Partagez|

Ame Chiritsu [not finished yet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Ame Chiritsu [not finished yet]
Dim 29 Mai - 23:56


Ange

avatar
Ange

Confrérie : Full Bloom
Personnage sur l'avatar : Megurine Luka - VOCALOID

Feuille de personnage
Age: 18 ans en apparence, un peu moins de 200 en réalité.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): ...







‘‘
NOM & PRENOM

Jusqu'où êtes vous prêt à aller pour votre Confrérie ?
« Je suis prête à l'aider et à la soutenir de toutes les manières possibles, enfin, je ne pense pas pouvoir tuer, d'ailleurs je ne pense pas qu'on doive aller jusque là... »
» » BEHIND THE COMPUTER & THE LITTLE DOLL

■ Prénom/Surnom -

■ Âge/Tranche d'âge - Bientôt 16 ans nwn
■ Comment as-tu trouvé le forum ? Beveuh ♥
■ Ce que tu penses du forum - Très joli, et j'aime le contexte, sinon je serais pas là.
■ Dans les kinder, tu préfères la surprise ou le chocolat ? Le chocolat, parce que c'est bon.
■ Tu t'entends bien avec Bob l'Éponge ? Bof, j'aime pas trop les éponges...
■ Code - HAN Vever' ♥


■ Genre - Female
■ Âge - 18-20 ans en apparence, environ 200 en réalité.
■ Date & Lieu de Naissance - Date inconnue, mais sûrement née en Angleterre
■ Race - Anges
■ Orientation Sexuelle - Hétérosexuelle
■ Poste demandé / Niveau d'étude - Etudiante... °°'
■ Confrérie choisie - Full Bloom
» » DESCRIPTIONS PHYSIQUE & MORALE



«Les anges ont les cheveux roses ? Je ne savais pas.»
Yukari Hayasaka - Paradise Kiss


Ce qu'on regarde en premier chez une personne diffère pour chacun d'entre nous. Mais comme je ne peux pas me placer dans les yeux de chaque personne susceptible de croiser Ame, je vais me contenter de la décrire de façon classique, point par point. Pour commencer, on ne peut pas la qualifier de grande, puisqu'elle ne mesure qu'un mètre soixante-deux, on ne peut pas non plus la qualifier de grosse, puisqu'elle ne pèse que cinquante kilos... Alors de quoi on peut la qualifier ?
On peut la qualifier de mystérieuse. Mystérieuse dans sa façon d'être discrète et remarquable à la fois. En effet, si au premier regard on ne la discerne pas clairement dans une foule, au second on s'arrêtera sur sa démarche légère qui donne l'impression que ses pieds peuvent décoller du sol à tout moment. Mais cette impression s'arrête bien vite, car malgré ses efforts, on remarque que cette façon aérienne qu'elle a de se déplacer est entachée par une boiterie à la jambe droite. D'où lui vient cette triste blessure ? Impossible de le deviner.
Alors en principe, on ne se pose pas plus de questions, et on dirige son regard sur une autre partie de son anatomie, la prochaine qui attire l'oeil. J'ai nommé sa poitrine chevelure. En effet, ce n'est pas tous les jours que l'ont peut observer des cheveux aussi roses, et aussi longs. Ils lui arrivent en dessous des fesses pour être précis, et ondulent légèrement. Si leur ondulation est tout à fait naturelle, elle tait les origines de sa couleur semblable à celle des plus belles fleurs de cerisier. On remarquera qu'Ame prend bien soin de les coiffer, mais les attache rarement, si ce n'est jamais.
Ce qu'on peut aussi noter, c'est qu'on la verra toujours vêtue de noir, chose qui contraste énormément avec la blancheur de sa peau. Bien que sa garde-robe soit composée de pantalons, de robes et de hauts en tout genre, la couleur, elle, ne varie jamais. C'est une mauvaise habitude dont elle n'arrive plus à se séparer, et cela accentue un peu cette aura de mystère qui plane autour d'elle.
On peut également la qualifier de jolie. Ce n'est pas très objectif comme remarque, mais il faut dire qu'elle ne possède aucun trait grossier. Son visage est tout aussi harmonieux que sa silhouette. Elle possède un menton pas trop prononcé mais quand même présent, de douces lèvres découvrant deux rangées de dents blanches à l'occasion d'un sourire, ainsi qu'un nez pas trop gros, bien proportionné par rapport au reste. Mais ce qui fait toute la beauté de son visage, ce sont ses deux grands yeux, d'un magnifique bleu ciel comparable à celui des mers du sud, totalement naturel. Et oui, malgré son nom japonais, Ame n'est pas japonaise. Mais ça, c'est une autre histoire. Une histoire qui concerne le fait qu'elle possède deux grandes ailes blanches...


