Partagez|

Alexander Blake Eliezer ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Alexander Blake Eliezer ||
Jeu 1 Aoû - 13:10


Hybride : Panthère

avatar
Hybride : Panthère

Confrérie : Guilty
Personnage sur l'avatar : Kiss shot Acerola orion Heart under blade

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e): ****







‘‘


__________________________________
♔ ELIEZER Alexander Blake
FREE

Feat - Yogi, Karneval



|| ANGE || 23 ANS || GUILTY || UNIVERSITÉ || HÉTÉRO ||


▬ LOST DECADES.

19 octobre 1990  -  15h30.

Bienvenue chez les Eliezer, mon petit Alexander.

Un garçon, mignon, au visage innocent. Premier enfant de la famille Eliezer. Ainé de deux futures jeunes filles tout a fait adorable. On lui projetait déjà un avenir merveilleux et magique. Un futur qu’on enviait tous. Une illusion, un rêve, qui perturbait l’esprit humain au point de ne plus se soucier du malheur, de la tristesse. Mais quant était-il de la réalité ? Etait-elle aussi belle et parfaite ?

23 novembre  2008 – 14h00.

Malicia… Malicia ? Répond-moi.

Qui suis-je pour juger la jalousie de ma tendre cousine, de mon amante, de celle que j’ai aimée comme ma propre femme. Stupide, je l’avais trop protégé, adoré, chouchouter. Son amour pour mon être était bien plus fort que n’importe quel amour. Nous le savions tous les deux, cette relation ne devait en aucun cas durer, continuer ainsi. Du respect, j’en avais. Pour mon oncle, tante, parents je savais que tout ceci allait mal se finir. J’avais brisé son cœur en la repoussant, en la fuyant pour mon seul et unique bien. Egoïste je l’étais. Malgré tout,  je n’avais jamais réussis à lui dire que tout était fini. Pourquoi ? Je n’arrivais pas à blesser une femme, -du moins Malicia-  la voir perdre toute raison de vivre. Oui, aux yeux de ma cousine, j’étais celui avec qui sa vie devait se finir. Personne d’autre, aucun autre homme. Un amour que je ne méritais absolument pas.

Je t’aime toujours Malicia. Je n’ai jamais voulu te faire de la peine.

Mentir à sa moitié, à sa propre cousine, celle qui lui accordait une totale confiance. Qui lui avait avoué son plus grand secret avec crainte. Je savais qu’un jour où l’autre la vérité éclaterait au grand jour et que ce sourire, ce radieux visage qui illuminait ma journée allait sombrer, monter dans une colère noire. Mes tentatives de partir dans un pays lointain fut un échec. Peu de moyen, parents non rassurés, rien ne me permettait de partir. A quoi bon ce voiler la face, j’étais devenu prisonnier.

15 aout 2011 -4h00 du matin.

Je pensais mourir dans d’autre circonstance. De vieillesse ou renversé. Ou encore mieux, assassiné. Non, il a fallut que je meurs dans un accident de la route, avec l’un de mes amis. Nous nous étions rendus à une fête d’anniversaire de l’une de nos collègues, pour ses 21 ans. Être sobre aurait pour nous sauver, dormir dans une voiture comme deux majeurs responsables aussi. Mais mon inconscience en avait décidé autrement. Ces paroles incompréhensibles, ces cris que je n’avais jamais voulu écouter auraient pu sauver la vie d’un ami et me sortir de ma connerie. Il était clair, que je ne méritais plus de vivre.


15 Novembre 2011 -9h00 du matin.

Ca faisait trois mois que j’étais prétendu mort aux yeux de mes proches, ma famille. Cette lettre que je tenais fermement dans mes mains depuis plusieurs mois, semaines s’apprêtait à être envoyé pour une personne qui m’était toujours cher à mes yeux. Eléonore Malicia Eliezer. Je prenais de très gros risque en lui envoyant, mais je voyais déjà son sourire, ses larmes de joies couler sur ses douces joues pâles et fragiles, de cette espoir qu’elle avait souhaité depuis des jours de me revoir vivant et en bonne santé. Son pardon, j’en rêvais.

Chère cousine,

Comme tu peux le constater, je ne suis pas parti pour de bon. Il faudra encore que ce monde me supporte ! J'ai survécu à cet accident, mais tu sais... Je ne suis plus le même maintenant. Je voudrais reprendre ma vie du début, tout recommencer de zéro ! Je suis désolé, mais j'aimerais aussi rester loin de la famille, ne m'en veux pas. Je sais que tu comprendras.

Ton cousin, Alex' Blake.

Elle savait que de ces quelques mots nous nous devions plus nous côtoyer. Sa recherche sera sans doute veine, désespérée. Mais tant qu’elle me savait encore de ce monde, son sourire restera toujours le même. –du moins ce que je pense- Je me sentais comme soulagé, moins inquiété. On m’avait offert une deuxième chance, une vie éternelle,  un corps pur. J’étais bloqué entre la vie et la mort, un ange. Voila ce que j’étais devenu. Je voulais repartir de zéro, revivre ma vie, en profiter, loin de toute personne connaissable.

1 Décembre 2011 -13h00.

Un choix que j’avais enfin pris, un départ bien réfléchit. Des regrets, aucun. Des souvenirs, des photos, la plupart oublié ou brûlé. Qu’importe, aux yeux de tous je n’existais plus. La Shaded academy m’avait ouvert ses portes, mes économies envolées, je ne pouvais  plus rebrousser chemin. Un destin meilleur s’offrait à moi, plus rien ne m’empêchait d’avancer.

© Shaded Academy
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Blake Eliezer ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» F.T. d'Alexander Blake
» "Je ne me sens jamais moins seul que dans la solitude." [Lilia Sabishisa / Alexander Blake]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Présentation Mike Blake
» Signature de contrat - Alexander Frolov
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentations :: Personnages Prédéfinis :: Prédéfinis des Membres-