Partagez|

Entretien Sportif (Evangeline Von Sternberg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Entretien Sportif (Evangeline Von Sternberg)
Jeu 25 Avr - 15:50


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
C’était la nouveauté de la semaine, un simple gymnase. Après quelques mois de réflexions, l'organisation de Shaded avait finalement fait construction un immense gymnase ou les élèves et les citadins pouvait venir pratiquer tout type de sport. Le prêtre n'avait pas vraiment besoin de cette installation, mais le plaisir d'avoir un toit ou faire son jogging était incomparable. C'est donc tout naturellement qu'Anderson se retrouvait ici pour s'entretenir. Il était en effet essentiel à son travail qu'il ait une forme olympique! Les démons et les vampires étaient tous globalement et très fort et seul un corps sain pouvait permettre à Anderson de vaincre ses adversaires. La salle était pourvue d’un attirail impressionnant de machine diverse et d’emplacement pour les sports…et le favori d’Anderson restait le maniement des armes. La maitrise de son épée était aussi essentiel à sa mission que son physique ou son mental, une passe mal faites pouvait lui couté un bras sou plus simplement la vie. Anderson était donc armé de son épée, le tenant simplement de la main droite. Il ne souhaitait pas spécialement s’entrainer avec quelqu’un alors il le faisait sur un vulgaire mannequin de bois. Le prêtre avait retiré son manteau et son chapeau, laissé dans le vestiaire, pour se revêtir uniquement d’une chemise et d’un pantalon. Alors qu’il s’entrainait tranquillement sur le stand, le prêtre remarqua un petit attroupement non loin de là. Curieux, il se déplaça tout en faisant attention à ne pas se faire remarquer. Dominant largement la troupe d’Etudiant, Anderson resta en retrait pour voir le spectacle. Une jeune fille, étrangement familière, était en train de mettre une correction à un autre étudiant. Les épées s’entrechoquaient dans une valse mortelle et au bout d’un moment, alors que le jeune homme semblait prendre le dessus, la jeune fille esquiva et celui-là, prit par le poids de son arme, s’écroula au sol. La troupe se dispersa, le combat était finit, mais Anderson resta planté sur place. Lorsque tout le monde fut partit, il ne put retenir sa pensée.

"Impressionnante...

La demoiselle se retourna alors, pour voir l’inconnue qui c’était permis de faire un commentaire. Elle était plutôt jolie, de longs cheveux blonds descendaient de sa tête pour finir leur course juste au niveau de son bassin et ses deux grands yeux bleus étaient hypnotiques. Le prêtre se refrogna tout de même, elle était un peu jeune pour Anderson…qui de doute façon devait rester fidèle. Le silence commençait à s’installer, alors Anderson se permit d’ouvrir le bal en se présentant, comme à son habitude, a la maniéré d’un chevalier d’antan. Il saisit la main libre de la jeune femme et lui déposa un baisé a la surface de celle-ci, puis il se releva et prit la parole.

"Oh...excusez mon impolitesse mademoiselle, je me nomme Anderson Volkmar, pour vous servir!"

Le prêtre recula alors, ne voulant pas rester trop près de la demoiselle…cela pourrait la gênée. Elle semblait d’ailleurs étonnée par la prestation du prêtre…était-il vraiment le seul chevalier servant en Amérique ?

"Je vois que vous êtes très doués…je ne m’attendais pas à voir un maître ici !...Et vous êtes?"
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Entretien Sportif (Evangeline Von Sternberg)
Ven 26 Avr - 22:05


Valkyrie & Leader Utopia

avatar
Valkyrie & Leader Utopia

Confrérie : LEADER UTOPIA
Personnage sur l'avatar : -Anarchy Panty-

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau d'étude: Université
Petit(e) Ami(e):







‘‘



    La journée avait été pitoyable... Depuis cette fichue histoire avec Jason et Kathleen, ma soit disant jumelle adorée ! Au fond je ne lui en voulais pas mais je restais sur les nerfs au moindre son de sa voix ou à la musique de son prénom. Elle m'avait détruite ! Je décidai donc d'aller au gymnase, entre deux dossiers. Me défouler, voilà ce qu'il me fallait ! Car ce n'était pas toute cette paperasse qui allait me détendre, même si j'y ajouté mes boissons personnelle. La tête me faisait mal et mes muscles étaient raides comme des bambous. Je pris alors mon sac de sport sur l'épaule ainsi que mon épée favorite sur le dos et sorti du bureau en claquant la porte avant de la fermer à double tours.