«Le vrai caractère perce presque toujours dans les grandes circonstances.»

«Parler de moi, voilà une chose bien difficile. Ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps, il faut dire. La plupart des gens aiment parler d'eux, pas moi. J'ai l'impression que si j'ouvre la bouche, je vais dire quelque chose d'inintéressant, ou pire, je dévoilerais mes failles. Et s'il y a bien une chose que j'ai apprise dans ce monde, depuis que j'y suis née, c'est que tout ce que l'on dit peut être retenu contre nous, alors je n'accorde pas facilement ma confiance, je me tais, et j'écoute parler, esquivant les questions personnelles avec brio. Oh bien sûr, j'ai eu des amis, mais jamais je n'ai pu totalement me confier à eux. Ils ne comprendraient pas. Ils ne comprendraient pas que je sais que je les verrai tous mourir avant moi, un à un. Ils ne comprendraient pas l'étrange attachement que je ressens pour les membres de leur espèce. Ils ne comprendraient pas que je suis différente, parce que je suis déjà morte, et que je suis devenue une ange. Mais là n'est pas le sujet. Me décrire ? Pour commencer je suis réservée, un peu mystérieuse, et reste distante malgré moi.

Cependant, une fois que l'on me connait, on se rend vite compte que je suis quelqu'un de gentil et peu rancunier, c'est sûrement parce que je suis une ange que je ne peux m'empêcher d'aider les humains dans le besoin, sans rien attendre en retour, c'est plus fort que moi. Vraiment, ces créatures me fascinent, elles sont à la fois toutes similaires et tellement différentes... Devrais-je détester les démons et les vampires ? Je l'ignore, je n'en ai jamais croisé pour l'instant, et je n'ai pas spécialement envie d'en rencontrer, à vrai dire.

En général, je dirais que je suis quelqu'un de calme, qui ne s'énerve pas facilement, mais ce n'est pas pour autant que je me laisse marcher sur les pieds. Je suis peut-être discrète, mais pas effacée non plus, si j'existe toujours, ce n'est pas pour que quelqu'un me dicte ma conduite ou ma façon de penser. Depuis le temps, j'ai appris à ne plus être timide ou hypocrite dans le seul but d'apaiser les colères. Alors je ne cherche pas les conflits, mais si on me cherche, je répondrai. Aussi, je suis têtue, lorsque que je veux quelque chose, je me donne tous les moyens pour l'avoir, tant que ça ne blesse personne bien entendu. Même si je n'ai pas l'air comme ça, il y a un petit côté de ma personnalité qui est très téméraire, seulement, avec le temps, il a de moins en moins l'occasion de s'exprimer. Je ne suis pas une adepte de la violence physique, de toute façon je n'ai pas les moyens de remporter un combat, mais je n'ai pas peur de me prendre un mauvais coup, puisque je ne risque pas de mourir. En revanche, il y a deux choses qui m'effraient : les espaces restreints. Je n'aime pas du tout les endroits serrés, fermés, ça me panique complètement, me fait suffoquer...

