il s’était dit de marcher dans la nuit serait encore une idée lumineuse… Sa démarche flottante le guidant là où son inconscient lui disait d’aller, il marcha sereinement dans ce paysage semblant issu d’un autre monde… jusqu’à ce qu’il découvre cet endroit. Un endroit qu’il crut n’apercevoir que dans ses rêves. Une illusion… il ne savait quand, mais il avait dû s’endormir… Ses doigts qui pincèrent légèrement sa joue gauche lui prouvèrent pourtant le contraire… Un rêve… devenu réalité. Il se tenait ostensiblement devant ses yeux bleus et perçants.

Un lac. Brillant dans le clair de lune, décoré de cette unique sphère lumineuse, argentée, qu’était la lune, ainsi que de ces petits points scintillants qui se montraient davantage timides que cet astre à la fierté presque palpable. Ce lac qui s’étendait sur un périmètre que Kazuo qualifierait de démesuré, reflet parfait de la nuit que Kazuo affectionnait tant… Un vaste point d’eau féérique qui imposait sa majesté à l’environnement qui n’osait pas altérer sa splendeur… rien ne déformait sa surface parfait, même pas une vague, pas même le moindre petit brin d’herbe qui se serait permis d’entamer une escapade sur la surface miroitante de cette eau rendue magnifique par la nuit. Suprême. Ce lac, lui-même composé d’eau, transpirait la suprématie, arborant sa décoration offerte par le ciel étoilé qui s’étendait au-dessus de lui comme du monde… comme au-dessus de Kazuo, petit être insignifiant à côté de la magnificence des lieux.

Son regard bleu ciel fixant ce cercle d’eau de la même manière que s’il avait été irrésistiblement attiré par un hypothétique magnétisme, Kazuo s’avança. Sa démarche légère lui permettait de ne pas émettre un bruit dans sa marche. S’approchant peu à peu du lac, seigneur des lieux, il ne pensait à rien, ne se posait aucune question… Il ne s’inquiéta même pas de savoir s’il s’éloignait trop de l’Académie ou pas… le lac monopolisait jalousement son attention, l’attirant dans ses filets aqueux, le subjuguant par sa beauté suprême et désarmante, sa beauté décuplée par l’obscurité inaltérable de ce moment de la journée nommé soirée. Plus il avançait, plus le lac s’avérait imposant, magnifique, féérique… puissant. Il n’existait plus que lui. Lui seul. Au milieu du monde.

Lorsqu’il fut au bord du lac, Kazuo le regarda fixement de ses yeux céleste, les mains enfoncées dans les poches de son pantalon, conservant le silence, n’osant même pas faire de commentaire, positif ou négatif, au sujet de la majesté du spectacle qui s’offrait à lui… rien qu’à lui. Immobile et droit comme un I devant cette surface scintillante, ce deuxième ciel visible et si près, mais pourtant intouchable et si lointain à la fois, il devint complètement immobile, autorisant seulement ses poumons à s’alimenter de ce repas tant apprécié qu’était l’air frais de la nuit pour eux…


Dernière édition par Kazuo Kiriyama le Ven 17 Juin - 1:54, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: It's close to midnight (pv June)
Jeu 16 Juin - 13:05



avatar
Invité
Invité








‘‘
J’attrapai mon oreiller et le serrai le plus fort possible contre mon visage afin qu’il puisse étouffer mon hurlement. J’en avais plus qu’assez de ces gens qui me prenaient pour une imbécile finie! Oui, surtout lui, qui avait disparu du jour au lendemain alors qu’elle commençait enfin à reprendre confiance en un homme! C’était dur, et douloureux de faire confiance, et voilà ce que ça donnait! Mais pas question que je ne montre quoi que ce soit à qui que ce soit. J’étais là seule à savoir qu’il m’avait blessé, et je resterai la seule à le savoir. Les hommes ne valaient rien, et j’espérais que Jason avait une bonne raison, parce que lorsqu’il referai surface, je ne le raterai pas, c’était certain.

Je restai un moment perdue dans mes pensées, inerte sur mon lit. Bon, s’en était assez. Il fallait que je sortes pour m’aérer et me changer les esprits. Déjà en pyjama, j’attrapai un jean slim et un sweat Abercombie&Fitch à la couleur sanguinaire (faut cliquer sur le petit icône bordeaux dessous « shown in burgundy » pour voir celui que je veux). Me précipitant dans la salle de bain, je commençai déjà à me dévêtir et à enfiler mes sous-vêtements, envoyant ma chemise de nuit valser sur mon lit. Une fois habillée, je me brossai rapidement les cheveux et me mit une pointe de mascara sur les cils, rien de plus.