    Heureusement qu'ils l'avaient construit, ce gymnase, car qui dit gymnase dit plus besoins de s'entraîner dans sa chambre et dit aussi plus de soucis avec le directeur, comme ce qu'il s'était passé il y a de ça un an. J'entrai dans le bâtiment pour prendre la direction des vestiaires. Il y avait peu de filles, à cette heure, ce qui me permit d'être tranquille le temps de me changer. Short et petit débardeur, voila la tenue idéal ! J'emportai mon sac, celui ci contenant quelques armes précieuses, et mon épée avec moi. Je traversai le gymnase, me voulant discrète, ,jusqu'à l'endroit réservé au maniement d'armes.

    Je sentais les regards ce poser sur moi, ce qui me rendit d'autant plus nerveuse et fit rougir mes joues. Baissant la tête pour cacher mon visage et mes yeux couleur de ciel, je déposa mon attirail sur un banc pour allé m'échauffer un minimum. Comment avaient-ils put ? Il est vrai que Jason et moi n'avions pas du tout les même type de journées, mais je mettais fait sienne et lui mien. Comment en étions nous arrivés là ? Oui, en me rencontrant, au fur et à mesure, il changeait, devenait plus doux. Mais moi je l'aimais pour ce qu'il était, pour ses qualités et ses défauts ! Au final, peut être avait-il bien fait de me quitter. Ne serais-ce que pour sa propre survie. Mais ma Jumelle ! Cette être démoniaque et pourtant bien plus que ma moitié.


    « Saleté ! »



    Je fus sortie de mes pensés quand un élève m'aborda. Il était plus grand que moi d'une tête et semblait être un nouvel habitué de cette salle. Rien ne me laisser croire à un être supérieur aux humains. Il me demanda ce qu'une ravissante jeune fille faisait ici et ma réponse se sembla pas lui plaire, car il se mit en rogne contre moi. C'était un Full Bloom, ce qui me rendit encore plus énervé, d'autant plus qu'il m'insulta en prétendant que je n'avais pas ma place ici. Mais savait-il seulement qui j'étais, ne serais-ce que la sœur de sa leader ? Sortant ma lame de son fourreau, je me mis en garde. Les élèves ne tardèrent pas à former un cercle autour de nous en entendant le fer se frapper.

    Il n'étais qu'un gamin ne sachant contenir son égaux sur-dimensionné. Un gamin de plus dans la liste de mes victoires. Je lui retourna un coup de pied dans son doux visage qui eu le don de le pousser à m'attaquer sans réfléchir. Je feins alors la défaite imminente pour le motiver encore à ma frapper, ce qu'il fit avec son épée. Malheureusement pour lui, mon coup de poker avait marché ! J’esquivai le coup en une roulade sur le côté et son épée s’abattit sur le sol, l'emmenant avec elle. Je le tourna sur le dos avant de lui mettre ma lame sous le menton en esquissant un sourire angélique et moqueur.


    « N'aurais-tu pas remarqué que tu t'attaquais à ta leader ? Étrange ressemblance, n'est-ce pas ? »



    Je ne lui laissa pas le temps de répondre ou de réagir que je le mis en garde sur ses faits et gestes. Je me recula, le laissant partir en le fusillant du regard. Il semblait déboussolé, comme perdu. Je n'aimais ce genre de type, trop sûr de lui, pourvu d'un égaux plus que généreux. J'avais beau être un ange, quand je suis de mauvaise humeur, mieux vaut ne pas m'énerver. Je releva mes cheveux avant d'entendre un « Impressionnante... ». Je me retournai et fis face à un grand homme aux cheveux blonds et aux yeux bleus, beaucoup plus grand que moi mais aussi plus âgé. Il devait venir de la ville et ne me posera donc aucun problème.

    Je ne dis un seul mot, me demandant pourquoi il restait planté là, mais il prit ma main libre pour y déposer ses lèvres. Une salutation chevaleresque qui me fit ouvrir de grand yeux tant je n'en n'avais pas l'habitude. Néanmoins je lui souris en essayant de me détendre au maximum. Au moins lui il connaissait les bonnes manières, pas comme cet énergumène ! Il finit par se relever et se présenta pour rompre le silence.