... Là, vous pensez sûrement que je ne suis pas quelqu'un de très joyeux, de monotone, mais détrompez-vous, si on m'accorde un minimum d'attention je sais sourire, peut-être pas un immense sourire digne des plus grandes pubs pour dentifrice, mais un sourire quand même. Je suis quelqu'un d'optimiste, et je pense sincèrement que sans ça, je n'aurais pas supporté cette nouvelle vie, et je me serais jetée dans une rivière depuis bien longtemps, en attendant une seconde mort. Certains apprécient le fait d'être immortel, pas moi, je trouve ça tellement triste, ce temps qui s'étire à l'infini, on vit, on vit, mais pourquoi faire ? Qu'est-ce qui nous attend au final ?

J'ai utilisé à bon escient mes nombreuses années de "vie". Je me suis instruite et ai lu beaucoup de livres, travailler ne me dérange pas, j'ai de bons résultats scolaires du coup, mais je n'ai pas vraiment de mérite il faut dire, étant donné que j'étudie depuis des dizaines d'années... J'aime donc étudier. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est laisser mon esprit divaguer, rêvasser. Je pense beaucoup, beaucoup trop même, si bien que parfois, je n'entends plus lorsqu'on me parle. J'aime beaucoup dormir, et surtout rêver, c'est pour moi un moyen d'échapper à mon quotidien monotone, cependant je n'aime pas spécialement manger.

Vous avez remarqué ? Je n'ai pas parlé de la deuxième chose qui me fait peur. Il faut dire que je n'en suis pas très fière, et que je n'ai jamais raconté ça à personne. La solitude m'effraie plus que tout. A force, le fait d'être seule me pèse de plus en plus, je n'ai plus envie de continuer à vivre ainsi. Au fond de moi, je ressens comme un vide, un gouffre qui se creuse au fil des jours, que seuls des amis peuvent combler. Ce que je veux, c'est rencontrer de nouvelles personnes, j'ai envie de rire, de m'amuser, chose que je n'ai pas faite depuis très longtemps. J'en ai suffisamment dit, maintenant...»





» » HISTOIRE & COMPAGNIE



Parler du passé, de ce que tu as vécu, voilà quelque chose de compliqué pour, toi, Ame, car tu ne saurais pas par où commencer. Ta naissance ? Oubliée. Ton enfance ? Oubliée elle aussi. Ton adolescence ? Ah, ça, tout ce dont tu te souviens, c'est que tu étais quelqu'un de joyeux, ambitieux, et bon vivant. Ta famille n'était pas très riche, mais pas non plus pauvre, ce qui te frustrait énormément, toi qui étais capricieuse et qui voulait à tout prix voyager. Alors, ton rêve était d'épouser un riche noble, pour ensuite partir au loin. Car tu voulais vivre, tu voulais voir la vie en grand.

Et pour se faire, tu cherchais à briller par tous les moyens, aussi bien grâce à ton physique avantageux que par ton fort caractère, tu étais jolie et tu le savais, tu en étais presque odieuse. Toujours d'humeur festive, tu allais et venais de réceptions en réceptions, de fêtes en fêtes, dans les seuls buts de t'amuser et de te faire remarquer. Mais ça ne marchait jamais comme prévu, peu de gens te regardaient, ne perdant néanmoins pas espoir et tu retournais chaque soir à une fête différente. C'est d'ailleurs grâce à ces fêtes que tu peux situer l'époque et le lieu où tu as vécu, l'Angleterre, au 18e siècle, car tu te souviens bien que tu gaspillais tes maigres économies dans des tenues extravagantes et dans des robes affriolantes, au grand désespoir de tes parents. Tu te rappelles aussi de ce culte que vouait toute la population à une certaine reine, tu te souviens encore de cette météo changeante, tantôt ensoleillée, tantôt pluvieuse (surtout pluvieuse en fait) et enfin, tu as toujours su parler un anglais correct. Alors on peut se demander si tu t'appelais vraiment Ame ? Tu l'as oublié, ça aussi, mais tu te souviens que ton vrai prénom ressemblait à celui que tu t'es choisi bien des années plus tard, Amy, peut-être... Bref. Les études ? Très peu pour toi, tu ne voyais rien d'intéressant derrière les livres, ils étaient juste bons à soutenir une table, et oui, tu n'étais pas très ouverte d'esprit, à l'époque. A quoi bon se casser la tête, quand on ne fait que ce que l'on veut ? Tes parents t'avaient toujours tout laissé faire, il n'y avait qu'une seule que tu devais respecter si tu voulais continuer à prendre du bon temps : rentrer à minuit. Tu aurais sans doute continué à vivre ainsi, s'il ne t'était rien arrivé ce soir-là.