Une fois hors de ma chambre, je ne su pas vraiment vers où me diriger, alors je sorti de l’enceinte de l’établissement et me mit à marcher, tête haute, toujours droit devant. Peut être que j’allais me perdre, mais qu’importe ? De toute façon j’avais mon portable et j’étais un ange. Bizarrement, je me mis à éviter toutes les ruelles sombres ou raccourcis, sûrement les souvenirs passés…

Ce n’est qu’après avoir marché un bon quart d’heure que j’arrivai en pleine nature, dans un endroit qui était totalement inconnu à mes bribes de souvenirs. J’essayais d’assembler ces-derniers, les rassemblants comme un puzzle en pensant que c’était mon sens de l’orientation qui me faisait défaut, mais rien ne fit l’affaire: je n’avais jamais vu l’endroit. Cependant, il fallait avouer que c’était magnifique comme endroit. Me déplaçant avec légèreté et discrétion, je détaillais l’endroit. Le ciel étoilé se reflétait dans les fonds à la fois suaves et glacés du lac qui s’étendait devant moi. Paysage féérique.

Alors que je m’extasiais devant toute la beauté de l’endroit, une tâche plus sombre à laquelle je n’avais pas fais attention quelques minutes plus tôt se fit remarquer. Défiant l’obscurité, je plissai le regard, comme si cela m’aiderai à y voir plus clair. J’avançai lentement, féline dans cette nature sauvage, et comprit que cette masse sombre était bel et bien une personne. Un jeune homme, à en croire la silhouette. Pourtant, l’aura qui se détachait de lui avait quelque chose de familier. Elle ressemblait étrangement à celle de Jason et Jade, tous deux vampires, ce qui laissait sous entendre que ce mystérieux inconnu en était un aussi. Pourtant, celui-ci dégageait quelque chose d’intrigant.

Je savais que je ne devais pas tenter le diable, mais de toute façon, mes capacités physiques limitaient ma rapidité à la course, et cet individu m’intriguait alors… Autant l’aborder, non ? Légère comme l’air, je m’avançai jusqu’à être près de lui, dans son dos, et dit d’une voix sereine et douce:

« Beau spectacle, n’est-ce pas ? »


Je parlais bien évidemment du paysage splendide qui s’offrait à nous. Un sourire amical et mystérieux se dessina sur mes lèvres, attendant qu’il daigne réagir. Je m’avançai un peu plus, pensant qu’il ne tarderai pas à se retourner pour me faire face.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: It's close to midnight (pv June)
Jeu 16 Juin - 16:10


Vampire

avatar
Vampire

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Saitô Hajime - Hakuôki

Feuille de personnage
Age: 17
Niveau d'étude: Lycée
Petit(e) Ami(e): Karmilla ♥







‘‘
Immobile et droit comme un I, le jeune homme regardait fixement ce spectacle apparemment sorti tout droit d’un monde de fantasy. Il était tranquille et ne pensait à rien… se contentant de regarder fixement ce décor. Ses yeux caressant la surface de l’eau qui reflétait cette nappe sombre et coruscante, il respirait paisiblement, les mains enfoncées dans les poches de son pantalon noir. Il n’entendit d’ailleurs même pas les bruits de pas que ses tympans auraient dû percevoir… Ses sens étant absorbés par le lac, ils ne firent pas leur travail. L’appel de l’olympien point d’eau était le plus fort, le plus magnétique, le plus attirant… irrésistible.

Ce fut finalement une voix qui le ramena à la réalité. Une voix sereine, douce. Une voix angélique. Une voix qui le ramena à la réalité aussi efficacement que l’aurait fait une main invisible l’empoignant par l’épaule. En plus de cette voix, toute proche, l’aura d’un ange se dégageait de cette mystérieuse inconnue qui se tenait près de lui. Kazuo se retourna pour voir à quoi ressemblait cet être angélique… L’expression mélancolique de son visage ne changea pas, toutefois l’émotion qu’il éprouva fut puissante. Son visage d’ange déjà joli, la lueur de la lune l’éclairait soigneusement de ses délicats rayons argentés qui mettait davantage en valeur les traits harmonieux de son visage et l’aura angélique qu’elle dégageait.