    « Oh...excusez mon impolitesse mademoiselle, je me nomme Anderson Volkmar, pour vous servir! »



    Il se recula d'un pas et dû voir ma mine surprise. Il est vrai qu'ici peu de gens, même personne, ne s'exprimait de cette façon si... polie. Au moins cela me faisait voir autre chose que tout ces élèves et enseignants, ou encore tout ces Américains qui s'exprimaient de façon anodine et vulgaire. Peut-être qu'il me ferait oublier mes soucis, il avait l'air sympathique et inspirait confiance.


    « Je vois que vous êtes très doués…je ne m’attendais pas à voir un maître ici !...Et vous êtes? »



    Sa réflexion me fit d'autant plus sourire : « maître », il m'avait appelé maître. Je fus ravie de voir que ma passion était reconnu comme un art que je maîtrisais parfaitement. Gardant mon petit sourire, je pencha légèrement la tête pour le saluer et rangea mon épée dans mon dos.


    « Evangeline Von Sternberg, leader de la maison Utopia. Je suis ravie de vous avoir surpris ! »



    Je lui fis signe de me suivre, me dirigeant vers le banc où étaient mes affaires. J'y déposa mon arme et m'assis en prenant une bouteille d'eau. L'eau laissa une marque fraîche et agréable dans ma gorge et me fit un bien fou. Mon regard se posa sur Anderson et je lui demandai ce qu'il faisait ici. Une drôle de question peut-être, puisque l'on ne vient pas ici autre que pour faire du sport. Il semblait qu'il fréquentait souvent les endroits de ce type à en croire sa musculature et aussi qu'il maniait les armes, du fait de son épée que j'entrevoyais.


    « Voulez-vous vous joindre à moi lors d'une sorte de... duel ? Histoire de faire connaissance. »



    Je ne tenais plus en place, alors parler tout en combattant me semblait une bien meilleure idée que de rester assis. J'avais placé quelques armes de secours un peu partout sur mon corps ; j'avais pris soin de dissimuler deux petites lames, une dans chacune de mes guêtres, ainsi qu'un stiletto, à la forme bien travaillé, dont je venais de me coiffer, qui ressemblait fortement à un accessoire et faisant office de broche à cheveux. J'aimais rester un minimum féminine quoi qu'il arrive et surtout surprendre. Qui pourrait croire qu'une telle femme pouvait se battre comme un homme ?

    Mes années de pratique m'avaient forgés un caractère et une certaine technique, d'autant plus que je combattais le plus souvent en compagnie d'une redoutable démone que j'aimais, mais qui avait cependant le don de mettre dans de sales histoires, entre autre. Il fallait être rapide, sournois et imprévisible. Le mental jouait aussi beaucoup : « Si tu respire encore, continue de te battre ». Sans doute la phrase que je retiendrais toujours, celle que m'avait enseigné un grand homme.

    Je pris mon épée en main et m'avança sur un terrain libre, imprimant aussi la configuration de l'environnement. Ce combat serait « amical », mais jamais je ne le laisserais me battre ! Je le salua, portant mon épée droite, la lame, gravée, devant mon visage angélique, esquissant un petit sourire. Fermant les yeux, je me concentra sur les battements de mon cœur, sur l'air environnent et ses mouvements et sur le moindre son. J'attendis ainsi qu'il porte le premier coup ou la première parole.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Entretien Sportif (Evangeline Von Sternberg)
Sam 27 Avr - 11:09


Humain

avatar
Humain

Emploi : Prêtre
Confrérie : Nine!Nine!Nine!
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Niveau d'étude:
Petit(e) Ami(e): Alexis P. Williams







‘‘
Anderson avait à peine finit son élocution que la demoiselle fit sa présentation…Von Sternberg ? Cela ne sonnait pas vraiment américain. Elle pencha légèrement tête et lui sourit, surement ravis d’avoir enfin un amateur digne de ce nom dans une ville aussi isolée. Sans même rouspéter, Anderson suivit Evangeline, il sentait déjà venir la suite des évènements. Alors que la charmante demoiselle en face de lui profita de l’intervalle entre deux gorgées d’eaux pour lui poser une question à laquelle il s’empressa de répondre.

"Je suis ici pour m’entretenir, le maniement des arme demande une pratique régulière…il est d’ailleurs dommage qu’il n’ait pas installer un stand de tir.