Oui, ce soir-là fut différent. Tout avait commencé comme d'habitude, pourtant. Toi, en parfaite Cendrillon, tu avais fini d'aider ses parents, le soleil commençait à se coucher, alors tu avais débuté ta transformation. La lune éclairait la ville de sa lumière pâle lorsque tu t'étais dirigée vers un manoir non loin de chez toi où avait lieu un banquet, habillée de ta plus belle robe, métamorphosée en princesse. Tu t'étais mêlée à la foule avec une facilité déconcertante, qui te déconcertait toi-même d'ailleurs, parce que tu ne voulais pas passer inaperçue, non, tu voulais que les gens te regardent. Heureusement, tu avais fini par attirer le regard d'un prince charmant. Un prince un peu trop prétentieux, un peu trop simple d'esprit mais riche, alors tu te disais que cela compensait, pauvre intéressée. Il ne te laissait plus quitter la piste de danse, tu as valsé toute la soirée, et tu aurais encore continué jusqu'au lever du jour, si tu n'avais pas entendu le premier coup de minuit sonner. Ni une ni deux, la Cendrillon s'est enfuie en courant de peur que la magie ne se rompe et que ses parents le consignent à jamais. Inconsciemment, elle se dirigeait même vers le carrosse, ou serait-ce le carrosse qui se dirigeait vers elle ? C'est ici que j'arrête cette métaphore ridicule, car toi, Ame, ça ne te fait pas rire. En réalité, courant à en perdre haleine, tu avais traversé la route sans faire attention, et de ce fait tu avais barré le chemin d'une charrette qui avançait à vive allure. Le choc était inévitable. Tu n'as rien senti, tu n'as même pas eu le temps de réaliser ce qu'il s'était passé que le cheval qui tirait ce véhicule te piétina, te fracturant une jambe et surtout, te fracassant le crâne. Tu es morte sur le coup, ma pauvre Ame. Alertés par les cris d'effroi du charretier, tout les festifs se précipitèrent dehors, autour de toi, ne regardant que toi, rien que toi, enfin, tu l'avais, ton heure de gloire.

Le lendemain, tu avais troqué ta tenue extravagante pour une fine et simple robe noire, à la demande de tes parents, qui te faisaient enterrer à l'extérieur de la ville. Ils étaient d'ailleurs peu nombreux à te rendre un dernier hommage, car au final, pour qui avais-tu réellement compté, toi qui t'entourait d'hypocrites intéressés ? Tu ne pouvais pas leur jeter la première pierre, puisque tu t'étais comportée comme eux, à ne penser qu'à ton petit plaisir. En fin de journée, on referma le couvercle en bois de ton cercueil et on te mit sous terre avant de s'en aller, te laissant reposer en paix pour l'éternité.