S’arrachant à la contemplation de cette charmante jeune personne, le jeune vampire japonais reporta son attention sur le lac maquillé du ciel étoilé qu’il reflétait, puis se retourna une nouvelle fois vers sa nouvelle interlocutrice. Il ne ferma pas les yeux comme il avait l’habitude de le faire à diverses occasions ou quand il avait un message à faire passer qu’il jugeait assez déchiffrable pour ne pas utiliser sa voix brisée, ou encore quand il était saisi d’un sentiment assez puissant pour unir ses deux paupières… Non… Il plongea son regard dans celui de l’ange qui était venue lui tenir compagnie. Il ne savait ce qu’elle faisait là, pourquoi était-elle ici, comment était-elle arrivée jusqu’à cet endroit débordant de magnificence… mais elle était là. Et elle lui avait parlé. Il ouvrit la bouche et répondit doucement :

-En effet… J’ai tout d’abord cru que je me trouvais en plein songe… Mais visiblement, ce paysage est bien tout ce qu’il y a de plus réel…

Ces quelques mots ayant parcouru ses cordes vocales pour s’échapper par ses lèvres fines et délicates, il regarda longuement cet ange dans les yeux avant de reculer de quelques pas, s’éloignant du bord du lac et se positionnant à côté de cette jeune fille venue après lui regarder ce somptueux spectacle qu’offrait ce miroir naturel du firmament orné de sa décoration nocturne aussi parfait qu’harmonieuse, se privant pourtant de la moindre prétention, le moindre ego.

Une idée lui traversa ensuite l’esprit. Soudainement, sans avertissement. Il tourna la tête des deux côtés jusqu’à 135° chacun. Il s’en était douté… L’exemplaire original de l’astre argenté qui faisait briller le ciel avec le soutien de ces bijoux célestes éparpillés de part et d’autre de l’étendue de jais éclaircissait bien le paysage qui encerclait le lac, du moins pour un œil aussi exercé que celui de Kazuo, mais il ne savait plus vraiment d’où il était venu… C’était bien ce qu’il pensait. Il avait marché sans savoir où aller, puis une fois arrivé au lac, il s’était laissé happer par son charme délicieusement harmonieux… pour finalement ne plus savoir où situer son point de départ.

D’un geste affligeant de nonchalance, il haussa les épaules… Tant pis… S’il avait perdu l’endroit d’où il était arrivé, ça allongerait sa promenade nocturne et il pourrait profiter davantage de l’air à la pureté démentielle qui s’offrait à lui. Tout entier. Il se tourna ensuite une nouvelle fois vers cet ange que le lac avait apparemment également attiré de son subjuguant magnétisme.

-J’aimerais connaître votre nom, si cela ne vous importune pas… déclara-t-il doucement. Pour ma part, mon nom est Kazuo Kiriyama. Enchanté de faire votre connaissance, mademoiselle…
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: It's close to midnight (pv June)
Ven 17 Juin - 15:52



avatar
Invité
Invité








‘‘
Lorsqu’il se retourna et que je vis son visage halé par la leur lueur lunaire, je ne pu m’empêcher de remarque cette étrange expression mélancolique. Voilà qu’à présent, il m’intriguait encore plus. Toutefois, ne montrant rien de cet intérêt soudain que je lui portais, je fis comme si de rien était, continuant de le toiser de mon regard serein.

Décidément, les vampires étaient de belles créatures. L’inconnu était de taille moyenne, les cheveux marrons, plutôt clair à en croire les reflets argentés, cachant son regard qui semblaient plutôt clair lui aussi. C’était plutôt difficile de détailler les couleurs étant donné l’obscurité. Cependant, je voyais bien qu’il avait des traits fins et élégants. Silhouette gracieuse et élancée. Tous les vampires que j’avais déjà croisés auparavant avait ce petit truc en plus qui les rendaient irrésistibles: peut être l’appel du danger.