Evangeline finit sa petite pause, rangeant sa bouteille et ressaisissant son épée. C’est alors qu’elle se tourna vers Anderson pour lui lancer un défi, il avait vu le coup venir et il ne prendrait pas la fuite…mais il réfléchit tout de même à la question. Comment pouvait-il savoir si Evangeline était humaine ? Certes, il lui arrivait de sentir le mal et le bien dans le cœur des gens, mais il ne sentait rien d’anormal dans celui de la demoiselle...ou alors elle se concentrait pour l’empêcher de voir ce qu'il voulait. Anderson la suivit donc jusqu'à la zone d’entrainement ou elle le salua, portant son épée devant son visage. Le prêtre fit de même, déplaçant sa lame jusqu'au sien.

" J’accepte le duel."

Anderson se dit qu’Evangeline attendait une première action de sa part et il fonça. Son épée fila d’abord de façon simple, dans un bête coup vertical que la demoiselle dévia avec agilité. Le duel allait tout d’abord lentement, les deux combattants jugeant le niveau de leurs adversaires au fur et à mesure que le combat s’intensifiait. Evangeline était très forte, cela ne faisait aucun doute, mais Anderson se savait avec plus d’expérience. Son entrainement aux armes avait commencé dès son plus jeune âge, dès qu’il avait pu en porter une en fait. L’entrainement avait commencé par les armes à feu les plus complexes pour passer sur les armes blanches puis les arts martiaux…Anderson ne maitrisait pas très bien la dernière partie d’ailleurs, préférant tranché ses adversaires en deux que leurs faire une clef de bras. Les passes commençaient enfin à devenir complexes, Anderson para un coup et fit glissé la lame de son adversaire sur la sienne, se retrouvait assez près pour essayer de lui mettre un violent coup de boule, mais l’habile jeune fille se baissa juste à temps pour se retrouver dos à dos avec le prêtre. Décidément très doués…il ne l’avait encore jamais croiser ici maintenant qu’il y pensait, peut-être avait-elle des soucis ?

"Je ne vous avez pas encore vu ici…seriez-vous là pour vous détendre suite à un problème ?"

Sans même lui laisser le temps de répondre, Anderson tenta une nouvelle passe, feintant une attaque verticale et changeant subitement son épée de main pour en faire une horizontale. Comme à son habitude, Evangeline évita l’attaque, déviant lentement la lame d’Anderson. Les attaques et parade s’enchainait encore de façon fluide lorsque les deux lames s’entrechoquèrent dans une étincelle, laissant un duel de force entre les deux belligérant pendant quelque seconde ou Anderson prit la parole.

"Vous êtes encore plus douée que je ne le soupçonnais…c’est un réel plaisir de faire un duel avec vous."

Evangeline rompit l’épreuve, reculant légèrement devant la carrure du prêtre, il est vrai qu’elle n’aurait pu vaincre son adversaire en terme de puissance. Anderson profita de la distance pour raffermir sa prise sur son arme, le contact rugueux de sa garde le rassurait en toute circonstance. Son épée en avait vu des choses, peut-être même plus que lui au cours de sa vie. En effet, Anderson n’était pas le premier propriétaire de la lame, celle-ci ayant servi depuis la première croisade pour Jérusalem. Le prêtre se reconcentra sur son duel, ne voulant pas perdre sous prétexte qu’il était dans ses pensées. Il se mit en position défensive, attendant maintenant qu’Evangeline ouvre le bal pour la seconde fois.

Profitant de cet instant de répit, le prêtre se concentra, essayant de viner les pensées profondes et la nature de son adversaire. Les êtres vivants relâchent leurs esprits pendant les combats, c’est indéniable et il fallait profiter de l’occasion qui se présentait à lui. Il ne sentait pas le mal en Evangeline, elle l’avait côtoyé de prés néanmoins…d’un peu trop à en voir la cicatrice sur son âme. Surement une humaine encore tombé sous le charme pervers d’un démon ou d’un vampire, ce qui est bien plus courant qu’on ne le pense. Il devrait enquêter sur cette cicatrice…il était tout de même rare de voir des personnes aussi triste.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Entretien Sportif (Evangeline Von Sternberg)



Contenu sponsorisé









‘‘
Revenir en haut Aller en bas

Entretien Sportif (Evangeline Von Sternberg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shaded Academy :: Les Batiments Communs :: Gymnase-