Ceci devrait être la fin de l'histoire. La brève apparition sur terre d'une jeune fille pas méchante, mais un peu trop ambitieuse. Une vie, une mort parmi tant d'autres. Mais il semblerait que mourir n'était pas pour toi, en fin de compte. Par un acte mystérieux et magique, ton cœur s'est remis à battre. Oui, tu es revenue à la vie. Après avoir rouvert les yeux, et tenté de bouger tes membres engourdis, tu as été prise d'une vive douleur au dos, comme si tu étais allongée sur quelque chose. Ou plutôt, c'était ce quelque chose qui te faisait mal, pas ton dos, de plus tu étais plus à l'étroit que jamais dans ce cercueil, et lorsque tu as tendu tes mains pour toucher ce qui prenait autant de place, c'était doux, comme des plumes... Des ailes. Impossible. Tu as ensuite porté ta main à ta tête, mais là où était censé se trouver un trou ensanglanté, ton crâne était lisse, comme si tu n'avais jamais rien eu. Incroyable. En revanche, tu avais toujours mal à la jambe, mais ça t'importait peu. Comment était-ce possible ? Et comment se faisait-il que tu ne manques pas d'oxygène, alors que tu étais dans une minuscule espace, six pieds sous terre ? Quoi qu'il en soit, il te fallait sortir d'ici. Tu t'es mise à frapper le couvercle en hurlant à l'aide, aussi fort que tu le pouvais, pendant des heures, des jours, mais tout ce que tu as obtenu, ce sont des ecchymoses aux mains. Personne ne pouvait t'entendre, tu étais seule, livrée à toi même dans une boîte où régnaient froid et obscurité. Combien de temps es-tu restée coincée ? Peut-être des années. Tu n'arrivais pas à te rendre compte du temps qui passait, mais à chaque seconde l'angoisse de ne plus jamais voir la lumière jour était présente. Tu as beaucoup pleuré, et beaucoup pensé aussi. Tu as réalisé, Ame, que si tu étais à nouveau en vie, tu n'étais en revanche plus humaine. Si tu avais des ailes, est-ce que ça faisait de toi un ange ? Dans ce cas, pourquoi le ciel t'avait accordé cette nouvelle existence, alors que ton comportement avait toujours été plus qu'égoïste ? Longuement, tu t'es remise en question, chose que tu n'avais jamais songé à faire auparavant, tu semblais plus ouverte d'esprit et plus songeuse du mal que tu pouvais faire aux gens, comme si la mutation n'avait pas uniquement eu lieu au niveau physique, mais aussi un peu au niveau moral. Tu as décidé par toi-même que tu devais changer, et que si jamais tu sortais un jour de ta tombe, tu ferais quelque chose de bien.

Le temps et ta persévérance ont fini par avoir raison du bois de ton cercueil. Sous un énième coup de pied, il a craqué, s'est fissuré, alors tu t'es mise à t'agiter dans tous les sens pour agrandir la faille, comme folle, creusant sans relâche au-dessus de toi. Et enfin, tu as réussi. Tu étais étalée par terre, sale, crachant de la terre, tes yeux te piquant car tu n'avais pas eu de contact avec les rayons du soleil depuis un bon moment, mais enfin, tu avais réussi, tu étais libre. Enfin habituée à cette nouvelle clarté, tu as remarqué qu'autour de toi, tout avait changé. Tu t'es dit que tu étais restée vraiment longtemps dans ce cercueil... Ce qui était vrai. Il n'y avait même plus de cimetière. Autour de toi, des arbres, mais surtout, une route. Peinant pour te relever, tu as alors réalisé que tes cheveux, autrefois sombres, étaient... Devenus roses. Ca ne t'a pas surpris plus que ça, étant devenue une ange, plus rien ne pouvait t'étonner et tant que tu n'étais plus prisonnière de ce cercueil, tout t'allait. Cette expérience t'a réellement traumatisée, ma pauvre Ame. Te relevant avec peine, tu as manqué de hurler en posant ton pied droit par terre. Ta jambe cassée te faisait vraiment mal. Mais bon, tu vivrais avec, il était bien trop tard pour la réparer de toute façon. C'est donc en boitant et après avoir fait disparaître tes ailes -chose que tu maîtrisais parfaitement, puisque c'était ta troisième occupation dans ton cercueil, après penser et en frapper les parois- que tu t'es éloignée de ce qui avait été ta demeure pendant des décennies, longeant la route. Ta ville avait bien changé. Ta maison n'existait même plus. Tu savais que désormais, tu ne pourrais que compter sur toi-même.