Sans un mot, il se retourna, sûrement pour contempler le lac, et mes yeux suivirent son mouvement de tête. Puis il me regarda à nouveau, plongeant son regard dans le miens. A cet instant là, je ne sut dire vraiment ce que je ressentais, mais c’était quelque chose de puissant. Il se décida à me répondre d’une voix douce et aussi profonde que son regard:

« En effet… J’ai tout d’abord cru que je me trouvais en plein songe… Mais visiblement, ce paysage est bien tout ce qu’il y a de plus réel… »
Nous restâmes un moment à nous contempler l’un l’autre, yeux dans les yeux. D’ailleurs, cette confrontation visuelle me gêna quelque peu, mais je n’en montrai rien. Pourquoi ? Sûrement parce que les yeux sont le reflet de l’âme que l’on possède. C’était comme si son regard avait le pouvoir de me dénuder entièrement, et j’étais assez pudique sur mon moi profond. Il se rapprocha de moi, semblant réfléchir à je ne sais quoi, avant de soudainement tourner la tête à droite, puis à gauche.

Dans son attitude, je compris qu’il cherchait quelque chose. Alors je me mis à contempler le paysage obscur légèrement éclairé par l’astre argenté. Je ne vit rien de perturbant: le lac, les arbres, le pré, l’endroit par lequel j’étais arrivée… Tiens, il fallait bien que je le repère d’ailleurs pour éviter de le perdre de vue plus tard… Le haussement d’épaule de l’inconnu me fit presque sursauter, mais eut au moins le mérite de me sortir de mes pensées. Se retournant vers moi, il reprit la parole afin de me demander mon nom.

A la fin de ses quelques mots, un doux sourire étira mes lèvres engourdies. Kazuo… Joli prénom. D’origine asiatique sûrement. Est-ce que lui l’était aussi ? Faisait-il partie de la Shaded-Academy ? Quel âge avait-il ? Etait-il vraiment un vampire ?… Des tas de questions se bousculaient dans mon esprit. Sûrement l’air nocturne qui m’inspirait niveau questionnement. Ou qui m’inspirait tout court. Il fallait avouer que ce n’était pas tous les jours que l’on voyait un paysage comme celui-ci, bien que je me promis d’y revenir plus souvent.

J’enlevai mes chaussures que j’enfouis dans mon sac, fourrant mes pieds dans l’herbe humide. J’adorais cette sensation. C’était… Jouissif. Non, peut être pas, mais presque! Le végétal mouillé par l’humidité de la nuit me fit frissonner de par sa fraîcheur enivrante. J’avançai doucement vers le lac, avant de répondre à mon interlocuteur.

« June Carslon. Je suis aussi enchantée que vous à l’idée de cette rencontre nocturne. »
Arrivée à la hauteur du point d’eau miroitant les reflets astraux, je m’accroupis et observa le liquide de plus près. Je ne pu m’empêcher de faire pénétrer quelques doigts dans cette substance qui se révéla glaciale. Sûrement la différence de température entre celle-ci et mon corps. Je m’assis alors dans la pelouse, invitant Kazuo à me rejoindre.

Le silence aurait pu paraitre insupportable pour quelqu’un de trop bavard. Pour ce qui était de ma personne, je le trouvait simplement apaisant. Ma chevelure dorée fut soulevée par une légère brise, tandis que mes yeux se fermèrent pour plus l’apprécier. Je restai un moment ainsi, puis me tournai vers Kazuo afin de le regarder dans les yeux.

« Vous venez souvent ici ? »



HRP: Omagad, désolée, j'aurai voulu faire plus long mais je dois bientot partir TwT Donc soit t'attends que je puisse rajouter un peu, soit ça te suffit pour répondre. Désolée mon Jumeau-D'amour
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: It's close to midnight (pv June)
Ven 17 Juin - 20:05


Vampire

avatar
Vampire

Confrérie : Distraught
Personnage sur l'avatar : Saitô Hajime - Hakuôki

Feuille de personnage
Age: 17
Niveau d'étude: Lycée
Petit(e) Ami(e): Karmilla ♥







‘‘
[HRP : Ne t'en fais pas, ça me va, Jumelle adorée ^_^]

La question que le vampire asiatique avait posée à cette ange ne fut pas comblée tout de suite par la réponse qui lui était associée. L’auteure de cette réponse en attente prit le temps d’ôter ses chaussures pour loger ses pieds entre les brins d’herbe que Kazuo devinait agréablement frais et humides par la nuit et le lac rendu céleste par l’image envoûtante qu’il reflétait. Il la regarda calmement avancer en direction du lac, profiter de cette sensation jubilatoire qui semblait l’envahir aussi doucement que gracieusement. Finalement, elle prononça enfin sa réponse. Une réponse dont les deux premiers restèrent gravés dans l’esprit de Kazuo. Deux mots associés à ce visage angélique aux traits délicats. Deux mots qui constituaient à la base de son identité. Un prénom et un nom de famille… June Carlson. C’était un assez joli nom. Et ce nom formé par ledit couple de mots fut accompagné d’une phrase répondant à la formule de politesse que le jeune vampire japonais avait articulée en se présentant sans le moindre soupçon d’hésitation. Kazuo ferma cette fois les yeux pour lui offrir le signal à sa manière comme quoi il avait bien reçu et retenu cette réponse.

Une fois au bord du deuxième ciel étoilé, elle s’accroupit près de celui-ci. Il la vit vaguement plonger légèrement ses doigts fins dans l’eau glacée de cette étendue aqueuse, créant une légère onde. Légère et discrète, certes, mais pas assez pour que Kazuo ne l’aperçoive pas. Cette onde se propageant sur toute l’immensité de cette surface scintillante, les étoiles qui s’y trouvaient ainsi que la lune ondulaient, entamant une danse joyeuse et agréable à regarder tant leur cohésion était palpable… ou presque. La jeune fille qui était venu lui tenir compagnie lui fit alors signe de la rejoindre, s’installer à ses côtés au bord du lac. Acceptant cette offre, il s’approcha. Calmement, silencieusement. La légèreté de ses pieds le conduisirent en un nombre de secondes qui se comptaient sur les doigts d’une seule main jusqu’à ses côtés. Il s’accroupit à son tour en premier lieu, puis finit par poser un de ses genoux sur l’herbe, comme il l’avait deviné, agréablement fraîche et humide. Il installa également son coude sur son genou pour conserver un peu d’équilibre et de confort dans cette position avec laquelle son accoutumance venait à peine de naître.

Dans ce silence confortable et paisible, rassurant, il regarda fixement le lac dont la surface continuait encore d’onduler quelque peu, faisant encore danser les minuscules perles qui brillaient dans sa surface liquide. Sa bouche fermée ne laissant pas échapper le moindre mot, faisant ainsi perdurer le silence nocturne qui s’était imposé entre les deux personnes, il se décida enfin à lever le regard… pendant que le vent se levait légèrement, doucement, leur caressant tendrement la peau et accentuant la fraîcheur de la nuit que Kazuo appréciait tant. Sans pour autant fermer les yeux, il tourna ceux-ci vers June dont l’esprit avait apparemment était traversé par la même idée au même moment. Ses lèvres remuèrent alors pour former une question à laquelle Kazuo ne prit pas le temps de réfléchir avant de répondre… Seulement celui de s’éclaircir la gorge et inspirer une bouffée d’air pour connaître une nouvelle fois cette sensation délectable qui jaillissait en lui à chaque fois qu’il faisait ça.

-Non… répondit-il alors. C’est la première fois que je me rends jusqu’ici. L’environnement de l’académie Shaded est vaste et je n’ai pas encore fini de découvrir ses moindres recoins, tous aussi féériques les uns que les autres…

Après avoir composé cette réponse simple et sous-entendant que marcher dans les rues, la campagne, les alentours de l’académie, errer dans la nature, respirer cet air pur et vivre sous cette couche sombre et inaltérable était son activité plus que favorite, vitale, il la regarda à nouveau dans les yeux. Détaillant ses pupilles, la couleur de ses iris, tentant de sonder ce regard qui devait bien cacher quelque chose lui aussi, il ne détacha pas ses deux seules fenêtres du corps humain de celles de l’ange qui se tenait accroupie à ses côtés pendant qu’il ouvrait la bouche pour composer une question en retour de celle que lui avait posée cet être angélique :

-Et vous ? Êtes-vous déjà venue jusqu’ici ? Avez-vous déjà eu l’occasion d’assister à un tel spectacle par le passé ?

D’un geste distrait, sa main alla caresser les brins d’herbe qui les entouraient June et lui pendant et après qu’il eut parlé. Ses doigts goûtèrent ainsi directement sur leur épiderme cette sensation de fraîcheur humide qui emmitouflait cette végétation douce et délicieuse au toucher.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: It's close to midnight (pv June)



Contenu sponsorisé









‘‘
Revenir en haut Aller en bas

It's close to midnight (pv June)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» June Dorothée McCarty (: [OVER]
» Mÿ <3 __ Atelier [ - CLOSE - ]
» Attaque Close combat
» Close to the Edge ou le nouveau Floral Fascination
» Bug de close combat
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Corbeille :: Archive > RP-