Que s'est-il passé ensuite ? Tu es partie, tu t'es mise à voyager partout dans le monde, comme tu l'avais toujours rêvé. En t'observant bien, on remarque que tu as changé, oui, tu es plus gentille, plus posée, et surtout, tu ne portes que du noir désormais. Tu as traversé les âges, découvert beaucoup de cultures, a appris plusieurs langues. Pour tuer le temps, tu t'es mise à étudier, si bien qu'au final, tu as pris goût aux études, aux lectures. Tu t'es fait quelques amis en court de route, mais tu devais toujours les quitter après une dizaine d'années passées avec eux, pour qu'ils ne se rendent pas compte que toi tu ne prenais jamais aucune ride. Tu as commencé à avoir peur de t'attacher, parce que tu supportais de moins en moins de voir tous les gens mourir un par un autour de toi. C'est triste, mais c'est comme ça, ils étaient mortels, toi non. Et puis un jour, alors que tu étais aux Etats-Unis, tu as entendu des rumeurs sur un pensionnat qui accueillerait des élèves "étranges". Ça t'a intriguée, alors tu as décidé d'aller vérifier par toi-même s'ils étaient si étranges que ça, s'ils étaient comme toi. Pour être admise, il fallait un dossier en béton, mais c'était facile pour toi, scolarisée depuis... Très longtemps. Tu as choisi un nom japonais, car c'était joli, et ça te disait vaguement quelque chose, aussi. Donc au final, te voilà partie te poser dans un endroit rempli de jeunes, sans hésitation ni regrets, car après tout, tu ne risquais pas de perdre ton temps.




© Shaded Academy


Dernière édition par Ame Chiritsu le Sam 18 Juin - 20:01, édité 6 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Ame Chiritsu [not finished yet]
Jeu 9 Juin - 21:04


Humain & Leader Distraught

avatar
Humain & Leader Distraught

Confrérie : LEADER DISTRAUGHT
Personnage sur l'avatar : Hatsune Miku - Vocaloid

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e):




When They Cry
You’ve got to take your mind off him
But not with aspirins
You won’t..

Spoiler:
 





‘‘
Couucouuuuuuu ♥ - Non, je ne dirais pas Bienvenue. Déjà bien assez dit pout toi 8D *PAN*

Bonne chance pour la suite de la fiche /o/.

Tu sais où me trouver quand tu l'as fini 8D ♥ (Et il faut absolument que je recolore cette petite parcelle de robe ça me stress maintenant ê__è).

Petit mot de la fin : VIVE LES COURGETTES ! {<= Mais pendez la o_o'}
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Ame Chiritsu [not finished yet]
Sam 18 Juin - 20:04


Ange

avatar
Ange

Confrérie : Full Bloom
Personnage sur l'avatar : Megurine Luka - VOCALOID

Feuille de personnage
Age: 18 ans en apparence, un peu moins de 200 en réalité.
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): ...







‘‘
Merciiiii ♥ (et merci pour le petit bout de robe 8D)

Je crois que j'ai un peu dépassé le délai pour sa présentation (juste 3 semaines *PAN*) mais bon, c'est fait ! *w*

Reviens vite de ta fête ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Ame Chiritsu [not finished yet]
Dim 19 Juin - 7:45


Humain & Leader Distraught

avatar
Humain & Leader Distraught

Confrérie : LEADER DISTRAUGHT
Personnage sur l'avatar : Hatsune Miku - Vocaloid

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e):




When They Cry
You’ve got to take your mind off him
But not with aspirins
You won’t..

Spoiler:
 





‘‘
Waaaoh o__o'. Ta fiche est super ♥ Vraiment !

Je te valide tout de suite (après que tu ai du attendre xD).

PS - Poulpe Souple : J'ai adoré ton code de présentation 8D.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Ame Chiritsu [not finished yet]



Contenu sponsorisé









‘‘
Revenir en haut Aller en bas

Ame Chiritsu [not finished yet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» Milana Natalia Nina Mednikova [M.N.N.M~FINISHED]
» Nate Yassine Taylor || Finished
» Un joli pissenlit, pissenlit, lit, lit... [FINISHED OH YEAH BABE]
» SLADE JADE KITAGAWA. (100%). finished.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentations :: Dossiers :: Présentation Validées [Étudiants] :: Présentations Validées [Full Bloom]-